14 Nov - 2015 | par Sportcom

Patinage de vitesse longue piste – Coupe du monde

Alex Boisvert-Lacroix monte en grade

Montréal, 13 novembre 2015 (Sportcom) – Il patinait dans le groupe B du 500 mètres, mais c’est lui qui s’est distingué. Vendredi, à la première Coupe du monde de patinage de vitesse longue piste de la saison, Alex Boisvert-Lacroix a non seulement dominé le classement du groupe B, il a aussi réalisé un record québécois sur la distance, soit un temps de 34,39 secondes sur l’anneau de Calgary. S’il avait patiné dans le groupe A, le Sherbrookois serait monté sur la troisième marche du podium.

Présent à cette épreuve, mais inscrit dans le groupe A, Laurent Dubreuil a conclu en huitième place grâce à un temps de 34,69 secondes. Alexandre Saint-Jean (34,73 secondes) a pour sa part fini quatrième du groupe B.

Le Russe Pavel Kulizhnikov a été le plus rapide du groupe A en remettant un chrono de 34,11 secondes. Le Finlandais Mika Poutala (34,28 secondes) a pris le deuxième rang, alors que le Canadien William Dutton (34,46 s) a complété le podium. Ted-Jan Bloemen été l’autre médaillé de bronze canadien du jour, cette fois au 5000 mètres.

« Je ne pourrais pas vraiment demander mieux! Je savais que le groupe B était très fort. Il y avait de très bons patineurs, dont le Canadien Gilmore Junio (deuxième, 34,48 s). Je n’avais aucune attente pour mon rang, mais je savais que j’étais en forme », a commenté Boisvert-Lacroix.

« Je m’étais donné plusieurs objectifs techniques et je les ai atteints. Je voulais avoir un départ rapide et j’ai fait ma meilleure ouverture à vie : 9,55 secondes au 100 m, ce qui est très, très rapide! Ensuite, j’ai connu mon meilleur tour, donc ça m’a donné un temps assez intense. J’étais vraiment content quand j’ai jeté un œil au chrono. Il restait encore plusieurs paires à venir, mais je savais qu’avec mon temps j’avais de bonnes chances de l’emporter ou de finir dans les premiers », a ajouté le patineur.

Grâce à sa victoire, Boisvert-Lacroix rejoindra Dubreuil et les autres athlètes du groupe A au deuxième 500 m qui sera disputé dimanche. Il visera une place dans les dix premiers.

« J’ai hâte de voir ce que les gars vont faire. Je crois qu’avec mon temps, je vais me situer dans ces eaux-là et c’est mon objectif cet automne. »

Pour sa part, Laurent Dubreuil a mentionné que si la forme était au rendez-vous, c’est plutôt la technique qui était défaillante.

« Mes virages étaient tout simplement horribles. Je me sentais très bien dans les virages pendant l’échauffement et une fois en course, ça n’allait vraiment plus. Je ne sentais pas que j’étais capable de bien m’accoter sur mes lames. Après la course, je les ai vérifiées et il y avait une vis qui était dévissée, alors c’est plus ça (le problème). »

L’autre Québécois en action, Antoine Gélinas-Beaulieu, a fini en 24e place du groupe B du 5000 m B.

Alex Boisvert-Lacroix et Alexandre Saint-Jean seront du 1000 m samedi.

Vous pourriez aussi aimer...

29 Août - 2021 | par Sportcom

En rafale, 29 août

Basketball en fauteuil roulant – Deux victoires pour le Canada Après trois défaites depuis le début du tournoi de basketball en fauteuil…

Nos partenaires