11 Juin - 2021 | par Sportcom Services

Judo Canada – Championnats du monde

Au pied du podium, Shady El Nahas espérait mieux

Communiqué

Photo IJF, Lars Moeller Jensen

Montréal, 11 juin 2021 – Shady El Nahas est passé bien près de décrocher une deuxième médaille pour le Canada aux Championnats du monde de judo. Vendredi, à Budapest, l’athlète de Mississauga s’est rendu dans une des deux finales pour une médaille de bronze des moins de 100 kg où il a été défait par le Géorgien Ilia Sulamanidze à 53 secondes du début de la prolongation.

Les deux combattants s’étaient affrontés en mars dernier, au Grand Chelem de Tbilissi (Géorgie). En finale pour la médaille d’or, le Canadien était sorti vainqueur.

« Je suis vraiment déçu, car ce sont mes deuxièmes Championnats du monde. En 2019, j’avais fini septième et là, c’est une cinquième place. Deux fois sans médaille, c’est un peu décevant. Ça me montre que j’ai besoin de travailler un peu plus », a reconnu El Nahas.

« J’étais trop direct et j’aurais dû faire plus de combinaisons pour attaquer. Mais bon, c’est quelque chose que je vais apprendre en préparation pour les Jeux (olympiques). »

En entrevue, le combattant de 23 ans a mentionné avoir offert trop d’ouvertures de contre-attaques à ses adversaires. « Je dois apprendre à être un peu plus patient et faire les bonnes attaques au bon moment. […] Sasha (Mehmedovic, son entraîneur) et moi savons ce que je dois améliorer avant les Jeux olympiques et nous serons prêts pour ça. La médaille d’or, c’est le but. »

Signe que l’affrontement pour cette médaille de bronze a été âprement disputé, le Canadien et le Géorgien avaient tous les deux marqué un waza-ari en temps réglementaire, sauf que ces points leur ont été retirés à la suite de la reprise vidéo.

En demi-finale, El Nahas a été défait par le Serbe et champion du monde 2017, Aleksandar Kukolj, médaillé d’argent vendredi.

C’est toutefois sa victoire contre le Russe Arman Adamian, à son troisième affrontement, qui a été un moment marquant de la journée de l’Ontarien.

« C’était le combat le plus important pour moi, car il m’avait déjà battu quatre fois dans le passé. J’avais promis à mon frère (Mohab, également de l’équipe canadienne des mondiaux) que cette fois, je le battrais. Et c’est arrivé ! S’il m’avait battu, je pense que c’est lui qui aurait gagné la médaille d’or. Je suis heureux de l’avoir battu, mais je pensais vraiment que je pouvais gagner le tournoi », a poursuivi celui qui avait vaincu par ippon le Letton Jevgenijs Borodavko et l’Estonien Otto Imala à ses deux premiers duels.

L’autre Canadien inscrit, Kyle Reyes, a vu sa journée s’arrêter après trois combats. Au premier tour, il a disposé de l’Américain Nathaniel Keeve par ippon pour ensuite enchaîner avec une autre victoire, également par ippon, cette fois contre le Bulgare Boris Georgiev.

Le judoka de Toronto a finalement plié l’échine contre le Portugais Jorge Fonseca qui termine la journée avec la médaille d’or. Il s’agit d’un deuxième titre mondial consécutif pour celui qui avait aussi été couronné en 2019.

Samedi, Marc Deschênes (+100 kg) sera le dernier Canadien à fouler les tatamis dans la capitale hongroise.

-30-

Rédaction Sportcom pour Judo Canada

 

Patrick Esparbès
Directeur général adjoint
Judo Canada
(514) 668-6279
p.esparbes@judocanada.org

 

Shady El Nahas Had Hoped for Better than Fifth

 

Montréal, June 11, 2021 – Shady El Nahas came close to claiming a second medal for Canada at the World Judo Championships. On Friday, the judoka from Mississauga advanced to one of the two under-100 kg bronze medal finals, where he bowed out to Georgia’s Ilia Sulamanidze 53 seconds into overtime.

The two competitors had most recently faced off at the Tbilisi Grand Slam in Georgia in March, where they met in the gold medal final. That time, the Canadian was victorious.

“I’m really disappointed because these were my second World Championships. In 2019, I finished seventh, and this time, I finished fifth. To not medal twice is a bit frustrating. It tells me I have to work harder,” admitted El Nahas.

“I was too direct. I should have used more combinations when attacking. I’ll have to learn to do that for the [Olympics].” 

In an interview, the 23-year-old also explained that he had given his opponents too many openings to counterattack. “I have to learn to be more patient and wait for the right moment to attack. Sasha (Mehmedovic, coach) and I know what I need to work on for the Olympic Games and we’ll be ready. I’m aiming for gold.” 

During their hard-fought bout, both El Nahas and Sulamanidze scored waza-ari during regulation time, but lost their points following the video replay.

In the semi-final, El Nahas was defeated by the 2017 World Champion, Aleksandar Kukolj of Serbia, who later won the silver medal at today’s event.

However, it was his victory over Russia’s Arman Adamian in the third round that meant the most to El Nahas today.

“For me, it was the most important fight because he’s beaten me four times in the past. I had promised my brother (Mohab, who is also representing Canada at the World Championships) that this time, I would win. And I did! If he had beaten me, I think he would have gone on to win the gold medal. I’m happy to have beaten him, but I really thought I could win the tournament,” added El Nahas, who ousted Jevgenijs Borodavko of Latvia and Otto Imala of Estonia by ippon in his first two rounds.

Kyle Reyes, who also represented Canada today, was eliminated after the third round. In his first match, he defeated Nathaniel Keeve of the U.S.A. by ippon, then followed up with another victory by ippon over Boris Georgiev of Bulgaria.

In the third round, the Torontonian lost to Portugal’s Jorge Fonseca, who went on to claim the gold medal. It was the second consecutive world title for Fonseca, who was also crowned champion in 2019.

On Saturday, Marc Deschênes (over-100 kg) will be the final Canadian to compete in the Hungarian capital.

-30-

Written by Sportcom for Judo Canada

 

Patrick Esparbès
Chief Operating Officer
Judo Canada
(514) 668-6279
p.esparbes@judocanada.org

Vous pourriez aussi aimer...

26 Juil - 2021 | par Sportcom Services

Klimkait écrit l’histoire

Première judoka canadienne médaillée olympique   Montréal, 26 juillet 2021 (Sportcom) – La championne mondiale Jessica Klimkait (-57 kg) a réussi ce qu’aucune Canadienne…

Nos partenaires