6 Jan - 2021 | par Mathieu Fontaine

Ski alpin – Coupe du monde

« Ça fait partie du processus d’apprentissage » – Simon Fournier

Nouvelle

Montréal, 6 janvier 2020 – En action mercredi au slalom de la Coupe du monde de Zagreb, en Croatie, le skieur Simon Fournier n’a pu compléter sa seule descente du jour, étant du même coup exclu de la seconde manche pour une troisième compétition de suite cette saison. Le Québécois demeure malgré tout positif et compte poursuivre sa progression à son rythme.

Après avoir connu de bonnes sorties à l’entraînement plus tôt cette semaine, c’est avec confiance que Fournier a pris le départ au sommet du mont Medvednica. Une erreur commise en haut de parcours a cependant anéanti ses espoirs de passer à la deuxième manche, réservée aux 30 meilleurs skieurs.

« Tout de suite après le premier mur, j’ai senti que j’avais enfourché un piquet, alors je n’ai eu d’autre choix que de sortir de la piste. Je suis arrivé avec un peu trop de vitesse et je me suis fait prendre dans la transition vers le plat », a analysé Fournier en entrevue avec Sportcom.

La tâche ne s’annonçait pas facile d’entrée de jeu pour le Montréalais, 54e et avant-dernier skieur à s’élancer sur une piste endommagée par les aléas de Dame nature. « Il a fait assez chaud cette semaine en Croatie, c’étaient presque des conditions printanières. Ce n’était vraiment pas optimal, surtout pour les dossards plus hauts, a-t-il expliqué. Les organisateurs ont beaucoup travaillé sur la piste avant la compétition, mais ça s’est tout de même dégradé rapidement et ç’a rendu les choses assez difficiles. »

L’Allemand Linus Strasser (2 min 1,30 s) a fait fi des circonstances pour remporter la toute première victoire de sa carrière en Coupe du monde. Les Autrichiens Manuel Feller (+0,10 seconde) et Marco Schwarz (+0,16 seconde) ont pour leur part mis la main sur l’argent et le bronze, respectivement.

Seul autre Canadien en action lors de cette compétition, l’Albertain Erik Read (+2,11 secondes) s’est quant à lui classé 25e.

Continuer de pousser

Même s’il est toujours en quête d’une première qualification pour la seconde manche d’une Coupe du monde de slalom, Simon Fournier n’a pas l’intention d’apporter de changements à son ski. Et ce, même si sa fougue peut parfois lui jouer des tours.

« J’essaie toujours de pousser un peu plus, mais c’est sûr que ça crée un peu plus d’erreurs. Par contre, le niveau est tellement fort que si tu veux entrer dans le top-30, tu n’as pas vraiment le choix. C’est excessivement compétitif », a admis celui qui participe à des épreuves de Coupe du monde depuis 2018.

« C’est assez différent pour tout le monde, mais ça fait partie de l’apprentissage. Je vais continuer de travailler pour trouver mon rythme en Coupe du monde et atteindre mon objectif d’obtenir un premier top-30. »

L’athlète de 23 ans pourra se reprendre dès dimanche, à l’occasion de la Coupe du monde d’Adelboden, en Suisse. Il sera aussi de tous les départs de slaloms prévus jusqu’à la mi-février, après quoi il reviendra en Amérique du Nord, où il se concentrera davantage sur ses études en finances à l’Université de Denver.

Au niveau sportif, Fournier y poursuivra également sa saison de ski en NCAA et en Coupes Nor-Am, deux circuits dans lesquels il a connu sa part de succès en 2020 avec un total de neuf top-10, dont trois podiums. De quoi demeurer optimiste pour la suite des choses.

« Ça garde mon niveau de confiance élevé! Je sais ce que je suis capable de faire sur la piste et je l’ai démontré par le passé. Ça se passe relativement bien pour moi dans ces circuits et ça me motive pour amener ça au prochain niveau », a-t-il conclu.

Vous pourriez aussi aimer...

30 Août - 2021 | par Sportcom

En rafale, 30 août

Para-athlétisme – Pas de finale au 1500 m pour Lakatos Brent Lakatos a causé une surprise inhabituelle alors qu’il a raté sa…

1 Sep - 2021 | par Mathieu Fontaine

Primoz Roglic se lève, Christian Odd Eiking casse

Montréal, 1er septembre 2021 (Sportcom) – Le Slovène Primoz Roglic (Jumbo-Visma) est de retour au sommet du classement général provisoire du Tour d’Espagne….

Nos partenaires