13 Juil - 2019 | par Luc Turgeon

Escrime en fauteuil roulant – Coupe du monde

« Ça pourrait faire la différence »

Nouvelle

Montréal, 13 juillet 2019 (Sportcom) – Pierre Mainville et Matthieu Hébert ont perdu leur premier affrontement du tableau éliminatoire à l’épée, samedi, à la Coupe du monde d’escrime en fauteuil roulant à Varsovie, en Pologne. Malgré tout, les deux Québécois repartiront avec quelques points en banque pour le processus de qualification des Jeux paralympiques de Tokyo 2020.

Pierre Mainville a commencé sa journée dans la catégorie B à l’épée avec trois victoires, pour finalement échapper ses deux derniers duels de la ronde des poules. Le Laurentien est entré au tableau éliminatoire au 16e rang, profitant ainsi d’un laissez-passer pour le tableau de 32.

Mainville a toutefois répété certaines erreurs et s’est incliné 15-8 contre un des favoris de la foule, le Polonais Grzegorz Pluta. « Mes adversaires m’ont déstabilisé et je subissais leur jeu au lieu de m’imposer et créer quelque chose. C’était leur stratégie et je suis tombé dans le panneau », a-t-il indiqué après la compétition.

De son côté, Matthieu Hébert a connu des difficultés avec une victoire et trois défaites dans son groupe dans la catégorie A. Classé 37e, l’athlète de Beauharnois a perdu 15-8 contre le Sud-Coréen Jae Hoon Sim au tableau éliminatoire. « J’ai livré un bon duel et je suis resté agressif. Il a toutefois réussi à se tenir loin et à prendre les devants, a expliqué Hébert. Ça arrive. Il y a des journées comme ça où de petites erreurs se font sentir plus longtemps. »

De précieux points pour Tokyo 2020

Même s’il estime qu’il aurait pu connaître plus de succès en Pologne, Pierre Mainville est content d’avoir récolté des points pour le processus de qualification pour les Jeux paralympiques de Tokyo 2020. « J’ai réussi un top-16 au sabre et ça va me donner quelques points, a-t-il indiqué. J’aurais pu faire mieux, mais je vais regarder les vidéos, apprendre de mes erreurs et bâtir là-dessus. »

Matthieu Hébert abonde dans le même sens que son coéquipier, d’autant plus que les deux s’entendent pour dire que le calibre de jeu à la Coupe du monde de Varsovie est toujours très relevé. « Je trouve que c’est comparable aux Championnats du monde, alors c’est bien de décrocher quelques points ici. Au final, c’est ce qui pourrait faire la différence entre aller aux Jeux paralympiques de Tokyo et ne pas y aller », a-t-il confié.

Les deux Québécois seront de l’épreuve par équipe au sabre lundi pour compléter leur Coupe du monde, à Varsovie.

Vous pourriez aussi aimer...

14 Mai - 2021 | par Sportcom

Une domination en or signée Brent Lakatos

Montréal, 14 mai 2021 (Sportcom) – Brent Lakatos a commencé le Grand Prix de para-athlétisme de Nottwil de brillante façon en remportant la médaille…

Nos partenaires