19 Sep - 2021 | par Louis-Michel Lelièvre

Canoë-kayak de vitesse – Championnats du monde

« C’est motivant pour la suite des choses » – Anna Roy-Cyr

Nouvelle

Montréal, 19 septembre 2021 (Sportcom) – À la finale A du C2 200 m chez les femmes, les Québécoises Anna Roy-Cyr et Sophia Jensen ont bien bataillé, mais elles ont dû se contenter du huitième rang lors d’une course très relevée aux Championnats du monde de canoë-kayak de vitesse, à Copenhague.

La paire canadienne a complété le parcours en 44,56 secondes, 0,68 seconde derrière les gagnantes.

« C’est la course la plus serrée à laquelle j’ai participé. C’est assez crève-cœur à cause de l’écart qui était si minime. On n’a pas connu notre meilleure course, mais la différence entre notre huitième place et la première, c’est la différence entre un bon ou un mauvais coup de rame. Lors d’un 200 m, ce sont souvent les détails qui font la différence. », a mentionné Anna Roy-Cyr en entrevue à Sportcom.

Les Espagnoles Patricia Coco et Maria Corbera ont mis la main sur la médaille d’or, en devançant à la ligne d’arrivée les Cubaines Yarisleidis Duboys et Katherin Segura par 0,02 seconde. Les Hongroises Giada Bragato et Bianka Nagy (0,48 seconde) ont quant à elles remporté la médaille de bronze.

Seulement 0,12 seconde séparait la quatrième de la huitième position. Roy-Cyr admet toutefois que l’expérience acquise à Copenhague sera extrêmement utile pour la suite de sa carrière.

« C’est de l’expérience en or pour Sophia et moi. On a remarqué les différences de niveaux dans les dernières semaines, il n’y avait pas de place à l’erreur ici à Copenhague. C’est encourageant et c’est plaisant de voir que nous sommes compétitives, mais que ce n’est pas facile de gagner des médailles. C’est motivant pour la suite des choses. »

C’était la dernière compétition de la saison pour les deux Québécoises qui reviendront au pays dès lundi. Quelques semaines de congés s’imposent, tout comme des célébrations pour souligner leurs anniversaires qui ont eu lieu pendant les Championnats du monde.

« On va prendre quelques semaines de repos. On va commencer la course et la musculation d’ici deux semaines et on va retrouver nos canoës dans quelques semaines. On a repoussé nos fêtes à aujourd’hui (dimanche), donc on va fêter ça avant notre retour au Canada », a conclu Roy-Cyr en riant.

La finale B pour Pierre-Luc Poulin au K1 200 m

À la finale B du K1 200 m chez les hommes, le Québécois Pierre-Luc Poulin a pris le septième rang grâce à un chrono de 36,51 secondes. Il se retrouve à 0,85 seconde du gagnant de l’épreuve, l’Espagnol Carlos Garrote. Le Georgien Badri Kavelashvili (+0,09 seconde) et le représentant de la Fédération russe de canoë-kayak Alexander Dyachenko (+0,12 seconde) terminent respectivement deuxième et troisième.

La finale A a été remporté par l’Italien Andrea Di Liberto avec un temps de 34,78 secondes. Di Liberto a été 0,02 seconde plus rapide que son plus proche poursuivant, le Suédois Petter Menning.

Aux Jeux olympiques de Tokyo, Poulin n’avait pas pris part à cette épreuve, lui qui avait concentré ses énergies sur le K4 500 m.

Notons la victoire de l’Ontarienne Katie Vincent au C1 200 m chez les femmes.

Vous pourriez aussi aimer...

28 Nov - 2021 | par Louis-Michel Lelièvre

Du progrès pour Laurence St-Germain

Montréal, 21 novembre 2021 (Sportcom) – Laurence St-Germain a connu une bonne journée à la Coupe du monde de Killington, au Vermont,…

Nos partenaires