28 Fév - 2020 | par Mathieu Dauphinais

Ski acrobatique (bosses)

« Cette année, je voulais skier pour le plaisir » – Laurent Dumais

Nouvelle

Montréal, 28 février 2020 (Sportcom) – Sur le podium à Tazawako, au Japon, la semaine dernière, Mikaël Kingsbury et son coéquipier Laurent Dumais se sont regardés avec le sourire. Cela faisait longtemps qu’ils avaient pu partager un moment pareil en Coupe du monde puisqu’il s’agissait d’une première médaille en plus de quatre ans pour Dumais. Récemment, le bosseur de 23 ans prend davantage plaisir à skier.

« Ça fait du bien. Je l’attendais quand même depuis longtemps celle-là, a dit celui qui avait mérité le bronze à Val Saint-Côme en janvier 2016. Juste d’être en super finale cette journée-là, je m’étais dit mission accomplie. Après ça, c’était juste du bonbon. »

Cette saison, l’athlète originaire de Québec avait percé le top-10 à quatre reprises avant de se rendre au Japon. Il avait pris la cinquième place aux bosses en parallèle à Thaiwoo, en Chine. Au classement général, après huit compétitions, il occupe ainsi le septième rang.

« Cette année, je voulais vraiment skier pour le plaisir, rester positif, y aller aussi au jour le jour, a-t-il indiqué. Dans les premières années avec l’équipe, par exemple, si je n’avais pas de bonnes descentes d’entraînement, je pensais que ça irait mal durant la compétition, mais dans le fond, ce n’est pas ça. »

Il explique que l’entraînement lui permet plutôt d’accumuler de l’information pour préparer les descentes qui sont jugées.

« Je me concentre vraiment à performer durant ma qualification. Dans ma tête, je vais avoir le bon état d’esprit pour me dire c’est bon, je sais quoi faire. »

Une finale « pour Brayden »

Le début de la semaine de l’équipe canadienne au Japon avait été assombrie par la nouvelle du décès du jeune bosseur de 19 ans, Brayden Kuroda, de l’équipe nationale NextGen. Cette épreuve de Coupe du monde revêtait donc un caractère particulier.

Le jour de la compétition, les membres de l’équipe avaient écrit sur leurs gants « I ski » sur l’un et « for Brayden » sur l’autre. Et une fois les photos prises sur le podium, Dumais et Kingsbury se sont fait une accolade et ont dit : « Celle-là, c’est pour Brayden ».

Laurent Dumais a également partagé une photo sur les médias sociaux où il affiche avec fierté sa médaille et ses gants. « Celle-ci est extra spéciale, a-t-il écrit. Celle-ci est pour Brayden ».


Voir cette publication sur Instagram

This one is extra special. This one is for Brayden ❤️ #ISkiforBrayden #3rdforBrayden • • • @cascadesinc @idoneusa @oakley @performancebegin #écolesvisionschools

Une publication partagée par Laurent Dumais (@larrydumais) le

Les bosseurs canadiens seront de retour en piste dimanche à Almaty, au Kazakhstan, où sera présentée une épreuve de bosses en parallèle.

Vous pourriez aussi aimer...

29 Juil - 2021 | par Éric Gaudette-Brodeur

Mary-Sophie Harvey réalise son rêve de petite fille

Montréal, 29 juillet 2021 (Sportcom) – La nageuse québécoise Mary-Sophie Harvey espérait partager les joies de l’obtention d’une médaille olympique avec ses coéquipières…

30 Juil - 2021 | par Louis-Michel Lelièvre

Le meilleur est à venir selon Colleen Loach

Montréal, 30 juillet 2021 (Sportcom) – Colleen Loach et son cheval Qorry Blue d’Argouges ont obtenu 35,60 points de pénalité à l’épreuve de…

Nos partenaires