2 Juil - 2016 | par Émilie Bouchard Labonté

Vélo de montagne – Championnats du monde

Cindy Montambault 36e à ses premiers mondiaux

Montréal, 2 juillet 2016 (Sportcom) – L’Ontarienne Emily Batty est montée sur la troisième marche du podium, samedi, à l’épreuve de cross-country disputée dans le cadre des Championnats du monde de vélo de montagne présentés à Nove Mesto, en République tchèque. Chez les Québécoises, la meilleure performance appartient à Cindy Montambault, 36e à ses premiers mondiaux.

« Je suis vraiment fière de mes premiers Championnats du monde. Je me suis battue toute la course pour gagner des secondes, surtout dans les montées », a raconté l’athlète de Val-David qui a terminé à 12 minutes 47 secondes de la gagnante, la Danoise Annika Langvad. Deuxième, l’Américaine Lea Davidson a accusé 1 minute 12 secondes de retard tandis que Batty a ravi la ligne d’arrivée 1 minute 44 secondes derrière Langvad.

Les Britanno-Colombiennes Catharine Pendrel, 5e, et Sandra Walter, 29e, la Québécoise Rebecca Beaumont, 40e,  et  l’Ontarienne Haley Smith, 42e, étaient les autres Canadiennes en lice.

« En gros, je suis contente de ma 40e position. C'était mon objectif de faire un top-40. Jai eu de bons  premiers tours, me situant toujours dans des groupes entre la 35e a 40e place. J’ai ensuite manqué un peu d'énergie aux troisième et quatrième tours », a expliqué Beaumont.

« C'est quelque chose qui m'est souvent arrivé cette année de manquer un peu d'énergie en milieu de course. Avec mon entraîneur, nous allons prendre le temps de réfléchir et essayer d'y remédier pour avoir une course plus constante aux Championnats canadiens et à la prochaine coupe du monde au Mont Sainte-Anne », a-t-elle ajouté.

Cindy Montambault voulait bien se positionner dès le départ. « Il y a eu un crash, mais j’ai su l’éviter, a-t-elle mentionné. Je me suis faufilée au sixième rang dans la boucle de départ pour ensuite glisser au 25e rang. C’était vraiment mon plan de match de partir vite. »

La Québécoise de 33 ans voulait à tout prix éviter le trafic dans les sections techniques. « Je n’ai pas eu d’inconvénients ! »

« Techniquement, j’avais étudié le parcours à la loupe avec mes entraîneurs et j’avais de très bonnes lignes. Comme il y avait beaucoup de courtes montées, mais très pentues, j’ai opté pour des grosses vitesses et je devais forcer un peu plus, mais je rattrapais tout le temps des athlètes qui descendaient moins bien que moi ou qui n’avaient pas les bonnes lignes.»

Du côté des hommes, chez les moins de 23 ans, Marc-André Fortier a été le 36e athlète à rallier la ligne d’arrivée. Le Victoriavillois a accusé un retard de 8 minutes sur le vainqueur, le Néo-Zélandais Samuel Gaze. Le Français Victor Koretzky (+50 secondes) et le Suisse Marcel Guerrini (+1 minute 4 secondes) ont complété le podium.

L’autre Québécois en course, Alexandre Vialle a pris le 68e rang, à 13 minutes 57 secondes de Gaze. Ralenti dès le départ par un accrochage survenu devant lui, l'athlète de Prévost a ensuite été victime d'une crevaison au deuxième tour.

« Malgré les soucis mécaniques et physiques ainsi que le parcours très demandant, je reste fier d’avoir été au bout de la course et je suis confiant pour celles à venir », a partagé Vialle.

Vendredi, chez les juniors, Sophianne Samson,  de Lac-Beauport, et Victor Verreault, de Saint-Félicien, ont respectivement terminé 24e et 33e.

Dimanche, Raphaël Gagné et Léandre Bouchard seront en action pour la course élite masculine. À l’épreuve féminine des moins de 23 ans, Catherine Fleury et Frédérique Trudel seront sur la ligne de départ.

Vous pourriez aussi aimer...

9 Oct - 2021 | par Sportcom Services

Adversité, combativité et expérience

Montréal, 9 octobre 2021 – Après avoir vu leurs compatriotes Isabelle Harris, Justin Lemire et Joel DeMaere combattre mercredi et jeudi aux…

19 Sep - 2021 | par Louis-Michel Lelièvre

Léandre Bouchard termine 27e à Snowshoe

Montréal, 19 septembre 2021 (Sportcom) – Dans une course excitante jusqu’à la toute fin à la Coupe du monde de vélo de…

Nos partenaires