19 Mai - 2021 | par Mathieu Laberge

Cyclisme sur route – Tour d’Italie et Tour d’Andalousie

Dans la poussière, Egan Bernal fait le ménage

Nouvelle

Photo Instagram, Antoine Duchesne

Montréal, 19 mai 2021 (Sportcom) – Les routes poussiéreuses de gravier blanc des Strade Bianche empruntées par le Tour d’Italie mercredi auront été l’occasion pour le porteur du maillot rose Egan Bernal (INEOS-Grenadiers) d’assurer sa position de meneur. À cette onzième étape, le Colombien a assommé son plus proche rival Remco Evenepoel (Deceuninck-Quick Step) pour faire passer son avance de 14 secondes à 2 minutes 22 secondes sur le parcours de 162 kilomètres entre Perugia et Montalcino.

L’équipe d’Antoine Duchesne, Groupama-FDJ, a été bien visible alors que le Français Simon Guglielmi (+41 s) a fait partie de l’échappée du jour pour croiser la ligne d’arrivée en cinquième place. Rudy Molard et l’ancien maillot rose Attila Valter ont quant à eux été dans le groupe du maillot rose avant que ce dernier ne se sauve avec 4 kilomètres à faire.

Duchesne, seul Québécois présent au Giro, a fini 99e (+22 min 35 s) de l’étape remportée au sprint par le Suisse Mauro Schmid (Qhubeka-Assos). L’athlète originaire de Saguenay a rallié l’arrivée en compagnie d’une quarantaine de coureurs.

« L’objectif d’aujourd’hui était encore d’avoir un coureur à l’avant. La première attaque a été la bonne et Simon a réussi à faire une super performance. On est très contents pour lui. Il en est à sa deuxième année professionnelle et une cinquième place comme ça, à la pédale dans une étape difficile, c’est bien », a analysé Duchesne qui connait bien le parcours, lui qui a pris part aux Strade Bianche à deux occasions.

Souvent laissé à lui-même par ses coéquipiers, Evenepoel a galéré dans les 15 derniers kilomètres avant de reprendre un peu de vigueur en fin d’étape. Il glisse de la deuxième à la septième place au classement provisoire. C’est maintenant le Russe Aleksandr Vlasov (Astana-Premier Tech) qui est deuxième, à 45 secondes de Bernal. Duchesne est pour sa part au 153e rang à un peu plus de 2 heures de la tête.

« On a perdu un peu de temps avec Attila (Valter). Dès l’entrée des premiers secteurs (de gravier), c’était vraiment à fond avec des coureurs comme Evenepoel qui avait du mal. Ç’a été le gaz au fond pendant tout le final. On va saisir les occasions quand elles vont se présenter et essayer d’aller chercher une victoire d’étape d’ici la fin. »

Le travail de l’équipe INEOS-Grenadiers, Filippo Ganna en tête, aura été déterminant dans la journée du maillot rose qui a considérablement augmenté son avance sur d’autres prétendants à la victoire finale comme Simon Yates (BikeExchange) ou Hugh Carthy (EF Education-Nippo).

Jeudi, le peloton roulera entre Siena et Bagno di Romagna. Deux cols de deuxième catégorie et deux de troisième catégorie ponctueront le parcours de 212 kilomètres.

Tour de l’Andalousie

Pendant de temps, du côté de l’Espagne, James Piccoli (Israel Start-Up Nation, +55 secondes) a fini 21e de la deuxième étape du Tour d’Andalousie. Le Montréalais a été le deuxième de son équipe à franchir la ligne d’arrivée de cette étape remportée en solo par Ethan Hayter (INEOS-Grenadiers).

Cette victoire fait passer le Britannique de la quatrième à la première place au classement général où Piccoli grimpe de la 53e à la 25e place (+1 min 54 s).

-30-

Vous pourriez aussi aimer...

14 Juil - 2021 | par Louis-Michel Lelièvre

Le maillot jaune signe la victoire d’étape

Montréal, 14 juillet 2021 (Sportcom) – Tadej Pogacar (UAE-Emirates) s’est assuré de conserver son maillot jaune de meneur au Tour de France,…

7 Juil - 2021 | par Mathieu Laberge

Glenn Hoag : en prendre une pour l’équipe

À l’approche des Jeux olympiques et paralympiques de Tokyo, l’équipe de Sportcom Info propose une série de textes et d’entrevues portant sur…

11 Juil - 2021 | par Mathieu Fontaine

Une autre journée éprouvante en montagne

Montréal, 11 juillet 2021 (Sportcom) – Les grimpeurs ont une fois de plus été en vedette, dimanche, lors de la 15e étape…

Nos partenaires