21 Oct - 2015 | par Émilie Bouchard Labonté

Gymnastique Québec – Championnats du monde de gymnastique artistique

De l’expérience à prendre, Rio en tête

Montréal, 21 octobre 2015 – La crème de la crème des gymnastes est réunie à Glasgow, en Écosse, pour les Championnats du monde de gymnastique artistique. Les athlètes québécois Victoria Woo, Audrey Rousseau et René Cournoyer représenteront le Canada aux épreuves par équipe à compter de vendredi.

L’enjeu est important pour le pays qui tentera de qualifier ses formations féminine et masculine aux Jeux olympiques de Rio. Au terme des qualifications, qui seront disputées vendredi et samedi chez les femmes et dimanche et lundi pour les hommes, les huit équipes finalistes obtiendront un billet pour le grand-rendez-vous de 2016. Les pays qui termineront de la 9e à la 16e position pourront quant à elles participer à l’épreuve test de Rio où quatre autres billets olympiques seront distribués.

«Je suis partagée entre la hâte de compétition et la nervosité, surtout avec l’enjeu des Jeux olympiques », raconte Victoria Woo.

Les représentants du pays sont toutefois bien outillés pour gérer la pression qui vient avec ce type de compétition. « L’équipe est bien préparée. »

La membre du club Gym-Richelieu admet que la commande est très grande pour envisager une participation à la finale. « Faire un top-8 sera très, très difficile, mais si nous nous plaçons 12es comme l’année dernière, ça serait vraiment très bien. Être 10-12es serait une belle réalisation. »

Celle qu’on verra s’exécuter aux quatre engins (saut, barres asymétriques, poutre et sol) en est à ses deuxièmes Mondiaux. En 2014, l’athlète de Brossard avait aidé le Canada à finir 12e.

« Cette année, je fais partie des plus expérimentées de l’équipe », explique la gymnaste qui a eu 18 ans le 15 octobre dernier.

Victoria Woo ne s’attendait toutefois pas à représenter le pays aux quatre appareils. « C’est une belle marque de confiance alors c’est une belle réalisation pour moi. Je serai aussi la première des Canadiennes à m’exécuter à trois engins. »

La Québécoise n’aspire pas à obtenir une note précise à un appareil ou atteindre une place en particulier. « Mon objectif personnel est vraiment d’aider l’équipe pour Rio. Ça serait vraiment une fierté pour moi d’aider le pays à se qualifier. »

Audrey Rousseau, de La Prairie, en est quant à elle à sa première participation à des Championnats du monde seniors. La membre du club Equilibrix, qui participera à sa deuxième compétition internationale au sein de l’équipe canadienne senior, profitera de l’occasion pour prendre de l’expérience. « C’est une grande étape, mais je me sens prête! »

Rousseau espère qu’elle pourra bien réagir à la pression dans un événement d’une telle envergure. « Je ne veux pas en donner trop ni en donner moins. Je veux simplement faire comme d’habitude et me donner confiance », ajoute celle qui sera en action aux barres asymétriques, à la poutre et au sol.

L’équipe sera complétée par la Néo-Écossaise Ellie Black, les Albertaines Madison Copiak et Britanny Rogers, la Manitobaine Isabela Onyshko et l’Ontarienne Sydney Townsend.

René Cournoyer confiant

Chez les hommes, René Cournoyer portera l’unifolié en compagnie du Néo-Écossais Hugh Smith, des Britanno-Colombiens Zachary Clay, Ken Ikeda et Scott Morgan, de l’Albertain Kevin Lytwyn ainsi que du Saskatchewanais Anderson Loran.

À quelques jours du début de ses premiers Mondiaux, le Repentignois se sent confiant. « Ma préparation va bien et je devrais bien performer. Je commence à ressentir la pression, mais ça devrait se calmer dans les prochains jours », mentionne-t-il.

L’excitation a également gagné l’athlète de 18 ans. « L’ambiance est incroyable. Nous voyons de grands gymnastes que j’admire depuis longtemps et maintenant je les côtoie! »

Cournoyer, qui participera aux six engins lundi, espère aider le Canada à égaler ou améliorer sa performance de 2014 où le pays avait fini 14e.

« Je veux faire du mieux que je peux et aider l’équipe au maximum de mes capacités. J’aimerais avoir de bonnes notes pour contribuer le plus possible. »

Le dernier camp d’entraînement qui a précédé les Mondiaux a permis à Cournoyer d’exécuter un grand nombre de fois ses routines. « Je veux m’approcher le plus possible d’une routine parfaite!»

 

Site officiel des Championnats du monde : http://www.2015worldgymnastics.com/

Pour suivre les résultats: http://www.fig-gymnastics.com/site/page/view?id=831

-30-

Source : Marie-Hélène Claveau
Directrice générale adjointe
Gymnastique Québec
Téléphone : 514-252-3043 poste 3553
Télécopieur : 514-252-3169

Vous pourriez aussi aimer...

20 Août - 2021 | par Luc Turgeon

Un tournoi enrichissant face à l’élite mondiale

Montréal, 20 août 2021 (Sportcom) – Ce n’est pas tous les jours que les basketteuses Aïcha Dia et Rosalie Mercille se mesurent à des joueuses professionnelles….

1 Sep - 2021 | par Sportcom

En rafale, 1er septembre

Paranatation – L’or et le record du monde pour Aurélie Rivard Du côté de la piscine, Aurélie Rivard a connu une journée de rêves en…

Nos partenaires