12 Jan - 2020 | par Luc Turgeon

Patinage de vitesse courte piste – Championnat des quatre continents

Deux fois l’argent pour Dubois et une première pour Charles

Nouvelle

Montréal, 11 janvier 2020 (Sportcom) – Steven Dubois et Alyson Charles n’ont pas raté l’occasion de marquer les tout premiers Championnats des quatre continents de patinage de vitesse courte piste présentés cette fin de semaine à Montréal. Dubois a terminé sa journée avec deux médailles d’argent autour du cou, tandis que Charles est montée sur un podium individuel pour une première fois cette saison.

Le 1500 m était la seule distance individuelle où Steven Dubois n’avait pas décroché une médaille en Coupe du monde cet automne et il a remédié à la situation. Il a été le deuxième à franchir la ligne d’arrivée de cette épreuve, 0,335 seconde derrière le Sud-Coréen Dae Heon Hwang. L’Américain Thomas Insuk Hong a reçu le bronze.

« Ça aurait pu être mieux! Deux médailles d’or, c’est sûr que ça aurait été plus le fun, mais je ne m’attendais pas à ça », a déclaré après la compétition le champion canadien en titre, lui qui visait le top-3 pour chacune des distances.

Plus tôt cette année, Steven Dubois avait obtenu l’argent à la Coupe du monde de Montréal au 1000 m, puis le bronze à Shanghai au 500 m, tout juste avant le congé des fêtes. Cependant, il estime que les Championnats des quatre continents présentent un format plus exigeant. Habituellement, les athlètes bénéficient de plus de temps de repos entre les courses afin de bien récupérer, un défi supplémentaire qui s’invite à l’aréna Maurice-Richard samedi et dimanche.

« Vu notre phase d’entraînement et comment la compétition est placée, on l’aborde différemment aussi. Le fait de gagner des médailles, je trouve ça vraiment le fun et ça me donne un avant-goût de ce qui s’en vient en mars pour les Championnats du monde. »

Charles Hamelin, qui effectuait un retour à la compétition après deux mois d’absence, a pris le quatrième rang de cette finale. En action dans le même groupe de demi-finale que Dubois et Hamelin, William Dandjinou avait traversé le fil d’arrivée tout juste derrière ses coéquipiers avant d’être pénalisé.

Chez les femmes, Camille De Serres-Rainville a profité de son retour sur la scène internationale pour participer à la finale A du 1500 m, où elle a pris le 7e rang. Également de cette finale, la Néo-Brunswickoise Courtney Sarault a terminé 5e.

Alyson Charles a pointé quant à elle au 15e et dernier échelon. « Le 1500 m ne s’est pas passé comme je l’aurais voulu. J’ai fait beaucoup trop d’erreurs qui m’ont coûté cher à la fin. J’avais un plan et en arrivant sur la glace, j’ai été emportée par mes émotions », a confié l’athlète de 21 ans.

Cliquez ici pour visionner nos entrevues vidéo

Deux médailles au 500 m

Charles a su se reprendre au 500 m en dominant ses courses des quarts de finale et des demi-finales. En grande finale, elle a occupé le premier rang durant la quasi-totalité de la course, mais a été surprise par la Sud-Coréenne Choi Min Jeong avec un demi-tour à faire, qui est passée de la quatrième à la première place pour se sauver avec l’or. Courtney Sarault est montée sur la troisième marche du podium et Camille De Serres-Rainville a fini 9e.

« J’ai fait ce que j’avais à faire pour revenir dans un bon état d’esprit et attaquer le 500 m en donnant le meilleur de moi-même au cours de chaque ronde », a dit Charles.

Avant samedi, le meilleur résultat individuel de la Montréalaise depuis le début de la campagne avait été une quatrième place obtenue à la Coupe du monde de Montréal, en novembre. « Ça faisait longtemps! Ça prouve que je suis sur la bonne voie. J’ai encore beaucoup de choses à améliorer, mais on a travaillé fort à l’entraînement et j’espère que ça va continuer pour les prochaines semaines », a-t-elle confié.

Pour sa part, Steven Dubois a repris là où il avait laissé plus tôt en gagnant sa deuxième médaille d’argent de la journée. Il est parvenu à effectuer un dépassement pour ravir la deuxième place et a été battu une fois de plus par Hwang, qui a affiché un temps de 40,695 s, soit 0,104 seconde plus rapide que le Québécois.

Après plusieurs tentatives de dépassement, le patineur de Terrebonne a misé sur la patience, une stratégie qui s’est avérée payante. « J’ai décidé de prendre un peu de distance pour reprendre de la vitesse et tout donner sur un dernier dépassement. Ç’a bien fonctionné! »

Toujours au 500 m, Charles Hamelin a participé à la finale B et menait jusqu’au dernier virage où il a chuté. William Dandjinou et lui ont respectivement fini 7e et 9e.

Les patineurs de vitesse courte piste seront de retour dimanche pour la présentation du 1000 m ainsi que des super-finales de 3000 m, après lesquelles les premiers champions des quatre continents seront couronnés. La journée prendra fin avec les finales féminine et masculine au relais.

Vous pourriez aussi aimer...

16 Juil - 2021 | par Louis-Michel Lelièvre

Mohoric réplique avec une deuxième victoire

Montréal, 16 juillet 2021 (Sportcom) – Le Slovène Matej Mohoric (Bahrain-Victorious) a pédalé en solo pendant 26 kilomètres vendredi pour remporter la…

14 Juil - 2021 | par Louis-Michel Lelièvre

Le maillot jaune signe la victoire d’étape

Montréal, 14 juillet 2021 (Sportcom) – Tadej Pogacar (UAE-Emirates) s’est assuré de conserver son maillot jaune de meneur au Tour de France,…

9 Juil - 2021 | par Louis-Michel Lelièvre

Mark Cavendish égale le record d’Eddy Merckx

Montréal, 9 juillet 2021 (Sportcom) – Le Britannique Mark Cavendish (Deceuninck-Quick Step) a remporté vendredi la treizième étape du Tour de France…

Nos partenaires