26 Juin - 2021 | par Louis-Michel Lelièvre

Cyclisme sur route – Tour de France

Deux Québécois au départ du Tour de France

Nouvelle

Montréal, 26 juin 2021 (Sportcom) – Le Français Julian Alaphilippe (Deuceninck – Quick Step) s’est emparé du maillot jaune grâce à sa victoire à la première étape du Tour de France. Celui qui portait le maillot arc-en-ciel à titre de champion du monde a complété le parcours de 197,8 kilomètres qui reliait Brest à Landerneau en 4 heures 39 minutes et 5 secondes.

Deux Québécois ont pris part à cette première épreuve du Tour 2021. Guillaume Boivin (+51 s) de l’équipe Israel Start-Up Nation s’est classé au 31e rang alors que Hugo Houle (+2 min 16 s) d’Astana Premier Tech a pris le 70e rang.

« J’ai été distancé à 5 kilomètres, j’ai dû déposer mon pied au sol à cause de la chute. Pour moi, l’objectif était d’accompagner mes coéquipiers pour les aider à se placer et la mission première était de rester sur mon vélo. Les premières étapes me conviennent un peu moins puisque ce sont des arrivées très rapides », a expliqué Houle en entrevue avec Sportcom.

« C’est spécial de faire partie du Tour même si ça ne s’est pas passé comme on le voulait, il reste encore 20 étapes pour en profiter », a mentionné Boivin, qui participait au Tour de France pour la première fois de sa carrière.

C’est la première fois de l’histoire que deux Québécois participent au même Tour de France. Boivin et Houle se disent très fiers de faire partie de cette grande première.

« Je suis content de voir qu’on gagne tranquillement notre place. J’ai eu le temps de jaser avec Guillaume, on était ensemble dans les premiers coups de pédales. C’est le fun de vivre ça ensemble, mais aussi avec Michael Woods (Israel Start-Up Nation) que je considère presque comme un Québécois », s’est réjoui Houle.

Alaphilippe s’est échappé du peloton de tête avec un peu plus de deux kilomètres à faire à l’étape. Celui qui est devenu papa pour la première fois au cours des dernières semaines a résisté à quelques contre-attaques pour confirmer sa victoire.

Derrière lui, l’Australien Michael Matthews (Team BikeExchange) et le Slovène Primoz Roglic (Team Jumbo-Visma) se sont classés au deuxième et troisième rang, à huit secondes d’Alaphilippe.

L’épreuve a été marquée par deux impressionnants carambolages. Un premier avec environ 47 kilomètres à faire à l’étape alors que Tony Martin, qui se trouvait dans le peloton, est entré en collision avec une spectatrice qui s’était aventurée sur le parcours. Une soixantaine de coureurs ont été impliqués dans cet accident.

Un autre carambolage s’est produit moins de 10 kilomètres avant le fil d’arrivée. Cette fois, ce sont 40 coureurs du peloton à avoir été impliqués, dont Chris Froome, quadruple vainqueur du Tour de France.

« Les deux grosses chutes ont été apocalyptiques. On roulait très bien au sein l’équipe jusqu’à ce moment-là. On a perdu quelques coureurs après la première chute. J’ai réussi à éviter la deuxième chute de justesse, ce n’était pas vraiment idéal pour nous », a avoué Guillaume Boivin.

« J’ai vu la chute devant moi, il y avait une énorme empilade de coureurs, il a fallu rester calme. Je n’ai pas été pris dans une chute, mais j’ai été ralenti par les chutes », a fait savoir de son côté Hugo Houle.

Le Tour de France se poursuit demain avec la présentation de la deuxième étape qui relie Perros-Guirec au Mûr-de-Bretagne Guerlédan sur 183,5 kilomètres.

Deux Québécoises à la Course by le Tour de France

Samedi matin, l’épreuve féminine la Course by le Tour de France était également présenté et reliait Brest à Landerneau sur un parcours de 107,4 kilomètres. Émilie Fortin (+3 min 30 s) de l’équipe Bizkaia Durango a été la meilleure Québécoise en terminant au 73e rang.

Pas très loin derrière, la Rouynorandienne Olivia Baril (+3 min 58 s) s’est classé 77e. Elle représentait l’équipe Massi – Tactic Women Team.

La Néerlandaise Demi Vollering (SD Worx) a remporté cette course en arrêtant le chrono à 2 heures 50 minutes et 29 secondes. L’arrivée a été extrêmement serrée alors que huit cyclistes ont terminé avec le même chrono que la vainqueure.

La Danoise Cecilie Uttrup Ludwig (FDJ Nouvelle Aquitaine Futuroscope) et la Néerlandaise Marianne Vos (Team Jumbo Visma Women) ont franchi le fil d’arrivée au deuxième et troisième rang respectivement.

Vous pourriez aussi aimer...

19 Sep - 2021 | par Louis-Michel Lelièvre

Neuvième place pour les Canadiens au relais

Montréal, 19 septembre 2021 (Sportcom) – Le quatuor canadien formé des Québécois Emy Legault, Charles Paquet et Jérémy Briand ainsi que de…

Nos partenaires