13 Déc - 2015 | par Audrey Clement-Robert

Patinage de vitesse sur longue piste – Coupe du monde

Deuxième médaille au 500 m pour Boisvert-Lacroix

Montréal, 13 décembre 2015 (Sportcom) – Le patineur originaire de Sherbrooke, Alex Boisvert-Lacroix, a mis la main sur la médaille d’argent dimanche au deuxième 500 m présenté à la Coupe du monde de patinage de vitesse longue piste à Heerenveen, aux Pays-Bas. Alexandre St-Jean et Laurent Dubreuil ont respectivement terminé quatrième et cinquième sur cette distance.

Après avoir remporté la médaille de bronze au premier 500 m de la compétition vendredi, Alex Boisvert-Lacroix a prouvé une fois de plus qu’il était parmi les plus rapides. Le Québécois a franchi la ligne d’arrivée en 34,76 s, soit à neuf centièmes du vainqueur, le Russe Ruslan Murashov (34,67 s).

« Je suis vraiment heureux, c’est fou! C’était une course quand même particulière avec la chute de Pavel. Mon plan de match était de partir extrêmement rapidement. J’ai réalisé ma meilleure ouverture à vie. Je l’ai vu me dépasser ce qui est normal parce que c’est le meilleur, mais il a chuté. Je me suis dit “oh boy”. J’ai retenu mes croisés et ma puissance pour m’assurer qu’il glisse devant moi. Dès que je suis passé, j’ai focussé sur ma course et j’ai entendu mon entraîneur me crier de relaxer pour éviter que je devienne tendu », a raconté l’athlète de 28 ans.

La course aurait toutefois pu se dérouler d’une tout autre façon selon Boisvert-Lacroix si Kulizhnikov, qui a établi le record du monde le mois dernier à Calgary sur cette distance, n’avait pas chuté.

« J’aurais été plus rapide parce que j’aurais été inspiré par Pavel. Ça aurait été vraiment incroyable! Nous serions arrivés dans le deuxième virage avec tellement de vitesse que ça aurait été la guerre avec lui. »

C’est le Norvégien Espen Aarnes Hvammen qui est venu s’interposer entre Boisvert-Lacroix et ses coéquipiers en terminant au troisième rang (34,86 s). Alexandre St-Jean, de Québec, a conclu au pied du podium avec un chrono de 34,87 s, soit à un centième d’une médaille de bronze. Laurent Dubreuil, de Lévis, a fini tout juste derrière avec un temps de 34,90 s.

« Je suis très satisfait de ma course! J’ai bien patiné pas mal tout le long. J'ai eu un bon départ, mais je dois encore le travailler parce que c’est un des moins bons du groupe. Mon tour a vraiment été excellent et mes virages aussi. C’est certain que c’est plate de finir à un centième du podium, mais quatrième dans mon ce groupe, c’est ma deuxième meilleure performance à vie », a commenté avec enthousiasme St-Jean, qui retourne maintenant au Québec pour compléter sa session d’examen en médecine dentaire.

Ces derniers résultats ont démontré à l’athlète de 22 ans qu’il est sur le bon chemin. « Je suis plus à l’aise sur cette distance et mon ouverture s’est améliorée. J’ai gagné l’argent au 500 m le week-end dernier et les deux autres fois j’étais autour du 15e rang. Avec cette quatrième place, je sais que je peux être dans les cinq premiers et pas juste une fois de temps en temps. »

Boisvert-Lacroix, St-Jean et Dubreuil ont tous été plus rapides qu’au premier 500 m qui avait lieu il y a deux jours.

Qui sera aux mondiaux ?

Les deux premiers Canadiens au classement général du 500 m de la Coupe du monde après l'étape d'Heerenveen, Alex Boisvert-Lacroix et William Dutton, seraient préqualifiés pour les mondiaux sur cette distance.

« Techniquement, je suis qualifié, mais j’attends l’annonce officielle. Je suis le premier au Canada sur cette distance, donc selon les critères c’est pas mal certain. J’ai travaillé fort pour ça et ce serait mes premiers mondiaux. Je suis très fier! » a fait savoir Boisver-Lacroix.

La troisième place canadienne serait disputée à la cinquième Coupe du monde entre Laurent Dubreuil, Alexandre St-Jean et Gilmore Junio.

« Je suis préqualifié pour le 1000 m pour les mondiaux, mais le 500 m, ça va être pas mal serré. C’est le meilleur à la prochaine Coupe entre Laurent, Gilmore et moi qui passera. Deux sont déjà qualifiés. Je me sens confiant et je sais que ce n’est vraiment pas fait d’avance », a ajouté St-Jean.

Jean poursuit sa lancée

Le patineur originaire de Lachenaie, Olivier Jean, a pris le troisième rang de l’épreuve en départ de groupe, dans la division B. Fan Yang, représentant la Chine, a été le premier à franchir la ligne d’arrivée. Son cumul de 25 points l’a placé devant le Néerlandais Jan Blokhuijsen (19 points) et le Québécois (15 points).

Également inscrit au 1500 m du groupe B, Jean commence à trouver ses repères sur l’anneau de 400 mètres. L’athlète de Lachenaie a enregistré son meilleur chrono sur cette distance, soit un temps de 1 min 49,37 s, bon pour la sixième place.

« C’est ma meilleure exécution à un 1500 m et j’ai mieux conservé ma vitesse dans les lignes droites. Je commence à mieux comprendre comment gérer le 1500 m pour en tirer le meilleur de mon style. Je suis à seulement 30 centièmes de secondes du top-3 du groupe B, ce qui me ferait passer dans le groupe A », a soutenu Jean qui, plus tôt cette semaine, a signé une victoire en épreuve de type marathon. L’athlète confirme que ce résultat lui donne des idées pour la suite de sa carrière en longue piste

« Les entraîneurs pensent que je serais peut-être plus un athlète de longue distance qui s’est toujours entraîné en sprint lorsque je faisais de la courte piste. Nous allons commencer à explorer mon potentiel pour le 5000 m et le 10 000 m lorsque je serai plus efficace dans les droits. »

Vous pourriez aussi aimer...

5 Oct - 2021 | par Luc Turgeon

De l’expérience et du leadership en banque

Montréal, 5 octobre 2021 (Sportcom) – L’expérience d’une compétition internationale apporte son lot de bénéfices aux athlètes, sur le terrain comme à…

19 Sep - 2021 | par Louis-Michel Lelièvre

Léandre Bouchard termine 27e à Snowshoe

Montréal, 19 septembre 2021 (Sportcom) – Dans une course excitante jusqu’à la toute fin à la Coupe du monde de vélo de…

Nos partenaires