15 Mar - 2018 | par Sportcom

Parasports Québec

Donald Royer et Dean Bergeron font leur entrée au Temple de la renommée de Parasports Québec

Communiqué

Montréal, 15 mars 2018 – L’hiver n’a pas dit son dernier mot, laissant ces derniers jours un grand manteau blanc sur Montréal. La féérie s’est transportée jusqu’au Cabaret Lion d’Or mercredi soir en l’honneur de Donald Royer et Dean Bergeron, nouveaux intronisés au Temple de la renommée de Parasports Québec.

Alors que les Jeux paralympiques d’hiver à Pyeongchang battent leur plein, une centaine d’invités se sont joints à Parasports Québec pour célébrer ces membres de la communauté d’exception.

Donald Royer : une inspiration

Photo Eliams_Photography / Parasports Québec

Après une carrière de plus de 40 ans dans le parasport, Donald Royer a été intronisé dans la section Robert-Lefebvre multisport.

« C’est tout un honneur, car une grosse partie de ma vie a été consacrée au sport pour les personnes en fauteuil roulant. C’est une consécration et ça me fait chaud au cœur », a-t-il raconté.

Le Sherbrookois a été élu en 2001, à Turin, Membre de l’Ordre paralympique du Comité international paralympique, la plus haute distinction qu’un homme puisse recevoir dans le parasport.

D’abord athlète à l’Université de Sherbrooke dans les équipes interuniversitaires de football, basketball, athlétisme, cross-country et ski, il s’est ensuite surtout illustré à titre d’entraîneur au cours de sa longue carrière.

Le natif de Montréal était entraîneur de basketball à l’université lorsqu’on l’a appelé pour lui demander un coup de main dans le basketball en fauteuil roulant. C’est de cette façon que tout a commencé pour lui dans le monde du parasport et qu’il a vécu plusieurs moments marquants grâce à son dévouement depuis plus de 40 ans.

« Les premières fois où je me suis impliqué, c’était pour donner un coup de main. Je n’avais jamais envisagé que j’en ferais une carrière. J’ai continué et je suis encore ici ! »

Ces quatre décennies ont été marquées par des participations aux Jeux olympiques de Los Angeles (1984), Séoul (1988) et Barcelone (1992) à titre d’entraîneur ou de responsable de l’équipe canadienne aux épreuves de démonstration en fauteuil roulant. Son parcours l’a aussi mené à être de la délégation canadienne à neuf Jeux paralympiques d’été de 1976 à 2008, mais aussi à des Championnats du monde d’athlétisme, aux Jeux du Commonwealth et aux Jeux de la Francophonie.

Donald Royer a de plus entraîné l’équipe nationale canadienne féminine senior de basketball en fauteuil roulant de 1977 à 1979 et était l’entraîneur-chef de l’équipe nationale canadienne masculine senior qui a été médaillée d’argent au Championnat du monde, en 1986, à Melbourne, en Australie.

Investi depuis la création de l’AQSFR (Association québécoise des sports en fauteuil roulant, ancien nom de Parasports Québec) en 1983 comme président du conseil d’administration, M. Royer a toujours la passion. Déjà en 1975, il était membre du conseil d’administration de l’Association canadienne des sports en fauteuil roulant et il y siège toujours à titre de président depuis 1999.

« Donald Royer a côtoyé les plus grands et a fait une très grande différence dans l’avancement du parasport au Québec. Il est pour moi une inspiration par sa passion et sa longévité dans le milieu », a mentionné le nouveau directeur général de Parasports Québec Francis Ménard.

Dean Bergeron : un modèle

Photo Eliams_Photography / Parasports Québec

Dean Bergeron a quant à lui fait son entrée au Temple de la renommée de Parasports Québec dans la section André Viger. « Ça me fait vraiment chaud au cœur. C’est une belle reconnaissance », a mentionné celui qui a apprécié le contexte de retrouvailles avec la communauté du parasport au Québec.

« J’ai plein de souvenirs qui me reviennent en tête. En recroisant des gens ici, je revois des courses, des événements que nous avons vécus ensemble. C’est une belle soirée pour moi de vivre ce moment. »

Passionné par le sport depuis son jeune âge, Dean Bergeron envisageait une carrière de hockeyeur. Le natif de La Baie a vu son rêve s’écrouler le 25 août 1987 à la suite d’un accident à l’entraînement à ses débuts dans la LHJMQ alors qu’il portait l’uniforme des Cataractes de Shawinigan. Il ne s’est toutefois pas laissé abattre par cette épreuve qui a laissé place à une carrière de vingt ans en para-athlétisme.

C’est durant ses études en actuariat qu’il a fait la rencontre de Pierre Pomerleau, qui deviendra son entraîneur et son mentor. Pierre sera celui qui donnera à Dean de nouveaux objectifs sportifs, cette fois sur trois roues, en course en fauteuil roulant.

Des objectifs qui le mèneront à quatre Jeux paralympiques. D’Atlanta en 1996 à Pékin en 2008, en passant par Sydney en 2000 et Athènes en 2014, le palmarès de Dean Bergeron totalise 10 médailles, dont trois d’or.

Dean Bergeron est également devenu le premier athlète en fauteuil roulant de la catégorie T52 à être passé sous la barre de la minute au 400 m.

À la retraite de la compétition depuis 2010, il offre aujourd’hui des conférences afin de parler de son expérience en plus d’être vice-président à l’administration et aux relations avec la clientèle à la Capitale.

« Dean est un exemple pour toute une génération d’athlètes. Son parcours d’athlète est impressionnant, mais aussi le chemin qu’il a tracé après sa retraite », a souligné Francis Ménard.

Parasports Québec a été une organisation marquante dans le parcours de Dean Bergeron. « C’est une association qui est marquante, puisque cette organisation m’a permis de rebâtir mes rêves. Grâce aux bénévoles de Parasports Québec et à ceux qui s’y investissent, j’ai pu les réaliser », a raconté l’intronisé qui a conclu en lançant un message aux jeunes para-athlètes. « Il ne faut jamais lâcher. Tu peux penser que ta vie est à l’envers et qu’il n’y a plus rien à faire, mais à partir du moment où tu crois en tes rêves et que tu travailles fort, ça vaut la peine. Et lorsque tu accomplis tes rêves, tout ça prend tout son sens. »

Objectif atteint !

En début de soirée, Simon Gouache a bien fait rire la centaine de convives réunis. Le spectacle-bénéfice a permis de récolter 3500$, dépassant ainsi l’objectif initial de Parasports Québec qui était de 3000$.

« L’argent récolté ce soir sera redistribué dans les programmes de Parasports Québec pour réaliser des projets de développement des sports et stimuler la pratique sportive, et ce, à tous les niveaux », a rappelé Francis Ménard.

D’autres activités de financement seront organisées prochainement. Une collecte de fonds sera entre autres réalisée dans le cadre du triathlon S-Triman où une équipe de Parasports Québec sera en lice en Francis Ménard, Mathieu Pelard, Ironman et triathlète amateur, et la multiple médaillée paralympique Diane Roy.

-30-

info@parasportsquebec.com

Vous pourriez aussi aimer...

26 Juil - 2021 | par Sportcom Services

Klimkait écrit l’histoire

Première judoka canadienne médaillée olympique   Montréal, 26 juillet 2021 (Sportcom) – La championne mondiale Jessica Klimkait (-57 kg) a réussi ce qu’aucune Canadienne…

Nos partenaires