9 Oct - 2015 | par Alexandra Piche

Escrime – Coupe du monde

Dure journée pour les sabreurs québécois

Montréal, 9 octobre 2015 (Sportcom) – La journée de vendredi a été plus courte que désiré pour les sabreurs québécois Joseph Polossifakis et Rémi Bédard-Couture, plutôt affectés par le décalage horaire. Ils ont tous deux été éliminés dans le tableau des 128, à la Coupe du monde de Tbilissi, en Georgie.

« Je me sentais très jello-spaghetti ce matin, a indiqué Polossifakis. Le décalage m’a vraiment perturbé durant les deux derniers jours et j’avais de la misère à dormir. Je suis donc arrivé moins bien que d’habitude. »

Malgré tout, le Montréalais a livré de chaudes luttes à ses adversaires en ronde des poules. « Presque tous mes matchs ont été très serrés. Ça se terminait soit 5-4 pour moi ou pour mon adversaire. Cependant, je me laissais touché un peu trop rapidement. Je n’étais pas aussi alerte que d’habitude. »

À la première étape éliminatoire du tableau des 128, l’escrimeur a profité d’un laissez-passer. Il a ensuite croisé le fer avec le Roumain Iulian Teodosiu qui a rapidement pris une longueur d’avance sur le Québécois. Dominé 8-4 en début de combat et 12-8 par la suite, Polossifakis a réussi une remontée spectaculaire, ramenant le pointage à 14-14. Plus qu’un point le séparait du tour suivant. « Il y a quelque chose qui a cliqué quand le pointage était de 12-8. J’ai compris le fonctionnement de mon adversaire et son rythme. »

Cette belle lancée a cependant été arrêtée par une décision que le représentant de l’unifolié a du mal à digérer. « Une fois le pointage à 14-14, il y a eu plusieurs moments où nous étions tous convaincus que c’était ma touche, mais l’arbitre n’a rien donné. C’est arrivé au moins deux ou trois fois. Il a finalement donné la dernière touche à mon adversaire, mais encore une fois c’était clairement pour moi. Je n’étais pas le seul à le penser, nous étions plusieurs à être convaincus que c’était pour moi », a-t-il expliqué.

Le Québécois a finalement dû se contenter de la 73e place. « C’est un peu difficile à accepter parce que je me suis battu toute la journée, malgré les conditions qui n’étaient pas optimales, et j’ai réussi à faire cette remontée. C’est décevant que ça se termine comme ça ! »

Rémi Bédard-Couture, de Blainville, a aussi vu sa participation prendre fin dans le tableau des 128, alors qu’il a plié bagage face au Japonais Kento Hoshino. « Je suis déçu du résultat final, a confié celui qui a pris le 111e rang. Après deux combats difficiles, j’ai terminé la ronde des poules en force et j’ai très bien tiré lors de mes quatre derniers combats. J’étais concentré et je faisais les bons choix tactiques. Après cette ronde, j’étais confiant pour la suite de la compétition. Mon premier match du tableau était vraiment abordable, mais j’ai trop pensé au résultat et j’ai manqué de concentration. »

Étant les deux seuls représentants de l’unifolié en action en Géorgie ce weekend, les deux sabreurs ne participeront pas à l’épreuve par équipe. Ils se dirigeront en Allemagne pour s’entraîner en vue de leur prochaine compétition en Belgique.

 

Vous pourriez aussi aimer...

2 Sep - 2021 | par Louis-Michel Lelièvre

Début de tournoi en deux temps pour le Canada

Montréal, 2 septembre 2021 (Sportcom) – L’équipe canadienne de boccia a conclu la première journée d’activités du tournoi paralympique de double BC4…

26 Sep - 2021 | par Sportcom

Brent Lakatos médaillé de bronze à Berlin

Montréal, 26 septembre 2021 – Quelques semaines à peine après avoir remporté quatre médailles d’argent aux Jeux paralympiques, Brent Lakatos était de retour à…

Nos partenaires