6 Avr - 2019 | par Luc Turgeon

Ski acrobatique (bosses) – Championnats du monde juniors

Elliot Vaillancourt couronné champion du monde junior aux bosses en parallèle

Nouvelle

Montréal, 6 avril 2019 (Sportcom) – Elliot Vaillancourt peut dire mission accomplie. Le Québécois a décroché la première médaille de sa carrière à des Championnats du monde juniors, lui qui a remporté l’or aux bosses en parallèle, samedi, à Valmalenco, en Italie.

« Une très bonne journée pour moi et je suis fier du résultat, a lancé d’emblée le skieur originaire de Drummondville. J’étais quand même stressé! J’avais le souffle court et les jambes lourdes au sommet, mais je savais que j’étais au bon endroit. »

Le premier duel de Vaillancourt a été contre son compatriote Sam Cordell, qui a bien failli le surprendre. « Je l’ai pris pour acquis et je n’aurais pas dû. Je me suis réveillé par la suite et j’ai sorti mon meilleur ski à chaque descente », a-t-il indiqué. La compétition a été retardée d’environ deux heures en raison de mauvaises conditions météorologiques, ce qui a influencé la préparation des athlètes, selon lui.

Vaillancourt a ensuite disposé de l’Américain Ian Beauregard, puis du Français Thibaud Mouille, ce qui l’a mené en demi-finale. Le Québécois a eu le dessus sur l’Américain Landon Wendler, lui permettant d’accéder à la finale, où il a affronté le Japonais Masahiro Kimoto.

Ce dernier a offert une solide opposition au représentant canadien. « Il m’en a donné pour mon argent! Je savais que je pouvais le battre si je donnais mon 100%, mais ça a été une finale difficile et ça allait vraiment vite », a-t-il confié.

Le Québécois a vaincu le Japonais sur la vitesse en tendant le bras au fil d’arrivée. Les juges lui ont ensuite donné l’avantage sur les sauts et sur la technique. « Il était très rapide et il m’a tenu longtemps, ce que personne d’autre n’a réussi à faire aujourd’hui », a expliqué Vaillancourt.

Louis-David Chalifoux, de Québec, a également pris part à la compétition et s’est classé au 31e rang.

Du côté féminin, Kaylee Koehler, de Québec, a terminé 7e, tandis que Sandrine Vaillancourt, de Drummondville, n’a pas participé à l’épreuve.

Soulagement

Elliot Vaillancourt en était à sa troisième présence aux Championnats du monde juniors et c’est la première fois qu’il se dit satisfait de sa performance. « J’avais mes propres démons aux mondiaux juniors. À mes deux premières années, j’étais vraiment déçu de mes descentes. Je suis content de terminer sur la meilleure note possible » a fait savoir celui qui s’était classé 11e en 2017 et 30e en 2018 aux bosses en parallèle.

La saison est maintenant terminée et l’athlète en profitera pour se reposer. « Ça va faire du bien. J’ai eu des hauts et des bas cette année et ça n’allait pas toujours comme je le voulais. J’ai encore beaucoup à apprendre, mais je termine ma saison du bon pied et je suis content », a conclu Vaillancourt.

Vous pourriez aussi aimer...

14 Mai - 2021 | par Sportcom

Une domination en or signée Brent Lakatos

Montréal, 14 mai 2021 (Sportcom) – Brent Lakatos a commencé le Grand Prix de para-athlétisme de Nottwil de brillante façon en remportant la médaille…

18 Avr - 2021 | par Mathieu Laberge

Hugo Houle et Guillaume Boivin posent pied

Montréal, 18 avril 2021 (Sportcom) – Dans une course d’usure, les deux Québécois au départ de l’Amstel Gold Race, Hugo Houle (Astana-Premier…

Nos partenaires