5 Déc - 2015 | par Audrey Clement-Robert

Ski alpin – Coupe du monde

Erik Guay neuvième au super-G

Montréal, 5 décembre 2015 (Sportcom) – Erik Guay a poursuivi sa lancée samedi en prenant le neuvième rang du super-G de la Coupe du monde de ski alpin présentée à Beaver Creek, au Colorado.

Le parcours de cette épreuve a d’ailleurs été écourté en raison de la neige et de la mauvaise visibilité. La compétition a été remportée par l’Autrichien Marcel Hirscher avec un temps de 1 min 06,90 s. Ted Ligety et Andrew Weibrecht des États-Unis ont terminé respectivement deuxième et troisième avec 33 et 36 centièmes de secondes de retard sur le grand gagnant.

Erik Guay a parcouru la distance en 1 min 07,65 s (+0,75 s). Avec cette performance, le skieur de Mont-Tremblant a amélioré autant son chrono que son classement général à cette épreuve. La semaine dernière, l’athlète de 34 ans avait terminé en 13e place avec un temps de 1 min 30,67 s dans cette discipline de vitesse de la Coupe du monde de Lac Louise.

Également en action, Jeffrey Frisch de Mont-Tremblant n’a malheureusement pas complété la course. Les autres Canadiens présents ont terminé plus loin dans le classement final. Benjamin Thomsen a pris le 41e rang, Morgan Pridy le 42e, Manuel Osborne-Paradis le 46e et Tyler Werry le 52e. Dimanche, les représentants du Canada prendront part au slalom géant.

Une descente sur les freins

Du côté des femmes, avec un temps de 1 min 56,40 s, Valérie Grenier a terminé 43e à son deuxième parcours de descente de la Coupe du monde de Lac Louise, en Alberta. Vendredi, la skieuse de Mont-Tremblant avait chuté lors de sa première course de descente l’empêchant ainsi d’atteindre la ligne d’arrivée.

« Je suis vraiment déçue de ma performance parce qu’ici la lumière est vraiment mauvaise et tu ne vois pas le terrain du tout. Pendant que j’attendais pour ma descente, je voyais les autres filles faire des choses bizarres et rentrer très rapidement dans les courbes. J’étais vraiment plus sur la défensive, on dirait que je voulais vraiment juste tenir sur la neige. J’avais sorti ma chute d’hier de ma tête, mais avec les mauvaises conditions météo j’ai commencé à y penser et j’avais peur de peut-être tomber », a raconté la Québécoise de 19 ans.

L’Américaine Lindsey Vonn a triomphé une fois de plus. Avec un chrono de 1 min 50,43 s, elle a devancé ses deux plus proches adversaires, la Suisse Fabienne Suter (+1,05 s) et l’Autrichienne Cornelia Huetter (+1,16 s). L’autre Canadienne en action, Larisa Yurkiw, s’est hissée jusqu’au septième rang.

La compétition de Lac Louise se terminera dimanche avec le super-G. « Je vais simplement complètement oublier mes descentes. L’an dernier, j’ai eu une super saison en super-G et j’ai fini 32e. Un top-30 est donc réalisable. C’est ma meilleure discipline pour moi, j’ai un bon niveau technique et aucunement peur de la vitesse. Je crois avoir une bonne combinaison », a conclu avec enthousiasme Valérie Grenier.

Vous pourriez aussi aimer...

26 Août - 2021 | par Luc Turgeon

Pierre Mainville se retire avec la tête haute

Montréal, 26 août 2021 (Sportcom) – Un énorme poids a quitté les épaules de Pierre Mainville lorsque son parcours à l’épée a pris fin…

Nos partenaires