9 Juin - 2021 | par Sportcom Services

Judo Canada - Championnats du monde

Étienne Briand surpris en fin de combat

Communiqué

Nouvelle

Étienne Briand (photo Gabriela Sabau, IJF)

Montréal, 9 juin 2021 – Après avoir signé deux victoires d’entrée de jeu aux Championnats du monde de Budapest, en Hongrie, Étienne Briand a fait face à un opposant coriace au troisième tour du tableau des moins de 81 kg. Le Canadien s’est alors incliné par ippon contre le Géorgien Luka Maisuradze et n’a pu obtenir de classement.

Bien en contrôle, Briand a vu son opposant être pénalisé à deux reprises dans les premières minutes de l’affrontement. Le Québécois a toutefois été surpris par une attaque de Maisuradze, qui l’a finalement emporté dans les derniers instants du temps réglementaire.

« J’ai échappé le combat! J’étais en avance sur les pénalités et je n’étais pas du tout en danger. Par contre, je l’ai laissé revenir dans le combat et je me suis laissé emboîter. Ce n’est pas un secret pour personne, les Géorgiens sont très forts au corps à corps et il a profité de ce petit moment d’inattention », a analysé Briand au sujet de Maisuradze, troisième aux Championnats du monde 2019.

Plus tôt dans la journée, le judoka de Sept-Îles avait remporté une victoire par ippon contre l’Uruguayen Alain Aprahamian, avant de se défaire d’Asad Masabirov, du Kyrgyzstan, par waza-ari.

« Le premier combat était surtout une mise en jambes et j’ai quand même bien géré ça. Ensuite, j’ai bien contrôlé l’affrontement pour atteindre la troisième ronde, mais je n’ai pas été à la hauteur quand les choses se sont corsées. Ça faisait deux ans que je n’avais pas combattu contre lui (Luka Maisuradze) et je l’ai ressenti », a-t-il poursuivi.

Briand est également revenu sur la longue route qui l’a mené jusqu’aux Championnats du monde 2021. Après avoir fait l’impasse sur le Grand Chelem de Budapest et les Championnats panaméricains de Guadalajara pour se concentrer sur ses études à l’automne dernier, le doctorant en économie a pu participer à trois compétitions avant de s’amener en Hongrie pour le tournoi tant attendu.

« C’est sûr que la préparation n’a pas été la même qu’à l’habitude avec les différentes mesures sanitaires, mais je ne veux pas me servir de ça comme excuse. La fédération a fait un très bon travail pour nous permettre de nous entraîner avec plusieurs adversaires en prévision des mondiaux. Ç’a été vraiment bien! » a-t-il conclu.

Le Belge Matthias Casse a vaincu le Géorgien Tato Grigalashvili en prolongation lors de la grande finale pour être sacré champion du monde de la catégorie. Le Néerlandais Frank de Wit et le Portugais Anri Egutidze sont eux aussi montés sur le podium en remportant leur duel respectif pour l’obtention du bronze.

Mohab El Nahas sera le seul Canadien en action jeudi, à Budapest, alors qu’il sera du tournoi chez les moins de 90 kg.

-30-

Rédaction : Sportcom pour Judo Canada

 

Patrick Esparbès
Directeur général adjoint
Judo Canada
(514) 668-6279
p.esparbes@judocanada.org

 

Étienne Briand Surprised Late in Fight

 

Montréal, June 9, 2021 – After two early wins on Wednesday at the Judo World Championships in Budapest, Hungary, Étienne Briand faced a tough opponent in the third round of the under-81 kg draw, losing by ippon to Georgia’s Luka Maisuradze, third place finisher at the 2019 World Championships. Briand did not rank at today’s event.

Briand stayed in control for the first few minutes of the bout, while his opponent received two penalties. However, the Canadian was caught off-guard when Maisuradze attacked in the final moments of regulation time.

“I dropped the ball! I was ahead because of the penalties and was in no danger whatsoever. But I let him back into the fight and got caught out. It’s no secret that the Georgians are strong when it comes to infighting, and he took advantage of my lapse in attention,” explained Briand.

Earlier in the day, the Québécois from Sept-Îles ousted Uruguay’s Alain Aprahamian by ippon before defeating Kyrgyzstan’s Asad Masabirov by waza-ari.

“The first fight was basically a warm-up and I managed it well. After that, I was able to stay in control all the way to the third round, but once things got a bit tougher, I wasn’t up to it. I hadn’t fought [Maisuradze] in two years and I could feel it,” added Briand.

Briand also talked about the long road to the 2021 World Championships. After sitting out the Grand Slam in Budapest and the Pan American Championships in Guadalajara to focus on his studies last fall, the doctoral student in economics was able to squeeze in three events before heading to Hungary for the much-anticipated championships.

“Because of the health measures, my prep was definitely not the same as usual, but I don’t want to use that as an excuse. The federation did a good job of allowing us to train with several opponents to prepare for the worlds. It went really well,” he concluded.

In today’s gold medal final, Matthias Casse of Belgium beat Tato Grigalashvili of Georgia to claim the world title in the under-81 kg weight class. Frank de Wit of the Netherlands and Anri Egutidze of Portugal claimed the two bronze medals.

On Thursday, Mohab El Nahas will be the only Canadian in action in Budapest. He will compete in the under-90 kg event.

-30-

Written by Sportcom for Judo Canada

 

Patrick Esparbès
Chief Operating Officer
Judo Canada
(514) 668-6279
p.esparbes@judocanada.org

Vous pourriez aussi aimer...

26 Juil - 2021 | par Sportcom Services

Klimkait écrit l’histoire

Première judoka canadienne médaillée olympique   Montréal, 26 juillet 2021 (Sportcom) – La championne mondiale Jessica Klimkait (-57 kg) a réussi ce qu’aucune Canadienne…

Nos partenaires