29 Juil - 2019 | par Mathieu Fontaine

Racquetball – Jeux panaméricains

Frédérique Lambert poursuivra ses rêves à Lima

Nouvelle

Montréal, 29 juillet 2019 – De ses propres dires, les six derniers mois ont été très exigeants pour la Montréalaise Frédérique Lambert. Quelques semaines seulement après avoir complété ses études en médecine à l’Université de Montréal, l’athlète de 27 ans tentera de mettre un point d’exclamation à cette demi-année « complètement folle » en participant au tournoi de racquetball des Jeux panaméricains de Lima, au Pérou.

C’est le 18 juin que Lambert a appris qu’elle avait officiellement obtenu son doctorat. Cette confirmation a ainsi mis un terme à une période stressante au cours de laquelle elle a dû minimiser toutes ses activités extrascolaires.

« Depuis décembre, j’ai arrêté de jouer les tournois professionnels pour me concentrer à temps plein sur mes études. Jusqu’au mois de mai, j’étudiais 15 à 16 heures par jour afin d’être prête pour mes examens. J’ai finalement mon doctorat et j’en suis fière! Tout est bien, qui finit bien », a commenté Lambert qui, depuis, a amorcé sa résidence à l’urgence du Centre hospitalier de l'Université de Montréal, où elle fait face à un tout autre défi.

« Je dirais que c’est tout aussi exigeant que l’école parce que les horaires sont très variés et je dois performer chaque jour. J’ai des rétroactions sur une base régulière et ça se passe très bien. »

Sa « nouvelle vie » est toutefois loin d’avoir éteint sa passion pour le racquetball, un sport qu’elle a découvert dès sa plus tendre enfance en regardant ses parents, Daniel Tremblay et Manon Lambert, qui évoluaient tous les deux au niveau compétitif provincial. Après avoir repris l’entraînement de manière sporadique, celle qui compte quatre podiums en Championnats du monde de l’IRF a reçu une excellente nouvelle qui l’a motivée à mettre les bouchées doubles au gymnase.

« En réalité, j’avais pratiquement fait une croix sur les Jeux panaméricains parce que je ne pensais pas pouvoir obtenir mon congé de l’hôpital pour y aller. Par contre, au début du mois de mai, on m’a informée que c’était possible de partir pendant un mois, à mes frais, et je me suis empressée de trouver un tournoi pour me qualifier dans le top-8 canadien », a-t-elle raconté.

Quelques semaines plus tard, Lambert apprenait qu’elle avait finalement été sélectionnée sur l’équipe nationale de racquetball qui se rendra à Lima. Depuis, celle qui avait remporté le bronze en double féminin lors des Jeux panaméricains de 2015 n’a qu’une seule idée en tête : remporter une autre médaille.

« Je vais là-bas pour gagner! C’est un rêve pour moi et je sais qui si je joue bien, je peux battre toutes les filles présentes. C’est sûr que j’ai joué moins que les autres dernièrement, mais j’ai repris l’entraînement et je me sens bien! »

C’est toutefois avec beaucoup de sagesse qu’elle entreprendra ses troisièmes Jeux panaméricains qui risquent fort d’être ses derniers.

« C’est fort probablement la dernière fois que j’y vais et je suis réaliste. Je veux en profiter le plus possible, alors je ne me mettrai pas de pression inutile. Je suis confiante, mais je sais que je vais jouer contre des joueuses qui s’entraînent six heures par jour, alors que de mon côté, je réussis rarement à avoir six heures de sommeil », a-t-elle poursuivi sur un ton humoristique.

Dès son retour, celle qui est souvent qualifiée comme étant la « Laurent Duvernay-Tardif » du racquetball complétera sa résidence et multipliera ses implications sociales.

« C’est vraiment plaisant d’être comparée à lui (Laurent)! D’ailleurs, j’ai participé à plusieurs événements qu’il organise et nous sommes restés en contact. Je ne suis pas aussi connue, mais je veux redonner au sport et à l’éducation. Ce sont deux choses primordiales pour moi et c’est important de lancer un message aux plus jeunes. Si je peux les inspirer, ce ne sera que positif », a indiqué Lambert qui a toujours cru qu’il était possible d’allier le sport et les études.

« Les deux se complètent très bien! Nous avons la chance d’avoir des programmes de qualité au Québec et c’est faisable de faire des études supérieures tout en pratiquant son sport favori aux plus hauts niveaux. »

Frédérique Lambert s’est envolée pour le Pérou dimanche et fera son entrée dans le tournoi de racquetball le 2 août prochain.

Vous pourriez aussi aimer...

4 Août - 2021 | par Louis-Michel Lelièvre

Record personnel pour Simoneau et Holzner

Montréal, 4 août 2021 (Sportcom) – Jacqueline Simoneau et Claudia Holzner ont tout simplement explosé de joie en voyant leur note de…

25 Juil - 2021 | par Louis-Michel Lelièvre

Marc-Antoine Blais-Bélanger, fier dans la défaite

Montréal, 25 juillet 2021 (Sportcom) – Le Québécois Marc-Antoine Blais-Bélanger a perdu son premier combat d’épée individuelle en escrime face au Chinois…

Nos partenaires