17 Déc - 2015 | par Éric Gaudette-Brodeur

Escrime en fauteuil roulant – Coupe du monde

Gommé, Pierre Mainville est vaincu au premier tour

Montréal, 17 décembre 2015 (Sportcom) – L’escrimeur en fauteuil roulant Pierre Mainville s’est classé au 20e rang à l’épée dans la catégorie B jeudi dans le cadre de la Coupe du monde de Charjah, aux Émirats arabes unis.

L’athlète de Saint-Colomban a commencé sa journée de travail en remportant deux de ses six rencontres dans la ronde des poules. « J’ai commencé avec trois défaites de suite (à zéro, un et deux). »

« Je me sentais comme un peu gommé aujourd’hui (jeudi), a-t-il souligné. Je ne me sentais pas fatigué, mais pas non plus dans l’état d’éveil dans lequel j’étais supposé être. »

Mainville a retrouvé un de ses rivaux des poules au premier tour éliminatoire, soit le Bélarussien Aliksei Sinkevich. Ce dernier, qui l’avait vaincu 5-2 à la première étape, s’est cette fois imposé 15-6.

« Je n’ai pas fait grand-chose. J’essayais mes actions, mais il me manquait une fraction de seconde pour le toucher. Il y a des journées comme ça », a expliqué le Québécois.

« Il est très fort physiquement. Aujourd’hui, même en faisant bien ma parade, il réussissait à me toucher. C’est un adversaire de taille, mais que je suis capable de battre. »

Sinkevich a poursuivi son chemin avec des gains dans les huitièmes et quarts de finale, avant d’être freiné en demi-finale. Il est ainsi monté sur la troisième marche du podium.

L’Iraquien Amar Ali a triomphé en finale face au Brésilien Jovane Silva Guissone, tombeur du Bélarussien. Le Hongkongais Chik Sum Tam a mis la main sur l’autre médaille de bronze.

Également en action à Charjah, Sylvie Morel a terminé 27e au fleuret et Matthieu Hébert 32e à l’épée, les deux dans les catégories A.

Morel a affiché un dossier d’une victoire et cinq défaites dans la ronde des poules. Dernière qualifiée, l’escrimeuse de Pincourt a été éliminée 15-1 par la Russe Evgeniya Sycheva.

Hébert s’est aussi retrouvé dernier qualifié après avoir gagné un seul de ses six duels des poules, mais il a donné un peu plus de fil à retordre à l’Italien Matteo Betti, le mieux classé après la première étape. Betti l’a tout de même emporté 15-9.

Vendredi, Mainville sera de retour sur les pistes au sabre. « J’espère que je serai moins gommé, que je n’aurai pas cette espèce de lourdeur sur moi. »

Morel, à l’épée, et Hébert, au fleuret, tireront quant à eux samedi.

Vous pourriez aussi aimer...

26 Sep - 2021 | par Mathieu Fontaine

Une 17e place et une leçon pour Guillaume Boivin

Montréal, 26 septembre 2021 – Guillaume Boivin était habité par des sentiments partagés à l’issue de la course en ligne élite masculine présentée dimanche,…

Nos partenaires