18 Avr - 2021 | par Mathieu Laberge

Cyclisme sur route – Amstel Gold Race

Hugo Houle et Guillaume Boivin posent pied

Nouvelle

Photos: Astana-Premier Tech/Getty Sport, Israel Start-Up Nation/Noa Toledo

Montréal, 18 avril 2021 (Sportcom) – Dans une course d’usure, les deux Québécois au départ de l’Amstel Gold Race, Hugo Houle (Astana-Premier Tech) et Guillaume Boivin (Israel Start-Up Nation), n’ont pas rallié la ligne d’arrivée, dimanche, à Berg en Terblijt (Pays-Bas). Les deux coureurs ont tout de même vu leur leader d’équipe être dans le groupe de chasse en fin de course, sans toutefois être dans le coup pour la victoire finale.

C’est le Belge Wout Van Aert (Jumbo-Visma) qui finalement a été déclaré vainqueur devant la jeune sensation britannique Thomas Pidcock (INEOS-Grenadiers) après que les commissaires aient dû analyser la photo-finish pendant de longues minutes. L’autre engagé dans ce sprint final, l’Allemand Maximilian Schachmann (BORA-hansgrohe), a complété le podium.

Après avoir fait son travail d’équipier, Houle a posé pied après 180 kilomètres de course qui en comptait 219.

« Du point de vue personnel, je suis quand même satisfait. J’ai fait du bon travail pour les gars en début de course et fait plusieurs efforts. Les sensations étaient bonnes et je me sentais bien en comparaison avec il y a quelques semaines, alors je suis content. Je suis en santé et je prends du mieux tranquillement. Je ne suis pas en grande forme, mais ça va bien et ça m’a rassuré », a convenu Houle, de Sainte-Perpétue.

L’Olympien des Jeux de Rio a précisé que cet abandon qui n’était pas planifié, mais qu’il a pris cette décision, car son travail pour Jakob Fulgsang était fait.

« Il y a encore trois autres classiques qui s’en viennent et il faut garder de l’énergie et être intelligent. »

Pour sa part, Guillaume Boivin a mentionné qu’il était un peu à court.

« Les gars (ses coéquipiers Michael Woods, Daryl Impey et Krists Neilands) ont bien couru dans le final et ils étaient très forts. De mon côté, j’ai été pris dans un accrochage en début de course, mais ce n’était rien de grave. Mes jambes n’étaient pas extraordinaires aujourd’hui et j’ai subi la course », a expliqué Boivin, qui s’est arrêté avec deux tours à faire.

« J’espère récupérer le plus possible en prévision de la Flèche wallonne », a ajouté celui dont le coéquipier canadien Michael Woods sera à surveiller à cette épreuve, car il excelle sur ce type de terrain.

Le film de la course

L’échappée du jour composée de dix coureurs a maintenu une avance de 4 minutes pendant un bon moment. Avec 6 des 13 tours à faire, le peloton a commencé à organiser la chasse et on a vu Houle roulant aux avant-postes, la tête penchée vers la gauche, comme il le fait souvent pendant un effort intense.

À quatre tours de la fin, l’avance a été réduite de moitié et le peloton s’est étiré en une longue file, au point où il a commencé à se fractionner dans la montée du Cauberg. Ide Schelling (BORA) a fait un beau numéro solo avec 24 kilomètres à faire et c’est une fois qu’il a été rejoint que les INEOS-Grenadiers ont porté un grand coup avec trois coureurs présents dans le nouveau groupe de tête dans le dernier tour, soit Michal Kwiatkowski, Thomas Pidcock et Richard Carapaz.

Wout Van Aert, Maximilian Schachmann et Michael Matthew (Team BikeExchange) étaient aussi de ce groupe. Le futur podium prendra la fuite à un peu plus d’une dizaine de kilomètres de la ligne et Van Aert aura sa revanche sur le Britannique qui l’avait battu au sprint de la Flèche brabançonne, quatre jours plus tôt.

Guillaume Boivin et Hugo Houle seront à la Flèche wallonne mercredi, en Belgique.

Vous pourriez aussi aimer...

10 Juil - 2021 | par Mathieu Fontaine

Michael Woods s’empare du maillot à pois

Montréal, 10 juillet 2021 (Sportcom) – Michael Woods s’est démarqué dans les montagnes, samedi, à l’occasion de la 14e étape du Tour de…

17 Juil - 2021 | par Luc Turgeon

Les yeux rivés sur les Champs-Élysées

Montréal, 17 juillet 2021 (Sportcom) – Plus qu’une étape à faire au 108e Tour de France ! Après avoir pris part à la…

25 Juil - 2021 | par Louis-Michel Lelièvre

Marc-Antoine Blais-Bélanger, fier dans la défaite

Montréal, 25 juillet 2021 (Sportcom) – Le Québécois Marc-Antoine Blais-Bélanger a perdu son premier combat d’épée individuelle en escrime face au Chinois…

Nos partenaires