20 Août - 2021 | par Luc Turgeon

Cyclisme sur route – Tour d’Espagne

James Piccoli tente sa chance à nouveau

Nouvelle

Photo: Noa Toledo Arnon et Bettini

Montréal, 20 août 2021 (Sportcom) – Même s’il a raté son objectif d’être de l’échappée du jour, le Québécois James Piccoli a tout de même signé le meilleur résultat de la formation Israel Start-Up Nation, vendredi, en se classant 46e de la septième étape du Tour d’Espagne.

C’est l’Australien Michael Storer (DSM) qui a signé la victoire d’étape en solo au sommet du Balcon de Alicante. Il a répondu aux attaques de l’Espagnol Carlos Verona (Movistar) dans les derniers kilomètres de l’épreuve pour le distancer et l’emporter pour la première fois de sa carrière sur un grand tour. Verona termine deuxième à 21 secondes, suivi du Russe Pavel Sivakov (Ineos Grenadiers, +59 secondes).

Tout comme ce fut le cas la veille, James Piccoli a tenté de s’échapper pour lancer cette course de 152 kilomètres. Son coéquipier israélien Guy Niv a fait de même, en vain.

« Le but était de prendre l’échappée, mais il faut aussi un peu de chance pour prendre la bonne », a souligné le Montréalais, qui est resté pendant un certain temps parmi le groupe du meneur. « J’ai essayé et j’essayerai encore (d’être de l’échappée) lors de la prochaine journée montagneuse ! »

Plusieurs attaques ont été maîtrisées par le peloton en début de course. Avec environ 90 kilomètres à parcourir, un peu moins de 30 coureurs ont formé le groupe de tête. Michael Storer était alors accompagné de quatre coéquipiers de l’équipe DSM à l’avant.

Cette étape en montagne est venue chambouler le classement général provisoire, qui demeure néanmoins mené par le Slovène Primoz Roglic (Jumbo-Visma). Le double champion en titre de la Vuelta est passé bien près de se faire surprendre, mais a réussi à s’accrocher en fin de parcours. Il conserve le maillot rouge grâce à une avance de 8 secondes sur l’Autrichien Felix Grosschartner (Bora Hansgrohe), qui est passé du 15e au 2e rang vendredi.

Cette septième étape a aussi été marquée par quelques abandons, dont celui du Danois Mads Würtz Schmidt, coéquipier de James Piccoli. Il s’agit du deuxième retrait de la formation après celui du Canadien Alex Cataford survenu à l’issue de la deuxième étape.

« On a eu beaucoup de malchance jusqu’à maintenant, mais on essaye de garder le moral et on va continuer à tout donner ! » a mentionné James Piccoli.

Troisième au classement général de la Vuelta en 2020, le Britannique Hugh Carthy (EF-Education Nippo) a également posé pied. Un des favoris de la foule, Alejandro Valverde (Movistar), a mis fin à son 15e Tour d’Espagne après avoir lourdement chuté dans un virage. L’Espagnol de 41 ans, qui s’est effondré en larmes dans les bras de son directeur sportif, occupait le 4e rang du classement général provisoire en début de journée.

Une finale au sprint est attendue lors de la huitième étape de samedi. Les cyclistes pédaleront 173,7 kilomètres entre Santa Pola et La Manga del Mar Menor.

Vous pourriez aussi aimer...

28 Août - 2021 | par Louis-Michel Lelièvre

En rafale, 28 août

Paranatation – L’or et deux records du monde pour Aurélie Rivard Aurélie Rivard (S10) a pulvérisé son propre record du monde des…

19 Sep - 2021 | par Louis-Michel Lelièvre

Une journée éprouvante en Belgique

Montréal, 19 septembre 2021 (Sportcom) – Hugo Houle a fait bonne figure au contre-la-montre des Championnats du monde de cyclisme sur route,…

1 Sep - 2021 | par Mathieu Fontaine

Primoz Roglic se lève, Christian Odd Eiking casse

Montréal, 1er septembre 2021 (Sportcom) – Le Slovène Primoz Roglic (Jumbo-Visma) est de retour au sommet du classement général provisoire du Tour d’Espagne….

Nos partenaires