19 Août - 2021 | par Luc Turgeon

Cyclisme sur route – Tour d’Espagne

Magnus Cort Nielsen résiste jusqu’au sommet

Nouvelle

Photo: Facebook / Israel Start-Up Nation

Montréal, 19 août 2021 (Sportcom) – Rien n’a pu arrêter Magnus Cort Nielsen (EF-Education Nippo) jeudi au Tour d’Espagne, pas même l’imposante montée finale de Cullera. Seul survivant de l’échappée du jour, le Danois a tenu bon pour remporter la sixième étape tout juste devant le Slovène Primoz Roglic (Jumbo-Visma), qui a terminé deuxième et qui a récupéré du même coup le maillot rouge de meneur.

Magnus Cort Nielsen a passé plus de 100 kilomètres à l’avant de la course pour signer la quatrième victoire de sa carrière à la Vuelta. Une première en montagne, alors que les trois premières ont eu lieu dans des sprints massifs.

Plusieurs coureurs ont tenté de distancer le peloton en début de journée, dont le Québécois James Piccoli (Israel Start-Up Nation) aux côtés de l’Australien Robert Stannard (BikeExchange).

« On a tenté d’être de l’échappée, mais ç’a pris beaucoup de temps avant qu’elle ne parte et on l’a manquée », a-t-il commenté.

Après de nombreuses tentatives dans les 50 premiers kilomètres, ce sont finalement cinq compétiteurs qui ont réussi à prendre les devants. Magnus Cort Nielsen était accompagné de l’Espagnol Joan Bou (Euskaltel-Euskadi), du Sud-Africain Ryan Gibbons (UAE-Emirates) ainsi que des Néerlandais Jetse Bol (Burgos-BH) et Bert-Jan Lindeman (Qhubeka NextHash).

Ils se créeront une avance allant jusqu’à 6 minutes sur leurs poursuivants. Petit à petit, l’écart s’est réduit et l’échappée a été reprise dans les derniers kilomètres.

Le spectacle a commencé à la toute fin, dans l’ascension de la montagne de Cullera. Plusieurs favoris ont attaqué, dont l’Australien Michael Matthews (BikeExchange), le Colombien Miguel Angel Lopez (Movistar) et Primoz Roglic.

Une remontée spectaculaire du Slovène lui a permis de terminer dans le même temps que Cort Nielsen pour reprendre la tête. Le double champion en titre du Tour d’Espagne détient maintenant une avance de 25 secondes sur l’Espagnol Enric Mas de l’équipe Movistar.

La formation espagnole a d’ailleurs été bien présente tout au long de la journée et le travail a porté fruit. En plus de Mas, Miguel Angel Lopez et Alejandro Valverde se classent présentement troisième et quatrième au classement général provisoire.

Le Français Kenny Elissonde (Trek-Segafredo), qui s’était emparé du maillot rouge la veille, a été piégé dans une cassure. Il a été forcé de puiser dans ses réserves pour rejoindre un groupe et rattraper le peloton par la suite. La montée finale a toutefois eu raison de lui et il a fini l’étape à 4 min 30 s du vainqueur.

De son côté, James Piccoli a été le 105e cycliste (+8 minutes 24 secondes) à franchir la ligne d’arrivée. Son coéquipier Sep Vanmarcke a été le meilleur de l’équipe avec une 58e place (+2 minutes 50 secondes).

La formation Israel Start-Up Nation tentera de se reprendre vendredi dans une septième étape de 152 kilomètres disputée en montagne.

« On a décidé de ne pas jouer le final pour sauver de l’énergie en vue de l’échappée de demain (vendredi) ! » a confirmé James Piccoli.

Vous pourriez aussi aimer...

9 Sep - 2021 | par Louis-Michel Lelièvre

Nickolas Zukowsky dans l’échappée du jour

Montréal, 9 septembre 2021 (Sportcom) – Nickolas Zukowsky (Rally Cycling) a offert une énorme performance à la cinquième étape du Tour de…

Nos partenaires