3 Nov - 2015 | par Mathieu Laberge

Boccia – Open mondial

« Je ne suis pas loin » – Marco Dispaltro, quatrième

Montréal, 2 novembre 2015 (Sportcom) – Lundi à Cali (Colombie), Marco Dispaltro s’est avoué vaincu 5-1 contre le meilleur joueur au monde de la catégorie BC4, Yuk Wing Leung (Hong Kong), en finale pour le bronze de l’Open mondial de Boccia. Dans la catégorie des BC3, Éric Bussière s’est arrêté en quart de finale et a fini cinquième.

« Ma défensive était très serrée. Ma stratégie était bonne, sauf que j’ai manqué de précision et d’exécution. Au boccia, manquer la balle blanche, c’est comme si tu manques un filet ouvert au hockey », a imagé Dispaltro, deuxième au classement mondial, en résumant sa prestation de lundi.

« Depuis septembre 2014, j’ai souvent fini quatrième ou cinquième à des tournois et il me manque le petit quelque chose pour monter sur le podium. Je ne suis pas loin. Il ne reste plus qu’à faire du peaufinage. Je ne suis pas inquiet. »

Plus tôt, le médaillé de bronze aux Jeux paralympiques de Londres avait signé des victoires de 7-3 contre Steve Wilson (Bermudes) et de 12-0 face au Hongrois Laszlo Hegedus. En demi-finale contre le Portoricain Domingos Vieira, le joueur de Saint-Jérôme avait baissé pavillon 5-4 en prolongation.

« Le match de demi-finale, je l’ai laissé filer. Il était vraiment à ma portée, car j’avais les devants 3-0. »

De son côté, Éric Bussière (BC3) a tout d’abord battu la Thaïlandaise Tanimpat Visaranunta 7-6 avant de s’incliner en quart de finale contre le Suédois Sebastian Hogrell par la marque de 6-3.

« C’est une contre-performance de ma part. Je n’ai jamais réussi à prendre les devants, même si c’était un joueur à ma portée », a commenté le joueur de Verchères à propos de son dernier match du jour.

« Les balles ne roulaient pas pour moi et j’ai pris de mauvaises décisions. Malgré tout, je suis satisfait. J’ai atteint mon objectif et je devrai monter au classement mondial. »

L’entraîneur-chef de l’équipe canadienne, Mario Delisle, a dressé un bilan semblable à celui de ses joueurs à l’issue de la compétition.

« Ce fut un tournoi difficile pour plusieurs athlètes. L’exécution n’a pas été au rendez-vous aux moments clés et nous avons beaucoup joué du boccia de rattrapage. L’équipe des BC1/BC2 n’a pas réussi à se qualifier pour les Jeux paralympiques, sauf que nous serons certainement compétitifs chez les BC3 et BC4 avec Éric et Marco. »

Vous pourriez aussi aimer...

22 Sep - 2021 | par Louis-Michel Lelièvre

Un été pour faire le plein d’expérience

Montréal, 22 septembre 2021 (Sportcom) – Sarah-Jeanne Meunier-Bédard et Maud Chapleau ont mis un terme à une saison 2021 assez spéciale le…

Nos partenaires