24 Juin - 2017 | par Audrey Clement-Robert

Rugby à sept – Séries mondiales

Journée sans faute pour les Canadiennes

Montréal, 24 juin 2017 (Sportcom) – Les Canadiennes sont à Clermont-Ferrand, en France, pour la sixième et dernière étape des Séries mondiales de rugby à sept. Les joueuses du pays ont connu une première journée parfaite après avoir signé une fiche de trois victoires face au Brésil, l’Angleterre et la Russie dans le groupe B, samedi.

Le Canada est provisoirement au deuxième rang du classement général, à égalité avec l’Australie (82 points), mais derrière la Nouvelle-Zélande (96 points). Le pays est assuré de finir la saison dans le trio de tête étant donné que la Russie, quatrième, a récolté 58 points. Les points ont été accumulés durant les cinq premières étapes qui ont eu lieu à Dubaï, Sydney, Las Vegas, Kitakyushu et Langford.

Les Canadiennes s’imposent d’entrée de jeu

En ouverture de tournoi, les Canadiennes ont complètement dominé les Brésiliennes en empochant une victoire de 29-0. Dans la première demie, les joueuses du pays menaient déjà 17-0 grâce aux essais des Ontariennes Charity Williams et Kaili Lukan ainsi que de la Gatinoise Natasha Watchman-Roy. L’Ontarienne Breanne Nicholas a été en mesure de réussir une des trois transformations.

Dans la seconde demie, il y a eu plusieurs changements sur le terrain et la Montréalaise Bianca Farella est entrée en jeu. L’athlète de Côte-Saint-Luc en a profité pour faire un essai et porter la marque à 22-0. Lukan a marqué un autre essai et Ashley Steacy a réussi sa transformation.

Aucune chance pour l’Angleterre

À leur second match de la journée, les Canadiennes se sont montrées impitoyables face aux représentantes de l’Angleterre et ont remporté l’affrontement 45-0. Tout comme dans le match précédent, les porte-couleurs de l’unifolié ont creusé une confortable avance de 24-0 à la fin de la première demie avec les essais des Ontariennes Hannah Darling, Charity Williams, Julia Greenshields et Brittany Benn. La capitaine torontoise Ghislaine Landry a réussi deux des quatre transformations. En deuxième partie du match, Landry, Farella et Watchman-Roy ont toutes fait un essai qui a été transformé.

La Russie un adversaire de taille

Fortes de leurs deux victoires plus tôt dans la journée, les Canadiennes ont inscrit le premier essai dans leur affrontement face aux Russes. Toutefois, les joueuses du pays ont eu affaire à un adversaire de taille et les Européennes ont riposté avant la fin de la première demie pour créer l’égalité 7-7.

Dans la seconde moitié du jeu, Greenshields a redonné l’avance au pays avec un essai, pour 12-7. Cette avance a été de courte durée puisque les Russes ont aussi fait un essai, qui a été converti, et elles ont renversé le pointage 14-12. Finalement, Williams et Landry ont permis au Canada de terminer avec une victoire de 24-14.

La Gatinoise Pamphinette Buisa a fait ses premiers pas sur le circuit mondial ce week-end.

Les matchs éliminatoires et la conclusion des Séries mondiales de rugby à sept de cette saison auront lieu dimanche. Les Canadiennes affronteront les Irlandaises en quart de finale.

Vous pourriez aussi aimer...

5 Oct - 2021 | par Sportcom

De Marchi vainqueur sous la pluie

Montréal, 5 octobre 2021 (Sportcom) – Après avoir réussi à classer deux coureurs dans le Top-10 de Paris-Roubaix dimanche, dont le Québécois…

Nos partenaires