7 Oct - 2021 | par Sportcom Services

Judo Canada

Les Canadiens font face à l’adversité

Communiqué

Photo IJF, Marina Mayorova

Montréal, 7 octobre 2021 – Les judokas canadiens en action aux deux premiers jours de compétition des Championnats du monde juniors ont affronté des adversaires relevés à Olbia, en Italie.

Jeudi, Isabelle Harris (Abbotsford, Colombie-Britannique) a profité d’un laissez-passer au premier tour des moins de 63 kg avant de baisser pavillon par waza-ari contre la Hongroise et future médaillée de bronze, Brigitta Varga.

« Dans un autre tournoi, Isabelle avait perdu contre une Espagnole qui avait terminé deuxième. Ces deux dernières défaites sont donc contre des filles de calibre mondial », a reconnu l’entraîneur canadien Jean-Pierre Cantin. « Elle est bonne, mais elle affronte toujours des adversaires qui sont au top. C’est dur d’avoir des victoires et de développer une confiance quand tu affrontes toujours les meilleures au premier tour. »

Justin Lemire (Rawdon, Québec) a connu un sort semblable, jeudi, dans la catégorie des moins de 73 kg. Il a lui aussi été défait par waza-ari contre Daniyar Shamshayez du Kazakhstan à son premier combat.

« Justin a fait une belle attaque qui aurait dû être un waza-ari et je ne comprends pas pourquoi [ça n’a pas été le cas]. Selon moi, le combat aurait au moins dû se rendre en prolongation. Le jeune, il s’est donné à fond et il a sorti son arsenal et ses gros mouvements. Je suis fier de lui ! » a commenté Cantin à propos du champion panaméricain cadet en 2018, ajoutant qu’il avait respecté à la lettre le plan de match.

Mercredi, Joel Demaere (Lethbridge, Alberta) avait perdu son premier combat des moins de 60 kg contre le Géorgien Shakro Shatirishvili.

« Il s’est fait prendre sur une petite erreur, mais pour le reste, c’était un bon combat », a mentionné Cantin.

Les compétitions internationales ont été rares pour les judokas canadiens juniors au cours de la dernière année et demie en raison des restrictions sanitaires de la pandémie. Les règles strictes qui leur ont été imposées n’ont pas été les mêmes dans les autres pays et l’entraîneur avoue que c’est maintenant que cette absence se fait sentir.

« Les Européens ont eu au moins cinq ou six tournois (avant les mondiaux) et nous, nous n’en avons eu qu’un seul, alors c’est difficile. Les athlètes se donnent à fond, mais pour être bon en compétition, il faut faire des compétitions. Il n’y a pas de secret. […] Ils ont fait ce qu’ils avaient à faire, ils se sont battus fort et ils doivent rester positifs. »

Vendredi, Alexandria Lefort (-70 kg) et Alexandre Arencibia (-90 kg) seront les deux représentants du pays en action.

-30-

Rédigé par Sportcom pour Judo Canada

Source :

Patrick Esparbès
Directeur général adjoint
Judo Canada
(514) 668-6279
p.esparbes@judocanada.org

—–

Canadians Face Adversity

Montréal, October 7, 2021 – Canada’s judokas faced some tough opponents on the first two days of competition at the World Junior Championships in Olbia, Italy.

On Thursday, Isabelle Harris of Abbotsford, British Columbia, received a bye in the first round of the under-63 kg event before losing by waza-ari to Hungary’s Brigitta Varga, who went on to win the bronze medal.

“At another tournament, Isabelle lost to a Spanish woman who placed second. So, her last two losses have been to world-class competitors,” noted Canadian coach Jean-Pierre Cantin. “She’s good, but her competitors are always top-ranked judokas. It’s hard to win and gain confidence when you’re always fighting the toughest opponents in your first round.”

Justin Lemire of Rawdon, Quebec, met a similar fate on Thursday in the under-73 kg category. He too lost by waza-ari to his first opponent of the day, Daniyar Shamshayez of Kazakhstan.

“Justin made a strong attack that should have been a waza-ari. In fact, I don’t understand why [it wasn’t]. In my opinion, the bout should have at least gone into overtime. Justin gave it his all. He dug deep and pulled out his best moves. I’m proud of him!” stated Cantin, when asked to comment on the 2018 Cadet Pan-American champion. He added that Lemire had followed his game plan to the letter.

On Wednesday, Joel Demaere of Lethbridge, Alberta, lost his first under-60 kg bout of the day to Shakro Shatirishvili of Georgia.

“He got caught out on a small error, but the rest of his fight went well,” noted Cantin.

For the past year and a half, Canada’s judokas have not had many chances to compete internationally, due to the pandemic-related health measures. In other countries, the rules haven’t been quite as strict, and the Canadian coach admitted that the effects of the restrictions are starting to become visible.

“The Europeans had at least five or six tournaments [before the World Championships], but we only had one, so it’s a lot harder. The athletes gave it their all, but to be good in competition, you have to compete. It’s no big secret. […] They did what they had to do. They fought hard and they have to keep thinking positive.”

On Friday, Alexandria Lefort (-70 kg) and Alexandre Arencibia (-90 kg) will represent Canada on the tatamis.

-30-

Written by Sportcom for Judo Canada
Source:
Patrick Esparbès
Chief Operating Officer
Judo Canada
(514) 668-6279
p.esparbes@judocanada.org

Vous pourriez aussi aimer...

9 Oct - 2021 | par Sportcom Services

Adversité, combativité et expérience

Montréal, 9 octobre 2021 – Après avoir vu leurs compatriotes Isabelle Harris, Justin Lemire et Joel DeMaere combattre mercredi et jeudi aux…

Nos partenaires