11 Nov - 2021 | par Sportcom Services

Judo Canada

Judo Canada et Nanka Judo, nouveaux partenaires jusqu’en 2028

Communiqué

Montréal, 11 novembre 2021 – Judo Canada annonce un partenariat avec Nanka Judo Yudanshakai, l’organisation qui est la porte d’entrée du judo en Californie du Sud au niveau de la gestion et de l’organisation, avec l’objectif d’offrir aux athlètes des deux organismes une préparation optimale en vue des Jeux olympiques de Los Angeles de 2028.

L’année 2028 peut sembler loin, mais Nicolas Gill affirme qu’il n’est pas trop prévoyant. En fait, il se dit plutôt en mode rattrapage.

« Quand tu es un organisme qui œuvre dans un sport de contact et qui a vécu une pandémie, 2028 ce n’est pas loin du tout », avance le directeur général et directeur de haute performance de Judo Canada. « Environ 400 clubs ont été arrêtés pendant plus d’une année et c’est dans un contexte de reconstruction et de redémarrage que nous concluons cette entente. »

Le double médaillé olympique veut à tout prix éviter que la prochaine génération d’athlètes soit sacrifiée, elle qui n’a pas eu droit aux mêmes accommodements que les athlètes de haut niveau qui se préparaient pour les Jeux de Tokyo. L’impossibilité de participer à des compétitions et même parfois de simplement s’entraîner sont des facteurs qui ont pu pousser certains judokas prometteurs vers la porte de sortie.

« Ces athlètes ont actuellement entre 16 et 20 ans et ils ont énormément souffert des restrictions entourant la COVID-19. Le point de départ de cette entente, c’est le souci d’encadrer du mieux que nous pouvons cette génération d’athlètes avec l’objectif évident d’en amener un maximum aux Jeux de 2028. Nous espérons que l’on va stimuler ce groupe d’âge en créant des occasions de plus haut niveau. »

« À six ans des Jeux olympiques de 2028, qui se déroulent dans notre cour arrière, Nanka Judo reconnaît la nécessité de créer des initiatives locales qui aideront nos jeunes judokas à progresser vers une participation potentielle à ces Jeux olympiques, souligne Keith Chu, président de Nanka Judo Yudanshakai. La coopération et la coordination sur le terrain avec Judo Canada nous guideront pour offrir des occasions pouvant bénéficier tant aux judokas de la Californie du Sud qu’à ceux du Canada. Nous sommes très enthousiastes de commencer notre collaboration avec Nicolas et son équipe. »

Judo Canada et Nanka Judo ont donc l’objectif commun de développer des judokas qui participeront aux Jeux olympiques de Los Angeles en 2028. Les jeunes judokas canadiens et californiens pourront notamment prendre part à des camps organisés conjointement par les deux organismes en Californie et au Centre national d’entraînement de Montréal.

« Dans un sport comme le judo, la qualité des partenaires d’entraînement est primordiale. Le Canada et les États-Unis n’ont pas des bassins immenses d’athlètes, alors nous devons optimiser nos choix, être créatifs et chercher des solutions partout. Ce projet est une initiative parmi plusieurs. »

Le partenariat entre Judo Canada et Nanka Judo ira au-delà du sport de haut niveau par l’entraînement des forces de l’ordre, un sujet qui tient à cœur aux deux organisations. Il comprendra naturellement des camps d’entraînement, des cliniques techniques, des collaborations dans la préparation des athlètes et pendant leurs compétitions ainsi qu’un accompagnement conjoint dans la phase finale menant aux Jeux de 2028.

« Pour chaque partenariat, il faut que ce soit gagnant-gagnant. Nous serons mutuellement très contents si un Canadien et un Californien qui auront fait partie de ce projet s’affrontent aux Jeux de Los Angeles », a conclu le médaillé des Jeux de Barcelone et de Sydney.

-30-

Rédigé par Sportcom pour Judo Canada

 

Source :

Patrick Esparbès
Directeur général adjoint
Judo Canada
(514) 668-6279
p.esparbes@judocanada.org

 

Keith Chu, président de Nanka Judo Yudanshakai, Nicolas Gill, directeur général et directeur de haute performance de Judo Canada et Mike Tamura, président de Judo Canada.

 

Judo Canada and Nanka Judo, new partners until 2028

 

Montreal, November 11, 2021—Judo Canada announces a partnership with Nanka Judo Yudanshakai, the organization that manages and organizes grassroots judo in Southern California, with the objective of providing optimal preparation for the 2028 Los Angeles Olympics to athletes from both organizations.

The year 2028 may seem far away, but Nicolas Gill says he is not too far-sighted. In fact, he says he is more in catch-up mode.

“When you are a contact sport organization and that has lived through a pandemic, 2028 is not far at all,” says the CEO and High Performance Director of Judo Canada. “Around 400 clubs have been shut down for over a year and it is in the context of rebuilding and restarting that we are making this deal”

The two-time Olympic medallist is keen to prevent the next generation of athletes from being sacrificed, those who did not have the same accommodations as the top athletes preparing for the Tokyo Games. The inability to participate in competitions and sometimes even simply to train are factors that may have pushed some promising judokas towards the exit door.

“These athletes are currently between 16 and 20 years old and have suffered tremendously from the restrictions surrounding COVID-19. The starting point of this agreement is the need to support as best we can this generation of athletes with the obvious objective of bringing as many as possible to the 2028 Games. We hope that we will stimulate this age group by creating higher level opportunities for them.”

“With the 2028 Olympics six years away and being held in our backyard, Nanka Judo recognizes a need to create grassroots initiatives that will help our young judo athletes as they progress towards potentially competing in those Olympic Games.” said Keith Chu, President of Nanka Judo Yudanshakai. “Cooperation and grassroots coordination with Judo Canada will serve as a focus for us to provide opportunities that can mutually benefit both Southern Californian and Canadian judokas. We are very excited to get started working with Nicolas and his team.”

Judo Canada and Nanka Judo have the common objective of developing judokas who will participate in the Olympic Games in Los Angeles in 2028. Young Canadian and Californian judokas will notably be able to take part in camps organized jointly by the two organizations in California and at the Montreal National Training Centre.

“In a sport like judo, the quality of the training partners is paramount. Canada and the United States don’t have huge pools of athletes, so we need to optimize our choices, be creative, and look for solutions everywhere. This project is one of several initiatives.”

The partnership between Judo Canada and Nanka Judo will go beyond top-level sport by training law enforcement officials, a subject close to the hearts of both organizations. It will naturally include, training camps, technical clinics, collaborations in the preparation of athletes and during their competitions, as well as joint support in the final phase leading to the 2028 Games.

“For each partnership, it has to be a win-win. We will be mutually very happy if a Canadian and a Californian who have been part of this project meet at the Los Angeles Games,” concluded the medallist from the Barcelona and Sydney Games.

-30-

Written by Sportcom for Judo Canada

 

Source:

Patrick Esparbès
COO
Judo Canada
(514) 668-6279
p.esparbes@judocanada.org

Vous pourriez aussi aimer...

6 Nov - 2021 | par Sportcom

François Gauthier-Drapeau continue de briller

Le Canadien remporte le bronze au Grand Chelem de Bakou Montréal, 6 novembre 2021 – De ses propres dires, François Gauthier-Drapeau connaît un début…

2 Déc - 2021 | par Sportcom Services

Le choix naturel de Judo Canada

Montréal, 2 décembre 2021 – Judo Canada est fière d’annoncer la nomination d’Antoine Valois-Fortier à titre d’entraîneur de l’équipe nationale senior. Fraîchement…

27 Nov - 2021 | par Sportcom Services

Défaite amère pour Étienne Briand

Montréal, 27 novembre 2021 – Étienne Briand se posait des questions au terme de sa performance au Grand Chelem d’Abou Dabi, aux Émirats arabes…

2 Déc - 2021 | par Sportcom Services

Le destin tracé d’Antoine Valois-Fortier

Le Québécois se retire de la compétition et devient entraîneur   Montréal, 2 décembre 2021 – Après avoir fièrement représenté le Canada…

Nos partenaires