30 Nov - 2019 | par Luc Turgeon

Biathlon – Coupe du monde

Jules Burnotte souhaite rectifier le tir

Nouvelle

Montréal, 30 novembre 2019 (Sportcom) – La glace est brisée en biathlon! La première Coupe du monde de la saison a débuté samedi, à Östersund, en Suède, où Jules Burnotte et ses coéquipiers ont pris le 12e rang du relais mixte 4×6 km, un résultat autour duquel il estime pouvoir construire tout au long de l’hiver.

Le Sherbrookois était jumelé à Nadia Moser, Megan Bankes et Scott Gow pour cette épreuve. Le quatuor canadien a terminé à 3 minutes 28,9 secondes des vainqueurs, les Italiens, qui ont enregistré un temps de 1h 5 min 56,1 s. Les représentants de la Norvège (+4,1 secondes) et de la Suède (+52,9 secondes) ont suivi en deuxième et troisième place.

Le vent a donné du fil à retordre à Burnotte tôt dans la course, lui qui n’a pu s’adapter aux conditions météorologiques qui ont changé après l’ajustement des carabines. « J'ai manqué de jugement un peu, je n'étais pas assez alerte et je n'ai pas corrigé mes mires comme j'aurais dû dans les conditions de vent que nous avions. J’aurais dû réagir, mais je ne me suis pas rendu compte de la force du vent », a-t-il expliqué.

Cette erreur aura pénalisé le Québécois et coûté de précieux points à la formation canadienne au classement final. Le biathlète de 22 ans s’estime tout de même chanceux de ne pas avoir eu à jongler avec de plus forts vents, comme c’est souvent le cas à Östersund. Il a été en mesure de se reprendre par la suite pour compléter l’épreuve.

« Mon tir debout a super bien été, sans faute et avec un très bon temps. Mon ski était bien aussi. C'était l'ouverture de la saison pour moi, un retour sur le grand circuit. Il faudra que je gère mieux mon énergie dans les prochaines courses, que j'évite de m'emporter en début de parcours comme j'ai fait aujourd'hui (samedi), mais je sais que la forme est là et c'est ça qui est important. »

Un peu plus tôt dans la journée, le duo canadien composé de Christian Gow et Emma Lunder s’est classé dixième au relais mixte.

Une première course en guise de référence

Dimanche, Jules Burnotte sera de retour sur ses skis à l’occasion du sprint 10 km. Maintenant qu’il « connaît un peu mieux la place », le biathlète sait sur quels éléments il devra se concentrer afin d’avoir du succès sur la piste.

« Je devrai être alerte sur le champ de tir et réagir aux signaux auxquels j'ai accès. C’est un parcours plus long, alors ce sera de gérer mon énergie différemment et je crois que ça peut me donner un bon résultat! » a mentionné celui qui aimerait conclure dans le top-40 afin de récolter des points.

« Mon objectif est de faire un résultat solide auquel je peux me référer pour la suite des choses. Après un été complet à s'entraîner, ça fait plus de six mois que nous n’avons pas couru les uns avec les autres, alors c'est difficile d'avoir des attentes. C'est très excitant! »

Les frères Scott et Christian Gow ainsi qu’Aidan Millar seront les autres Canadiens en action.

Vous pourriez aussi aimer...

30 Avr - 2021 | par Mathieu Laberge

Brillante victoire de Soler sous la pluie

Montréal, 30 avril 2021 (Sportcom) – En s’imposant en solo à la troisième étape du Tour de Romandie, l’Espagnol Marc Soler (Movistar)…

Nos partenaires