3 Déc - 2015 | par Alexandra Piche

Ski cross - Saison 2015-2016

La confiance règne au sein de l’équipe canadienne

Montréal, 3 décembre 2015 (Sportcom) – C’est une équipe confiante que présentera le Canada à la première Coupe du monde de ski cross de la saison 2015-2016, vendredi, à Montafon, en Autriche. En cette année dépouillée de Jeux olympiques et de Championnats du monde, les athlètes en ont profité pour apporter différents changements à leur entraînement l’été dernier, avec en tête l’objectif de se rapprocher des meilleurs au monde cet automne.

Louis-Pierre Hélie, de Berthierville, croit que son expérience des trois dernières années, additionnée à sa préparation estivale, portera ses fruits. L’ancien membre de l’équipe olympique de vitesse a eu du mal à se débarrasser de ses vieilles habitudes de skieur alpin. « Je me suis toujours trop concentré sur la technique, ce qui n’est pas l’élément le plus important en ski cross. Vers la fin de la saison dernière, l’expérience est arrivée d’un coup et j’ai eu un déclic. Je me suis dit : go, il faut que tu y ailles, arrête de trop penser ! Et j’ai changé de mentalité. »

Celui qui était complexé par ses départs a remédié à la situation au cours de l’entre-saison, passant plus de quatre heures par jour à améliorer sa musculature en gymnase. « J’étais beaucoup plus lent que les autres en début de course et je me retrouvais à la fin du peloton. J’avais ensuite tendance à me dire que si je n’étais pas premier, c’était fini. »

L’athlète de 29 ans n’était pas le seul à adopter cette attitude en course. « Nous sommes tous d’excellents skieurs très difficiles à dépasser quand nous effectuons une descente parfaite. C’était donc impossible de nous exercer à faire des dépassements dans le passé. Cette année, nous y avons remédié en amenant des plus jeunes à l’entraînement avec nous et en utilisant des accessoires plus lourds pour ralentir le skieur de tête. C’était le point faible de la majorité des membres de l’équipe, mais je crois que tout va changer maintenant. Nous sommes plus aptes à courser de l’arrière et revenir chercher nos adversaires. »

Cette saison, la fierté du Club de ski Mont Sainte-Anne souhaite faire preuve de constance. Il espère passer la première ronde à chaque course et monter sur le podium.

Retour aux vieilles habitudes

Le Montréalais Chris Del Bosco est également en période d’essais. Il a ramené dans sa routine estivale un élément qu’il avait laissé de côté ces dernières années. « J'ai recommencé à faire du vélo. J’en faisais avant, mais dernièrement, j’avais arrêté. J’avais oublié comment c’était bon pour le mental. Il ne faut pas négliger le travail en gymnase, mais le vélo nous permet de conserver nos réflexes. Ça demande une agilité technique exceptionnelle, comme le ski cross.»

L’habitué de la discipline a l’intention de retrouver sa place au sommet du classement de la Coupe du monde et se démarquer aux X Games. « J’ai eu un été formidable et je suis en très bonne forme. Ça faisait longtemps que je ne m’étais pas senti aussi bien. J’ai hâte de voir si les changements apportés à ma préparation seront payants. »

Le vétéran de 33 ans pourra tester ses habiletés dès vendredi, alors que les premières qualifications de la campagne 2015-2016 seront disputées sur les pistes du domaine skiable Silvretta Montafon.

 

Vous pourriez aussi aimer...

27 Sep - 2021 | par Mathieu Fontaine

La fatigue rattrape Samuel Murray

Montréal, 27 septembre 2021 – Samuel Murray disputait son deuxième tournoi de la saison ce week-end, du côté de Lombard, en Illinois, où avait…

10 Oct - 2021 | par Louis-Michel Lelièvre

Une finale en double pour Samuel Murray

Montréal, 10 octobre 2021 (Sportcom) – Le Québécois Samuel Murray et son coéquipier mexicain Alejandro Landa se sont inclinés en grande finale…

Nos partenaires