25 Mai - 2020 | par Mathieu Fontaine

Surf des neiges (demi-lune)

La mission communautaire d’Elizabeth Hosking

Nouvelle

Montréal, 25 mai 2020 (Sportcom) – Partout où le surf des neiges l'a menée, Elizabeth Hosking a toujours eu cette volonté de s’impliquer auprès d’organismes communautaires. Et ce n’est pas le confinement qui va venir décourager les efforts de la jeune planchiste québécoise de 18 ans, pour qui faire don de soi est une priorité.

fracture du talus a prématurément mis un terme à sa saison en décembre dernier.

L’Olympienne des Jeux de Pyeongchang a ainsi pu recommencer les exercices visant à renforcir le bas du corps tout en poursuivant sa réadaptation en vue de la prochaine saison.

« J’ai fait beaucoup de chest-bras ! » avoue-t-elle à la blague. « Depuis quelques semaines, je suis un plan pour ma cheville et je fais beaucoup d’entraînement pour les jambes. C’est là que je me rends compte à quel point c’est agréable de se déplacer librement et de recommencer ces exercices », lance celle qui a profité des derniers mois pour mettre l’accent sur des points précis à améliorer.

« Mon kinésiologue me dit qu’il faut voir le bon côté des choses, alors j’en ai profité pour travailler sur mes lacunes physiques et psychologiques. Il y a certaines choses que je n’avais pas le temps de peaufiner par manque de temps et je suis contente de pouvoir y consacrer plus d’énergie. »

Pour l’instant, il est toujours impossible de déterminer si elle sera prête pour le début de la saison de Coupe du monde prévu en décembre prochain. Une chose demeure toutefois certaine pour Hosking : pas question de précipiter un retour tant qu’elle n’est pas à 100 %.

« J’ai vraiment hâte de retourner faire du snowboard, mais je ne suis pas stressée avec ça. Je suis sur une bonne lancée présentement et je dirais que je suis à 90-95%, mais il y a toujours de la douleur. Ça pourrait prendre beaucoup de temps avant que ça disparaisse, alors je continue à faire ce qu’il faut pour revenir en santé. Ensuite, nous pourrons réévaluer en temps et lieu », a conclu Hosking, qui a les Jeux olympiques de Pékin dans la mire.

En attendant, elle trouve de quoi s’occuper entre ses nombreuses implications et séances d’entraînement, suivis chez le physiothérapeute, études collégiales à distance et lecture font partie de l’agenda quotidien. Sans oublier les quelques séances Netflix et de jeux vidéo en ligne avec ses amis, parce qu’après tout, « c’est bon pour le moral ».

Vous pourriez aussi aimer...

19 Sep - 2021 | par Louis-Michel Lelièvre

Neuvième place pour les Canadiens au relais

Montréal, 19 septembre 2021 (Sportcom) – Le quatuor canadien formé des Québécois Emy Legault, Charles Paquet et Jérémy Briand ainsi que de…

28 Août - 2021 | par Luc Turgeon

Léandre Bouchard se classe parmi le top-30 mondial

Montréal, 28 août 2021 (Sportcom) – Léandre Bouchard a signé le meilleur résultat canadien de l’épreuve masculine du cross-country olympique, samedi, devant…

Nos partenaires