21 Fév - 2019 | par Sportcom

Jeux du Canada

La récolte se poursuit !

Nouvelle

Red Deer (Alberta), 20 février 2019 – Le Québec continue de se démarquer aux Jeux du Canada et a mis la main sur pas moins de sept médailles d’or dans une journée à 16 médailles, mercredi, à Red Deer.

Toujours en tête du classement, la délégation totalise 43 médailles et devance largement l’Alberta (28 médailles) et l’Ontario (17 médailles).

Une soirée en or pour les boxeurs québécois

La dernière soirée de l’épreuve de boxe s’est avérée forte en émotions pour les athlètes québécois qui ont remporté trois médailles d’or.

Avery Martin-Duval (56 kg), de Pointe-Claire, a ouvert le bal en remportant son combat par pointage 5-0, contre Cole Brander (AB).

« Je suis très fier de ma performance. Nous savions qu’il n’aimait pas les coups au corps et j’ai pris cette stratégie dès le départ. Le combat n’a pas été difficile, j’ai gagné les deux premières rondes, avec deux comptes de 8, j’ai donc décidé d’y aller moins intense à la 3e ronde, car je savais déjà que j’avais gagné   », a résumé le médaillé d’or chez les 56 kg, Avery Martin-Duval.

Entrevue avec Avery Martin-Duval (56 kg)

Du côté des 64 kg, Sammy Morisset a pris part au 6e combat de la soirée contre Alex Bulgaru (NS). Il a travaillé jusqu’à la toute fin pour remporter par pointage 5-0 et monter sur la plus haute marche du podium.

« C’était mon moment, j’ai tout donné et je suis très fier d’avoir gagné devant les Québécois dans la foule », a déclaré Sammy Morisset victorieux chez les 64 kg.

Entrevue avec Sammy Morisset chez les 64 kg

Christopher Guerrero Zuri, de Montréal, chez les 69 kg, a affronté, en fin de Gala, Kyle Leon de l’Ontario. Il a signé une soirée parfaite pour le Québec en remportant l’or par pointage 5-0.

Entrevue avec Christopher Guerrero Zuri, grand vainqueur chez les 69 kg

Un autre doublé en gymnastique artistique

Félix Dolci et Félix Blaquière répètent l’exploit des athlètes féminines en réussissant un doublé au concours multiple en gymnastique artistique.

La soirée a bien commencé pour Félix Blaquière qui a obtenu de forts résultats pour ses premiers appareils, dont une note de 13,800 au sol. Une chute aux barres parallèles est par contre venue changer la donne : « J’ai obtenu une note très basse. Donc à la barre fixe, je devais faire une bonne performance. J’ai réussi une note de 13,050 ce qui a fait que je termine le concours multiple en deuxième position, à égalité avec l’Ontarien! » nous disait-il.

Pour sa part, le médaillé d’or Félix Dolci, a vécu une compétition avec des hauts et des bas. Une difficulté au cheval d’arçon a abouti en une note plutôt basse. 

« J’ai ensuite réussi à remonter dans la compétition, mais je cherchais toujours mes points. J’ai finalement été capable de prendre le dessus et d’aller chercher l’or, je suis donc vraiment content! » a expliqué Félix Dolci.

Entrevue avec Félix Dolci et Félix Blaquière

Nathan Yvars qui a aussi pris part au concours multiple occupe le 8e rang, Maxime Prieur le 9e rang et Anthony Balan le 10e rang.

Patinage de vitesse courte piste – une deuxième d’or et un deuxième record pour William

Après avoir été couronné au 1500 m, le patineur de vitesse courte piste William Dandjinou a réussi à nouveau l’exploit sur 500 m mercredi.

Le Québécois s’est aussi inscrit dans le livre des records des Jeux du Canada en obtenant un chrono de 41,671 s en finale.

« Je me sens super bien et je me sens privilégié d’avoir gagné une deuxième médaille d’or et de faire un record des Jeux », a mentionné Dandjinou qui a terminé devant son coéquipier Nicolas Perreault.

« Nicolas est un de mes bons amis. J’adore m’entraîner avec lui et faire des courses contre lui. Il est très  fort et finit fort et ça m’a poussé à aller plus vite et de faire le record. Ça m’a aidé alors je suis content d’avoir fait ça à deux. »

Également en finale, Félix Pigeon a fini quatrième.

Entrevue avec William Dandjinou

Chez les femmes, Juliette Brindamour est parvenue à se hisser sur la troisième marche du podium derrière l’Albertaine Son Hee-Won et l’Ontarienne Claudia Heeney. « Je suis un peu déçue de la façon dont j’ai patiné, a admis Brindamour. La glace n’était pas belle et j’ai laissé ça entrer dans ma tête. J’avais un peu peur de tomber, je suis allée de façon conservatrice et je regrette un peu d’avoir fait ça. »

Kelian Quevillon et Léa Chamberland-Dostie ont respectivement terminé quatrième et cinquième.

Les deux relais de biathlon sur le podium

L’équipe québécoise composée de Léo Grandbois, Zachary Demers, Oliver Holden et Frédéric Hamel a remporté l’épreuve du relais 3 x 7,5 km en menant la course de bout en bout.

Léo Grandbois a effectué un départ canon en ski, a maintenu une bonne cadence sur le parcours en plus d’être parfait au champ de tir, procurant ainsi à son équipe une confortable avance de presque 2 minutes sur la Colombie-Britannique au moment de donner le relais à son coéquipier Zachary Demers. Ce dernier a gardé la tête de la course et l’équipe du Québec détenait une avance de plus d’une minute 30 secondes sur leurs rivaux britanno-colombiens au moment où le troisième relayeur, Oliver Holden, est entré en action. La Colombie-Britannique était cependant toujours un candidat potentiel à la médaille d’or, pouvant compter en fin de course sur le gagnant de la poursuite d’hier, Ryan Elden. Une chute d’Elden en ski de laquelle a résulté un dernier passage au tir plus compliqué en raison de son arme enneigée a considérablement creusé l’écart avec les Québécois, en plus de permettre à l’Alberta de prendre la deuxième position.

Le trio québécois a croisé le fil d’arrivée en 1 heure 4 minutes 44,4 sec, 1 minute 12,7 s devant les Albertains. Les Britanno-Colombiens ont complété l’épreuve 3 minutes 17 secondes derrière les gagnants.

« Nous avons tout exécuté selon les plans aujourd’hui. C’est formidable de compter sur le support de l’équipe et de la délégation du Québec aux Jeux du Canada. Mes coéquipiers et moi sommes très fiers de cette médaille d’or », a résumé Oliver Holden.

Plus tôt dans la journée, l’équipe féminine avec Frédérique Pérusse, Pauline Grandbois, Piaper Veinotte et Adrianna Emond a gagné la médaille d’argent. Les relayeuses en action aujourd’hui, Pérusse, Grandbois et Veinotte visait une place sur le podium à cette épreuve.

Troisième derrière les puissantes Albertaines et les Britanno-Colombiennes après la première relayeuse, les Québécoises ont par la suite profité d’un premier passage au champ de tir difficile avec trois cibles ratées pour la seconde athlète de la Colombie-Britannique pour s’emparer du deuxième rang qu’elles ont conservé jusqu’à la fin de la course. « J’étais très nerveuse lorsque ma coéquipière m’a donné le relais en deuxième place. Pendant tout le segment de ski, je me disais « Tu dois toucher les cibles». C’était Ok pour le tir, même si ma main était gelée. Tout ce que je voulais c’était de creuser l’écart avec la troisième équipe », a raconté Piaper Veinotte.

Les Québécoises ont complété l’épreuve 4 minutes 22,7 secondes derrières l’équipe de l’Alberta qui a totalement dominé la compétition. 

Les compétitions de biathlon se poursuivront jeudi avec le 10 km chez les femmes et le 12,5 km chez les hommes.

Entrevue avec les médaillés d’or du relais masculin

 Les skieurs acrobatiques ajoutent deux médailles au tableau

Les athlètes québécois ont encore une fois brillé à la Station de ski Canyon lors de l’épreuve de slopestyle cet après-midi.

Édouard Thériault s’est emparé de la médaille d’or tandis que Marilou Bouthiette a pris la médaille de bronze.

De retour d’une pause de la compétition après plus d’une année suite à une blessure au genou, Marilou avait ciblé les Jeux du Canada pour revenir sur le circuit de compétition.

« Je ne m’attendais pas à faire un podium, je voulais juste avoir du plaisir et revenir dans le circuit après avoir été absente pendant un bout. Je suis vraiment contente de ma finale! » confiait-elle.

De son côté, Édouard, qui avait terminé premier des qualifications, a vécu un moment plus difficile lors de sa première descente de finale : « Au milieu du parcours, ma botte s’est cassée! J’ai décidé de continuer, mais je suis tombé. J’étais paniqué avant ma deuxième descente, mais mon entraîneur m’a dit d’oublier ma botte et de faire comme dans mes pratiques. Ça a porté fruit! » expliquait-il.

 Belle journée en natation artistique

La quatrième journée de la compétition de natation artistique était consacrée à la finale des routines libres en duo et aux préliminaires des routines libres par équipe.

La journée a débuté avec une performance digne d’une médaille d’argent. Le duo composé de Mikaëlle Gauthier et Audrey Veilleux est monté sur la seconde marche du podium alors que Shirine Gauvin et Raphaëlle Plante ont terminé en première position de la finale B.

La journée de demain s’annonce donc prometteuse alors que l’équipe est au second rang des préliminaires des routines libres ainsi qu’au combiné.

Les athlètes féminines ajoutent trois médailles au cumulatif de longue piste

Les patineurs en longue piste avaient une journée chargée avec l’épreuve du 1000 m en avant-midi et le départ de masse en fin de journée. Les conditions météorologiques étaient très favorables pour établir des chronos très rapide.

Pour commencer la journée, du côté féminin, la Lévisienne Véronique Déry a arrêté le chrono à 1 min 24,73 s à l’épreuve du 1000 m, ce qui lui a donné accès à la troisième marche du podium, à quelques secondes derrière Alexa Scott, qui a établi son deuxième record des Jeux du Canada (1 min 22,26 s). Sa coéquipière de Lévis, Rose Laliberté-Roy (4e) a raté le podium en se faufilant derrière elle avec un chrono de 1 min 24,88 s. Emmanuelle Côté (5e), de Chicoutimi et Rose-Anne Grenier (8e), de Lévis, ont également pris part au 1000 m.

« J’avais cette course dans mes objectifs à ces Jeux et j’ai livré l’une de mes meilleures performances, je ne peux être plus fière qu’en ce moment. Le niveau est très élevé et je devais avoir un départ canon pour obtenir ma place sur le podium », a fait savoir Déry, triple médaillée à ces Jeux.

Entrevue avec la médaillée de bronze au 1000 m, Véronique Déry

Chez les hommes,  William Lemelin-Bilodeau (1 min. 15,67 s) a été le meilleur Québécois de l’épreuve, avec le 5e rang, derrière le recordman des Jeux, Tyson Langalaar (Or), Kaleb Muller (Argent), Joshua Telizyn (Bronze) et Paul Coderre (1 min. 15,60 s).

Ses coéquipiers du Québec ont suivi avec le 6e rang pour Cédric Brunet (1 min. 15,70 s), en 13e position pour William Sohier (1 min. 18,12 s), et le 15e rang pour Antoine Gagnon Lamarche, de Saint-Augustin-de-Desmaures.

Départ de masse à reprendre pour les athlètes masculins

Le départ de masse féminin s’est fait attendre jusqu’à la fin, avant de voir de réels accélérations pour donner place à un doublé québécois. Rose-Anne Grenier (Argent) et Emmanuelle Côté (Bronze) ont complété le tableau des médailles en longue piste, en cette dernière journée de compétition. Véronique Déry (6e) et Rose Laliberté-Roy (10e) ont également complété cette épreuve.

Après qu’une erreur s’est produite en fin de course de l’épreuve masculine (un tour de trop au compteur), les officiels ont pris la décision de reporter l’épreuve à jeudi, 11 h.

Entrevue avec les deux médaillées au départ de masse féminin

Les hockeyeurs québécois accèdent à la demi-finale

Le Québec affrontait la Colombie-Britannique en quart de finale aujourd’hui. Les Québécois ont remporté l’affrontement par la marque de 7-3. James Malatesta a inscrit le premier but du Québec en début de première période. Les Britanno-Colombiens se sont inscrits au pointage en deuxième période, but auquel Alexi Van Houtte-Cachero a répliqué avant la fin de la période. Le Québec a trouvé le fond du filet à trois reprises dans la première moitié de la troisième période, avec entre autre, le deuxième but du match d’ Alexi Van Houtte-Cachero, avant deux répliques de leurs adversaires, qui portait alors la marque à 5-3. Le but de Zachary L’Heureux et le deuxième but du match de James Malatesta ont scellé l’issue du match.

« En première et deuxième période, c’était important pour nous de ne pas paniquer. Nous avions de bonnes chances de marquer, mais ça ne rentrait pas nécessairement à notre goût. Je pense que les gars ont continué à bien travailler, ce qui a fait en sorte que la situation s’est améliorée avant la fin du match », a commenté l’entraîneur adjoint Frédéric Lavoie. 

Le Québec affrontera la Saskatchewan en demi-finale jeudi.

Défaite crève-coeur en basketball en fauteuil roulant

Deux points seulement ont séparé les Ontariens et les Québécois en demi-finale de basketball en fauteuil roulant. Malheureusement ce sont les joueurs du Québec qui se sont retrouvés du moins bon côté du tableau, voyant les Ontariens les priver d’une place en finale et d’un cinquième titre consécutif grâce à une victoire de 48-46.

La déception était palpable chez tous les membres de la formation fleurdelisée. « Ce qui a bien été est notre défense, a mentionné l’entraîneur-chef  Nicolas Palmer. Par contre, c’est sûr que ça a été difficile pour nous d’avoir des paniers à l’attaque. »

Les Québécois joueront pour le bronze jeudi contre le Nouveau-Brunswick.

Victoire facile en ringuette

Pour son quatrième match du tournoi, l’équipe du Québec affrontait la Nouvelle-Écosse. Revenues en force suite à leur défaite d’hier, les athlètes ont rapidement pris le contrôle de la glace du Collicut Center.

Marquant le premier but après 1 min 15 de jeu, Isabella Laroque nous expliquait que l’équipe avait bien fait son échauffement et qu’elle s’était préparé pour jouer ensemble : « C’était une victoire d’équipe, on s’est vraiment amusé. Je pense que pour la suite du tournoi on va continuer à travailler ensemble et que ça va bien aller! ».

Les buts se sont ensuite enchaînés et au retour de la deuxième période, la Nouvelle-Écosse n’a pas été en mesure de revenir, accusant un retard de 6 points sur le Québec.

« Nous avons manqué de vitesse hier soir, nous nous sommes donc préparés aujourd’hui pour être plus rapides et plus concentrés et c’est ce que ça a donné », mentionnait l’entraîneur, David Singh.

Le match s’est conclu 13-1 pour le Québec.

 Avancée des athlètes en tennis de table

L’avant-dernier jour des compétitions qui s’est déroulé aujourd’hui au Parc Westerner était dédié aux matchs en simple féminin et masculin.

Chez les femmes, Sophie Gauthier s’est inclinée en demi-finale 3-0. Elle jouera pour la médaille de bronze demain.

Katherine Morin quant à elle termine le tournoi en 8e place et Emilia Cabrera, en 9e.

Du côté masculin, Tommy Xu perd également son match en demi-finale et jouera pour le bronze demain. Edward Ly remporte quant à lui facilement son match de demi-finale et jouera pour l’or jeudi. Il rencontrera pour la première fois en finale le Britanno-Colombien Steve Wang.

À surveiller jeudi

11 h (HNE) Tennis de table – finale – double féminin, masculin, mixte / 15h00 finale – simple féminin et masculin
11 h 30 (HNE)  Natation artistique – finale – solo libre / 19h10 finale – routine libre par équipe

13 h (HNE)  Patinage de vitesse longue piste – finale – départ groupé femmes et hommes

16 h (HNE)  Biathlon – jeunesse hommes (12,5 km) et femmes (10 km)

16 h 30 (HNE)  Ski acrobatique – Big air – finale hommes et femmes

17 h (HNE) Ringuette – Québec c. Manitoba

17 h 30 (HNE) Gymnastique artistique – finale aux engins – hommes et femmes

18 h (HNE) Hockey masculin – Demi-finale – Québec c. Saskatchewan

18 h 45 (HNE) Patinage de vitesse courte piste – finale – 1000 m hommes et femmes

19 h (HNE) Basketball en fauteuil roulant – match pour la médaille de bronze

 

Cliquez ici pour la liste de la délégation québécoise

-30-

Équipe du Québec
equipeduqc@gmail.com
514-293-6074

Vous pourriez aussi aimer...

16 Juin - 2021 | par Louis-Michel Lelièvre

Victoire du Canada en trois manches

Montréal, 16 juin 2021 (Sportcom) – Le Canada a mis fin à sa série de quatre défaites consécutives grâce à une victoire…

13 Juin - 2021 | par Louis-Michel Lelièvre

Journée difficile pour les Québécois à Cascais

Montréal, 13 juin 2021 (Sportcom) – Trois Québécois étaient en action dimanche à l’occasion des Championnats du monde de paracyclisme disputés à…

Nos partenaires