9 Mar - 2019 | par Luc Turgeon

Patinage artistique – Championnats du monde juniors

Lajoie et Lagha se couvrent d’or en danse sur glace

Nouvelle

Montréal, 9 mars 2019 (Sportcom) – Le duo québécois composé de Marjorie Lajoie et de Zachary Lagha a été couronné champion de danse sur glace aux mondiaux juniors de patinage artistique, samedi à Zagreb, en Croatie.

Les deux patineurs ont été les derniers à s’exécuter au programme libre, eux qui s’étaient classés premiers après leur programme court.

 « Ça a super bien été! C’est sûr que de patiner en dernier après tous ces bons patineurs, c’est un peu stressant », a avoué Marjorie Lajoie, originaire de Boucherville.

Lajoie et Lagha ont finalement reçu une note de 105,96 points, ce qui représente leur meilleure performance de l’année en compétition. « Il ne fallait pas se concentrer sur le résultat, mais plutôt sur les efforts. On a fait ça et on a réalisé une bonne performance », a indiqué Lagha après la finale.

Le chorégraphe et entraîneur Romain Haguenauer s’est dit très fier des deux Québécois. « Ils ont fait ce qu’il fallait et ils ont fait preuve de maîtrise et de maturité. Deux performances très cleans », a-t-il mentionné. Ce dernier a ajouté que les Championnats du monde juniors sont toujours très difficiles à remporter.

 Ce n’est pas la première fois que le duo Lajoie/Lagha triomphe sur cette glace, à Zagreb. C’est à cet endroit qu’ils avaient signé leur première victoire en Grand Prix junior, en 2017.

Un rêve devenu réalité

Un autre duo québécois a également pris part à cette compétition, soit celui d’Alicia Fabbri (Terrebonne) et de Paul Ayer (Brossard).

Ces derniers se sont placés au huitième rang du classement général grâce à une récolte de 87,46 points. Jeudi, Fabbri et Ayer occupaient le 13e rang.

 « On est vraiment contents! Être aux Championnats du monde après huit mois d’entraînement et tout le chemin qu’on a fait, c’est impressionnant », a souligné Fabbri.

De son côté, Paul Ayer a été ravi d’être des mondiaux juniors en compagnie de sa coéquipière. « C’est super de représenter le Canada. C’est un rêve que j’avais depuis longtemps qui vient de se réaliser », a-t-il ajouté.

Selon les deux athlètes, la préparation a grandement bénéficié à ce résultat aux Championnats du monde, alors qu'ils avaient augmenté leur charge de travail et leurs entraînements en vue de la compétition. « C'est le fun maintenant de voir que tout ça a payé aujourd'hui », a réalisé Alicia Fabbri.

Vous pourriez aussi aimer...

14 Mai - 2021 | par Sportcom

Une domination en or signée Brent Lakatos

Montréal, 14 mai 2021 (Sportcom) – Brent Lakatos a commencé le Grand Prix de para-athlétisme de Nottwil de brillante façon en remportant la médaille…

Nos partenaires