20 Mar - 2021 | par Mathieu Laberge

Ski alpin – Coupe du monde

Laurence St-Germain piégée en deuxième manche

Nouvelle

GEPA, Canada Alpin

Montréal, 20 mars 2021 (Sportcom) – Depuis plusieurs semaines, elle mentionnait qu’elle ne se contentait plus de finir régulièrement près des dix premières et qu’elle en voulait plus. Samedi, au slalom de Lenzerheide (Suisse), Laurence St-Germain était dans le coup pour réaliser son objectif. Elle était provisoirement quatrième après la manche initiale, sauf que la deuxième descente a coupé court à ses espoirs d’un premier podium en Coupe du monde et elle a fini en onzième place (+3,85 secondes).

Il s’agit de la troisième course de suite où la skieuse de Saint-Ferréol-les-Neiges termine à ce rang.

« J’ai fait quelques erreurs dans le premier mur (en deuxième manche), je me suis reprise et j’ai attaqué, mais j’ai manqué d’énergie dans la dernière partie du tracé. C’est là où j’ai perdu mon temps. Une onzième place, c’est bon, mais je suis vraiment déçue, parce que je sentais que j’avais une chance d’avoir le petit flash que je voulais pour finir la saison », a reconnu St-Germain en entrevue à Sportcom après ce dernier slalom du calendrier.

En deuxième partie de parcours, St-Germain a davantage subi le tracé qu’elle ne l’a attaqué. La fatigue de la fin de saison explique en partie ce qui s’est passé comme elle l’avance.

« Il y avait vraiment des trous dans le parcours. J’étais fatiguée et j’ai perdu ma concentration. C’est comme si j’avais peur qu’il y ait un piège dans le parcours et que mes jambes ne soient pas capables de réagir. C’est vraiment plate », a poursuivi celle qui se console de voir qu’elle a réalisé la meilleure saison de sa carrière.

L’Autrichienne Katharina Liensberger a été dominante alors qu’elle s’est imposée aux deux manches. L’Américaine Mikaela Shiffrin (+1,24 seconde) et la Suisse Michelle Gisin (+1,95 seconde) ont suivi en deuxième et troisième place. Liensberger remporte également le globe de cristal de la spécialité où St-Germain conclut au huitième rang du classement.

Au cours de la saison, la Québécoise a obtenu quatre places dans les dix premières, dont une sixième. C’est pour cette raison qu’elle s’en voulait après sa deuxième descente, car son premier podium de Coupe du monde était à portée de main.

« C’est sûr que je sentais un peu plus de pression (après la première manche), mais c’était vraiment un bon stress et j’avais hâte d’attaquer », a soutenu celle qui avait le dossard numéro un. « J’ai donné mon 100 %, mais il ne m’en restait pas assez dans le réservoir. […] Cette année, je voulais de la constance et j’en ai eu. L’année prochaine, je veux faire le prochain pas et être chez les meilleures. Les Jeux olympiques, ce sera le gros objectif. »

La conclusion de la Coupe du monde féminine de ski alpin sera disputée dimanche au même endroit. Valérie Grenier sera au départ de l’épreuve de slalom géant.

Vous pourriez aussi aimer...

18 Avr - 2021 | par Mathieu Laberge

Un souci de moins pour Sabrina Duchesne

Montréal, 18 avril 2021 (Sportcom) – Pour une rare fois en compétition internationale, les chronos n’étaient pas la priorité absolue de la…

23 Avr - 2021 | par Mathieu Laberge

Et maintenant, place au Giro !

Montréal, 23 avril 2021 (Sportcom) – Thibaut Pinot a été le coéquipier d’Antoine Duchesne qui s’est mis en évidence, vendredi, à la…

Nos partenaires