17 Nov - 2021 | par Louis-Michel Lelièvre

Ski alpin

Laurence St-Germain vise Pékin et les podiums

Nouvelle

Montréal, 17 novembre 2021 (Sportcom) – Après avoir atteint les objectifs qu’elle s’était fixés la saison dernière, Laurence St-Germain se dit maintenant prête à passer à la prochaine étape. La skieuse ne vise rien de moins que des podiums en Coupe du monde ainsi qu’une médaille aux Jeux olympiques de Pékin. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle prend les moyens pour y arriver.

La skieuse de 27 ans a travaillé d’arrache-pied durant la saison morte pour que tout soit en place en vue de la première Coupe du monde qui se tiendra les 20 et 21 novembre prochains à Levi, en Finlande.

« Je sens que je me suis beaucoup améliorée au cours de l’été, c’est très motivant. Après avoir guéri une vieille blessure au genou, j’ai pu me concentrer à être plus forte physiquement et je crois que ce sera vraiment bénéfique cette année », a mentionné St-Germain en entrevue avec Sportcom.

La Québécoise s’est également fixée comme objectif d’avoir plus de constance entre ses deux descentes lors d’une même épreuve. C’est pour cette raison qu’elle travaille maintenant avec une préparatrice mentale avec qui elle veut améliorer sa routine de départ.

« J’ai remarqué que j’avais peut-être des lacunes au niveau de ma visualisation en début de course, ce qui semblait me bloquer par la suite. Ma préparatrice m’aide à ne pas douter de moi-même quand je m’élance en haut du parcours. C’est la première fois de ma carrière que je travaille avec une préparatrice mentale, j’ai hâte de voir à quel point ça m’aidera en compétition. »

Un but bien précis pour les Coupes du monde

Après son séjour en Finlande, St-Germain prendra la direction de Killington, au Vermont, pour la deuxième Coupe du monde du calendrier, les 3 et 4 décembre.

Celle qui tentera de se qualifier pour ses seconds Jeux olympiques voudra confirmer sa présence en Chine le plus tôt possible. Pour ce faire, elle devra terminer une fois parmi le top-3, deux fois au sein du top-7 ou trois fois dans le top-15 en Coupe du monde.

« J’ai terminé dans le top-10 assez souvent l’an dernier, en plus d’obtenir quelques 11e places. Cette année je vise le top-5 et les podiums, donc ma qualification pourrait se réaliser assez rapidement. Si j’ai un début de saison comme celui de l’an dernier, ce sera une formalité », a remarqué la Québécoise.

Avec sa confiance habituelle, Laurence St-Germain a également indiqué qu’un podium aux Jeux olympiques représente un objectif réaliste pour elle.

« Je veux un podium à Pékin, rien de moins. Ça fait partie de ma liste d’objectifs pour cette année. Je ne pense pas être au niveau d’être constamment sur le podium au cours de la saison, mais ce n’est pas impossible que ça se réalise, et pourquoi pas aux Olympiques? », a-t-elle confié, ajoutant qu’elle ne dirait pas une chose pareille si elle n’y croyait pas profondément.

Rêver à Pékin depuis Pyeongchang

En 2018, la skieuse de Saint-Ferréol-les-Neiges avait pris le 15e rang au slalom à ses premiers Jeux olympiques présentés à Pyeongchang. St-Germain voulait profiter pleinement de cette première expérience olympique en Corée du Sud. Toutefois, dès la cérémonie de clôture, ses yeux étaient rivés sur Pékin.

« Avec le début de la saison, les souvenirs de Pyeongchang refont surface. J’étais fière d’être devenue une Olympienne, mais je savais déjà que quatre ans plus tard, je voulais avoir une médaille aux Jeux. Je suis contente du chemin parcouru depuis 2018. »

Elle se réjouit d’ailleurs d’avoir pu compter sur ses parents qui avaient fait le voyage en Corée du Sud pour l’encourager. St-Germain avoue que l’expérience sera assurément différente en 2022, alors que sa famille ne pourra pas se rendre en Chine en raison des protocoles sanitaires.

« Ma famille est vraiment déçue de ne pas pouvoir faire le voyage. Je n’aurai pas le choix d’aller aux Jeux en 2026 pour leur offrir une autre chance de me voir aux Olympiques ! » a-t-elle conclu en riant.

Vous pourriez aussi aimer...

28 Nov - 2021 | par Louis-Michel Lelièvre

En rafale

Surf des neiges – Grondin et McManiman stoppés en quarts de finale Montréal, 28 novembre 2021 (Sportcom) – Les planchistes québécois Eliot…

Nos partenaires