21 Nov - 2021 | par Luc Turgeon

Patinage de vitesse sur longue piste – Coupe du monde

Laurent Dubreuil est réglé comme une horloge

Nouvelle

Photo: ISU

Quatre médailles en quatre 500 m pour lui cette saison

Montréal, 21 novembre 2021 (Sportcom) – « Je ne pensais pas être capable d’être aussi régulier », a admis le patineur de vitesse longue piste Laurent Dubreuil. Le Québécois est monté sur le podium du 500 m pour la quatrième fois de la saison en Coupe du monde dimanche, en Norvège.

Fort d’une médaille d’or remportée la veille sur cette même distance, Dubreuil est passé bien près de triompher à nouveau en affichant un temps de 34,61 s.

« C’est mon meilleur début de saison en carrière, et de loin ! » a-t-il lancé.

Ce n’est toutefois pas la première fois que Dubreuil décroche quatre médailles de suite dans le circuit. Il avait réalisé cet exploit en 2014, mais le fait d’y arriver en lever de rideau en cette année olympique a de quoi motiver le Lévisien.

« Je me sentais bien, mon taux d’énergie était bon. Un petit problème avec mon haine gauche et je ne pense pas que ç’a aidé mon départ, mais c’est normal après deux semaines que les bobos ressortent. »

Son partenaire de couloir, le Japonais Tatsuya Shinhama, a été le seul à pouvoir le devancer dimanche à Stavanger. Il a eu le dessus par seulement 0,03 seconde sur Dubreuil. Le Russe Artef Arefyev (+0,09 seconde) a fini troisième.

Laurent Dubreuil prend toujours plaisir à affronter les meilleurs. Samedi, le Russe Artef Arefyev était à ses côtés et a fini deuxième.

« J’ai tout donné ce qu’il me restait (samedi), ç’a super bien été et je suis vraiment content ! Je ne peux pas être déçu, c’était une super belle bataille entre Shinhama et moi », a dit Dubreuil, qui devance toujours le Japonais au classement de la Coupe du monde du 500 m.

« J’étais content d’être avec lui. Ça nous a menés à un bon niveau tous les deux, c’était excitant et vraiment le fun de faire cette course-là avec lui. »

Bonne nouvelle, Laurent Dubreuil n’a pas l’impression d’avoir atteint le sommet de sa forme cette saison.

« Si c’est le cas, c’est poche ! Au moins, j’aurai gagné quelques médailles ! Mais je pense qu’il m’en reste encore un peu dans la réserve et que je peux faire mieux que ce que je viens de faire. »

Également en action sur 500 m, Alex Boisvert-Lacroix s’est classé 6e de la catégorie B. Au 1500 m, Antoine Gélinas-Beaulieu a pris le 13e rang de la division B, alors que Valérie Maltais a offert le troisième temps de la catégorie B.

La prochaine Coupe du monde aura lieu dans deux semaines à Salt Lake City.

Vous pourriez aussi aimer...

27 Nov - 2021 | par Louis-Michel Lelièvre

Kim Boutin renoue avec l’or en individuel

Montréal, 27 novembre 2021 (Sportcom) – Kim Boutin a décroché sa deuxième médaille individuelle de la saison en remportant l’or au 500…

28 Nov - 2021 | par Louis-Michel Lelièvre

Tous les Québécois dans le top-30

Montréal, 28 novembre 2021 (Sportcom) – Le froid a une fois de plus volé la vedette à la Coupe du monde de…

Nos partenaires