21 Mai - 2021 | par Mathieu Laberge

Cyclisme sur route – Tour d’Italie, Tour d’Andalousie et Tour de Burgos

Le peloton reprend son souffle avant l’exigeante journée de samedi

Nouvelle

Nicolas Hotz, Groupama-FDJ

Montréal, 21 mai 2021 (Sportcom) – Le peloton du Tour d’Italie a pu souffler en peu à la 13e étape du tour d’Italie, vendredi, entre Ravenna et Verona (198 kilomètres). Dans un final où un sprint massif était prévisible, l’Italien et champion d’Europe Giacomo Nizzolo a signé la deuxième victoire de la formation Qhubeka-ASSOS à ce Giro 2021.

Antoine Duchesne (Groupama-FDJ), 97e dans le même temps que le gagnant, est revenu sur les derniers jours où sa santé n’était pas au rendez-vous.

« La semaine a été dure. J’ai des problèmes gastriques depuis dimanche et je me sens un peu vide. Disons que je suis sur le Imodium à bloc », a lancé l’athlète à la blague. « Aujourd’hui (vendredi), c’était la première véritable étape de transition sans stress du début à la fin. Cela a fait du bien à tous. »

Le Suisse Simon Pellaud           (Androni Giocattoli – Sidermec) a une fois de plus fait partie de l’échappée du jour, cette fois en compagnie de Samuele Rivi (EOLO-Kometa) et d’Umberto Marengo (Bardiani-CSF-Faizanè). Le trio a été rattrapé avec 7 kilomètres à faire et les équipes de sprinters se sont ensuite positionnées pour préparer le final.

Edoardo Affini (Jumbo-Visma) est sorti en solo à la ligne des 700 mètres, sauf que Giacomo Nizzolo s’est brièvement placé à l’abri des deux premiers pour se protéger du vent dans sa remontée et se propulser vers la victoire. L’Italien, deuxième lors des deuxième et cinquième étapes, n’est pas passé inaperçu depuis le début de la compétition :il a fait peindre sur son casque une copie de son attestation de circulation pour la période de confinement.

Duchesne devra rapidement se refaire une santé, car les trois étapes à venir s’annoncent costaudes, à commencer par celle de samedi qui se terminera au sommet du terrible Zoncolan après 205 kilomètres d’efforts.

Déjà que la montée de 13 kilomètres comportant des pointes à plus de 25% d’inclinaison risque d’être ardue, la météo rendra la vie encore plus difficile au peloton avec de la pluie et un mercure oscillant entre 2 et 4 degrés.

« Ce ne sera pas une partie de plaisir », a conclu le champion canadien 2018.

Tour d’Andalousie (2.Pro)

Après la troisième place de James Piccoli jeudi, la formation Israel Start-Up Nation a pu célébrer la victoire de son sprinter André Greipel qui a été le plus rapide, vendredi, sur les 183 kilomètres séparant Baza et Cullar Vega à la quatrième étape du Tour d’Andalousie. Celui qui est surnommé le Gorille de Rostock en raison de son physique imposant a eu le meilleur sur le Colombien Alvaro José Hodeg (Deceuninck-Quick Step).

Piccoli a fini en 35e place, en retard de 8 secondes sur son coéquipier. Cet écart le fait chuter d’une place au classement général provisoire. Le Montréalais est désormais huitième, à 1 minute 58 secondes du meneur, le Colombien Miguel Angel Lopez (Movistar).

La dernière étape du Tour d’Andalousie est prévue samedi entre Vera et Pulpí sur une distance de 107 kilomètres.

Tour de Burgos (World Tour)

Toujours en Espagne, du côté du Tour du Burgos cette fois, la Russe Anastasiia Chursina (Alé-BTC-Ljubljana) a remporté la deuxième étape en solo au bout des 97 kilomètres entre Pedrosa de Valdeporres et Villarcayo.

Olivia Baril (Massi-Tactic) s’est classée 53e (+1 minute 11 secondes) dans le premier peloton. Karol-Ann Canuel (SD Worx, +1 minute 23 secondes) a mis l’épaule à la roue pour aider sa coéquipière Niamh Fisher-Black, qui passe de la troisième à la deuxième place du classement général provisoire, dans le même temps que la nouvelle meneuse Elise Chabbey (Canyon SRAM Racing).

Baril et Canuel sont respectivement 48e et 63e au classement provisoire.

L’avant-dernière étape aura lieu samedi entre Medina de Pomar et Ojo Guareña (115 kilomètres).

-30-

Vous pourriez aussi aimer...

3 Déc - 2021 | par Louis-Michel Lelièvre

Olivier Léveillé attire l’attention

Montréal, 3 décembre 2021 (Sportcom) – À sa deuxième Coupe du monde de ski de fond seulement, Olivier Léveillé fait déjà tourner…

Nos partenaires