28 Avr - 2018 | par Audrey Clement-Robert

Cyclisme sur route – Tour de Romandie

L’équipe d’Hugo Houle s’impose à nouveau

Montréal, 28 avril 2018 (Sportcom) – « L’équipe a gagné l’étape et au général, Jakob Fuglsang est quatrième et notre équipe deuxième. Nous ne pouvions pas demander mieux », s’est exclamé Hugo Houle (Astana) après la quatrième étape du Tour de Romandie (World Tour masculin), samedi, en Suisse.

Au programme, les cyclistes sur route ont eu une course de 149 kilomètres à faire comprenant 5 cols, dont 3 de première catégorie. Le départ et l’arrivée de ce parcours ont eu lieu à Sion. Par ailleurs, le sommet du col des Collons était situé à une trentaine de kilomètres de l’arrivée.

Le Danois Jakob Fuglsang a parcouru les 15 derniers kilomètres en solo. Il a franchi la ligne d’arrivée avec une avance de 48 secondes sur ses plus proches poursuivants, qui ont fini la course au sprint, le Slovène Primoz Roglic (LottoNL-Jumbo) et le Colombien Egan Arley Bernal (Sky), respectivement deuxième et troisième.

« C’était la grosse étape avec 3 550 mètres de dénivelé et une montée dès le départ. Ç’a roulé très, très vite. Dès le départ, le peloton a explosé en plusieurs groupes. J’ai réussi à passer et à ne pas être trop empêtré. J’ai pu faire le travail pour notre meneur Jakob. Comme nous étions loin au classement général, l’objectif était vraiment d’être agressif, de remonter au général et de remporter l’étape. Nous pouvons dire mission accomplie ! » a dit Houle, de Sainte-Perpétue.

De son côté, l’athlète de 27 ans a fait savoir qu’il a battu tous ses records de puissance depuis le début de la saison et que l’étape a été aussi difficile que ce à quoi il s’était préparé. Il a conclu au 51e rang à 12 minutes 36 secondes de son coéquipier dans un peloton de 15 coureurs.

« Mes attentes ont été 100 % remplies. Les étapes les plus courtes sont les plus intenses et difficiles. Je suis vraiment content de la journée. Je n’avais pas monté beaucoup de cols dans les dernières semaines avec toutes les classiques que j’ai faites. Ç’a conclu avec beauté ma première moitié de saison. »

Duchesne file à toute allure

Chez Groupama-FDJ, la formation d’Antoine Duchesne, le meilleur résultat a été celui du Français Rudy Molard (+2 minutes 12 secondes), 13e. Il a mené un groupe de 21 hommes. « Il aurait été capable d’être dans le top-10, mais son groupe a raté le dernier virage. Les gars ont dû donner un coup de frein. Il a fait un bon sprint et une belle course. »

Originaire de Saguenay, Duchesne (+24 minutes 59 secondes) a pris le 80e échelon aux côtés de 19 autres participants.

« Je m’attendais vraiment à passer une journée de calvaire, mais j’ai vraiment bien monté le premier col à ma grande surprise. J’étais quand même très à l’avant. J’ai gardé le contact avec le peloton et j’ai réussi à ne pas trop perdre de temps sur la fin de la montée. J’ai fait la descente à fond, j’ai passé environ 30 coureurs et je suis revenu dans le peloton au pied de la descente. J’ai tenu dans les deux autres cols suivants, mais après j’ai fini ma journée comme je pouvais. Je suis vraiment content de la façon dont j’ai grimpé et de terminer mon gros bloc de l’hiver comme ça après plusieurs malchances », a ajouté le cycliste de 26 ans, qui ne devait pas venir faire cette compétition à l’origine.

« Il est le champion du monde de la descente, je n’ai jamais vu quelqu’un descendre aussi vite ! Il m’a rattrapé et je l’ai suivi. Il est en forme et nous nous amusons les deux dans la souffrance », a d’ailleurs dit Houle à son sujet.

Au classement général, Roglic a conservé le maillot jaune de meneur et a une avance de 8 secondes sur Bernal. Houle est 54e et Duchesne 75e.

Une échappée pour finir le tour ?

La cinquième et dernière étape sera présentée dimanche. Elle sera longue de 181,8 kilomètres et ralliera Mont-sur-Rolle à Genève.

« Demain, ça va être compliqué un peu parce que tous les sprinteurs ont abandonné et ça sera à voir si ceux qui restent vont tenter de tout contrôler. Peut-être que l’échappée a une chance d’aller au bout. Je vais voir comment je me sens pour essayer de retourner à l’avant », a fait savoir Duchesne.

« Je vais rester alerte au départ et voir si je suis capable de prendre l’échappée et si j’ai les jambes parce qu’honnêtement, je commence à être fatigué. Le peloton en général a beaucoup souffert samedi », a conclu Houle.

Vous pourriez aussi aimer...

5 Oct - 2021 | par Sportcom

De Marchi vainqueur sous la pluie

Montréal, 5 octobre 2021 (Sportcom) – Après avoir réussi à classer deux coureurs dans le Top-10 de Paris-Roubaix dimanche, dont le Québécois…

Nos partenaires