7 Mai - 2017 | par Émilie Bouchard Labonté

Water-polo – Ligue mondiale (Tournoi intercontinental)

Les Canadiennes dans la course pour le bronze

Montréal, 6 mai 2017 (Sportcom) – Du soulagement ! C’est ce qu’a ressenti l’équipe canadienne féminine de water-polo samedi soir, à Davis, en Californie. En l’emportant 8-3 contre le Kazakhstan, la formation de l’unifolié a assuré sa place en ronde des médailles du Tournoi intercontinental, mais aussi en finale de la Ligue mondiale !

La semaine n’a pas été de tout repos pour les Canadiennes qui terminent la ronde préliminaire de la compétition avec une fiche de deux victoires et trois défaites. L’enjeu était donc important samedi puisque seule une victoire leur confirmait une place parmi le top-4 et leur permettait d’obtenir l’un des quatre billets disponibles pour la finale de la Ligue mondiale.

« Je suis très contente d’avoir gagné. Nous les avons pas mal dominées tout le long du match. Elles n’ont pas eu beaucoup d’opportunités de marquer durant la rencontre, car nous avons été fortes en défensive », a raconté la Montréalaise Élyse Lemay-Lavoie.

« Ça nous prenait cette victoire, alors nous sommes vraiment contentes du résultat. C’est une belle façon d’entamer le nouveau cycle olympique en atteignant notre premier objectif d'aller en finale de la Ligue mondiale », a renchéri la vétérane Dominique Perreault.

Il s’agit d’une année de transition pour la formation de l’unifolié qui accueille en ses rangs de nouveaux visages. « C’est une nouvelle équipe et les joueuses étaient basées un peu partout au Canada, aux États-Unis et en Europe alors ça faisait longtemps que nous n’avions pas joué ensemble, a expliqué Perreault. Plus le tournoi a avancé, plus l’équipe devenait une équipe et nous avions de meilleurs réflexes. »

Les Montréalaises Joëlle Bekhazi, Michelle Caron, Axelle Crevier, Chayma Hlanadif, Marina Radu et Clara Vulpisi sont les autres Québécoises de la formation.

Début de tournoi difficile

Mardi, à leur premier duel du tournoi, les Canadiennes ont commencé sur une fausse note, laissant les Japonaises s’imposer 13-8. « C’est une défaite difficile, a confié Lemay-Lavoie. Nous avons été un peu surprises. C’est la première fois que nous jouions ensemble et ça n’a pas été facile. Nous n’étions pas vraiment prêtes. »

Ensuite opposées aux Australiennes, elles ont pu élever leur jeu d’un cran, mais ce ne fut pas suffisant pour l’emporter et elles se sont inclinées 10-7. « Nous avons mal commencé, mais nous avons poussé aux deuxième, troisième et quatrième quarts », a affirmé la poloïste canadienne.

Les représentantes du pays ont finalement inscrit leur premier gain du tournoi grâce à une victoire de 12-9 sur les Chinoises jeudi, puis ont livré toute une bataille contre les Américaines vendredi. Ce n’est non sans peine que ces dernières l’ont emporté 6-5. « C’était une bataille jusqu’à la fin. Nous étions vraiment prêtes à jouer ensemble en équipe. »

Les Canadiennes retrouveront les Japonaises dimanche dans le match pour la médaille de bronze. Même si la formation nippone s’est imposée dans le premier face à face entre les deux équipes, le scénario ne se répétera pas a assuré Lemay-Lavoie.  « Nous ne sommes plus la même équipe qu’au début du tournoi. Nous jouons beaucoup mieux ensemble et nous nous battons plus en défensive. »

« Nous voulons montrer qui nous sommes et quelle est notre identité. Nous allons jouer pour la victoire », a conclu Dominique Perreault.

Vous pourriez aussi aimer...

4 Oct - 2021 | par Sportcom

Samuel Barmish vaincu par le champion du monde

Montréal, 4 octobre 2021 (Sportcom) – Dans son parcours où il a été défait par l’éventuel médaillé d’or de sa catégorie, l’Américain…

Nos partenaires