29 Déc - 2019 | par Luc Turgeon

Hockey – Championnat du monde des moins de 18 ans

Les Canadiennes invaincues après trois parties

Nouvelle

Montréal, 29 décembre 2019 (Sportcom) – La formation canadienne a signé une troisième victoire de suite, dimanche, au Championnat du monde féminin des moins de 18 ans disputé à Bratislava, en Slovaquie. Grâce à ce gain de 2-1 contre les États-Unis, les représentantes de l’unifolié terminent au sommet du groupe A et accèdent directement aux demi-finales.

Le Canada n’a pas tardé à faire bouger les cordages, si bien qu’après seulement 20 secondes, la Britanno-Colombienne Anne Cherkowski a ouvert la marque. Il a toutefois fallu patienter jusqu’en troisième période afin de voir un des deux clubs célébrer un but à nouveau.

Cette fois, c’est l’attaquante Marianne Picard qui a doublé l’avance des Canadiennes. Une séquence dont elle se souviendra toute sa vie. « C’est un des plus beaux moments de ma carrière de hockeyeuse jusqu’à présent! Compter le but gagnant contre nos plus grandes rivales, c’est vraiment gros », a déclaré la Repentignoise après la partie.

Les Américaines sont parvenues à réduire l’écart à 2-1 alors qu’il ne restait que quelques secondes au tableau indicateur, trop peu trop tard pour espérer créer l’égalité par la suite. La gardienne de but originaire de Terrebonne, Ève Gascon, a stoppé 27 lancers afin d’aider le Canada à l’emporter.

« Tout le monde a vraiment bien joué et ça me mettait en confiance de voir que toutes mes coéquipières jouaient aussi bien. C’est une victoire d’équipe », a humblement confié Gascon.

Marianne Picard a plutôt lancé des fleurs à la gardienne, qui a joué un rôle décisif à son avis. « Nous nous étions bien préparées mentalement et physiquement pour les battre. Ça aurait pu basculer d’un côté comme de l’autre. Nous avons seulement été plus opportunistes, Ève a joué tout un match et ç’a fait la différence. »

Maya Labad (Mascouche), Émilie Lussier (Sainte-Martine) et Ann-Frédérik Naud (Saint-Félix-de-Valois) sont les autres Québécoises à porter les couleurs du pays pour l’occasion. Chacune d’elles a récolté un point depuis le début du tournoi dans la capitale slovaque.

Parfaites après trois

La troupe de l’entraîneur-chef albertain Howie Draper a commencé la compétition avec une victoire de 3-2 en prolongation face à la Russie. Tirant de l'arrière 2-0 en début de troisième, les Russes ont marqué deux buts pour forcer la tenue d’une période supplémentaire, puis l’Ontarienne Nicole Gosling est venue sauver les meubles.

« C’était stressant de commencer mon premier gros tournoi à l'international, mais j’essayais de ne pas trop m’en faire et au final, nous avons démontré une bonne force de caractère », a souligné Ève Gascon.

« Nous avons eu chaud! Ça nous a déstabilisées, parce que nous pensions les battre plus facilement et nous voulions retrouver notre rythme le plus vite possible », a admis Marianne Picard. Elle et ses coéquipières sont passées de la parole aux actes dès l’affrontement suivant en ayant le dessus sur la Finlande au compte de 4-1.

Les joueuses canadiennes profiteront maintenant de deux jours de congé pour se préparer en vue des demi-finales, qui auront lieu le 1er janvier. Elles tenteront ainsi d’atteindre la grande finale pour défendre leur médaille d’or obtenue l’an dernier, au Japon.

« Il faut juste continuer sur notre lancée. Le moral est bon après trois victoires et ça nous donne beaucoup de confiance en vue des prochains jours », a conclu Picard.

Vous pourriez aussi aimer...

14 Mai - 2021 | par Sportcom

Une domination en or signée Brent Lakatos

Montréal, 14 mai 2021 (Sportcom) – Brent Lakatos a commencé le Grand Prix de para-athlétisme de Nottwil de brillante façon en remportant la médaille…

Nos partenaires