24 Nov - 2019 | par Luc Turgeon

Escrime - Coupe du monde par équipe

Les Canadiennes se classent quinzièmes à Orléans

Nouvelle

Montréal, 24 novembre 2019 (Sportcom) – Les sabreuses canadiennes ont conclu la première Coupe du monde par équipe de la saison avec une victoire in extremis face aux représentantes du Venezuela, dimanche, à Orléans, en France. Ce gain leur a permis de prendre le quinzième rang du classement général.

Après une défaite crève-cœur de 45-44 contre les Japonaises, Gabriella Page et ses coéquipières Marissa Ponich, Madison Thurgood et Reghan Ward sont revenues en force avec une victoire de 45-43 contre le Venezuela.

Le dernier duel, qui opposait Page à Alejandra Jhonay Benitez Romero, débutait alors que le Canada menait 40-38. La Québécoise a su protéger cette avance en l’emportant 6-5 sur la Vénézuélienne.

« Je me concentrais sur mon escrime. Je ne pensais pas au pointage, mais à l’action que je devais faire. Il fallait surtout que je garde le contrôle de mes émotions. Je devais rester neutre, mais en même temps être intense et me battre pour chaque touche », a expliqué l’athlète de 25 ans.

Plus tôt, face au Japon, la Blainvilloise s’est retrouvée dans la situation inverse, où son équipe tirait de l’arrière 35-40. Elle a gagné 9-5 contre Misaki Emura, ce qui a été insuffisant et qui a soldé la marque finale à 45-44 en faveur des Japonaises. « Dans ces moments, c’est vraiment important de rester calme, prendre son temps pour réfléchir et se préparer pour l’action. Il faut exécuter sans hésiter et se faire confiance.  »

Les Canadiennes avaient vaincu les Tunisiennes 45-28 au tableau de 32 pour entamer la journée, puis ont laissé filer une avance de 11 points contre les Sud-Coréennes, futures médaillées d'argent, pour s’incliner 45-31. Elles ont ensuite perdu 45-40 contre les Américaines. « Nous avons vu une grande amélioration dans l’ensemble de notre escrime. Je retiens qu’il est important de toujours combattre et contrôler ses émotions dans les moments tendus. »

Défaite des hommes à Bernes

La journée a été de plus courte durée pour les épéistes masculins en action au tournoi par équipe de la Coupe du monde de Bernes, en Suisse.

Marc-Antoine Blais-Bélanger, Maxime Brinck-Croteau et John Wright ont perdu leur unique rencontre 45-29 contre l’Ukraine.

« Ç’a été assez difficile. L’Ukraine possède une équipe très forte pouvant compter sur deux gars qui venaient de faire le podium à l’individuel. Ils ont pris une avance rapidement et nous avons essayé de nous rattraper tout le match, mais ils sont très forts défensivement », a raconté Blais-Bélanger.

Vous pourriez aussi aimer...

2 Juil - 2021 | par Mathieu Laberge

Le plaisir d’être au service de son leader

À l’approche des Jeux olympiques et paralympiques de Tokyo, l’équipe de Sportcom Info propose une série de textes et d’entrevues portant sur…

29 Juin - 2021 | par Louis-Michel Lelièvre

Boivin et Houle terminent avec les meneurs

Montréal, 29 juin 2021 (Sportcom) – Lors de la quatrième étape du Tour de France qui reliait Redon à Fougères, les deux…

Nos partenaires