9 Juil - 2016 | par Émilie Bouchard Labonté

Volleyball – Ligue mondiale (groupe 2)

Les Canadiens en finale de la Ligue mondiale

Montréal, 9 juillet 2016 (Sportcom) – L’équipe canadienne masculine de volleyball n’a eu besoin que de trois manches pour se départir des Turcs, samedi, et atteindre la finale du groupe 2 de la Ligue mondiale, qui est disputée à Matosinhos, au Portugal.

« Nous sommes très contents d’être en finale. C’est un pas de plus pour remporter le groupe 2. Il ne nous reste qu’à gagner demain pour rentrer à la maison avec le gros sourire avant les Jeux olympiques de Rio »,  a affirmé le réceptionneur-attaquant Nicholas Hoag, seul Québécois de la formation de l’unifolié.

Dixièmes au monde, les protégés de l’entraîneur Glenn Hoag se sont débattus pour aller chercher les points nécessaires pour l’emporter 26-24, 25-17 et 25-23.

« Quand nous avons remporté premier set  26-24, les Turcs ont eu plus de difficulté ensuite. Nous avons ensuite pu prendre plus le contrôle du match », a mentionné Glenn Hoag.

« Le résultat est là, mais nous n’avons pas joué à la hauteur à mon avis. Nous avons été faibles au bloc et nous n’avons pas mis notre pression habituelle au service », a admis Nicholas Hoag.

Les Turcs, 36es au classement mondial, ont eu leurs moments. « Nous avons parfois manqué de discipline, mais les gars sont restés concentrés », a expliqué Glenn Hoag, qui a rappelé que la formation joue sans son opposé, Gavin Schmitt. « Il fallait travailler extrêmement fort pour nos points, mais on y arrive. »

« Nous n’avons pas bien appliqué notre plan de match qui était d’être stables au bloc pour bien stabiliser notre défense arrière, a ajouté Nicholas Hoag. Nous avons bien attaqué leur bloc à la passe par contre, ce qui nous a aidés à finaliser les fins de sets. »

Dimanche, les Canadiens se mesureront aux vainqueurs de l’autre demi-finale, qui oppose les Portugais aux Néerlandais.

«Il va falloir faire mieux au service et au bloc », a prévenu Nicholas Hoag.

« Si nous arrivons à stabiliser ces deux aspects de notre jeu, nous devrions vaincre nos adversaires, peu importe qui ils sont », a conclu le volleyeur de 27 ans.

Vous pourriez aussi aimer...

5 Oct - 2021 | par Luc Turgeon

De l’expérience et du leadership en banque

Montréal, 5 octobre 2021 (Sportcom) – L’expérience d’une compétition internationale apporte son lot de bénéfices aux athlètes, sur le terrain comme à…

Nos partenaires