22 Déc - 2019 | par Luc Turgeon

Ski acrobatique – Coupe du monde (sauts)

Les Québécois au pied du podium pour entamer la saison

Nouvelle

Montréal, 22 décembre 2019 – Les skieurs Catrine Lavallée, Lewis Irving et Félix Cormier-Boucher ont uni leurs forces, dimanche, pour l'épreuve par équipe aux sauts à la Coupe du monde de Shimao Lotus Mountain, en Chine. Le trio québécois a réussi à atteindre la super finale où il a cependant raté le podium de peu pour conclure au quatrième rang.

Irving, de Québec, a offert une solide performance d’entrée de jeu en recevant une note de 121,24 points, soit le deuxième meilleur pointage du premier tour. Cette descente a permis à la formation canadienne d’accéder à la super finale réservée aux quatre équipes les mieux classées. L’athlète de 24 ans y a ensuite mené le groupe avec 88,50 points, Cormier-Boucher a affiché 81,86 points et Lavallée, 80,95 points. Le total de 251,31 points n’a cependant pas suffi pour se frayer un chemin jusqu’au podium.

« Ç’a quand même très bien été! C’est sûr qu’on aurait aimé monter sur le podium qui était accessible, mais c’est encore tôt dans la saison. Si on se fie à notre plan d’entraînement, tout le monde est en bonne posture pour le reste du calendrier », a mentionné Lewis Irving qui en était à sa première Coupe du monde depuis les Jeux olympiques de Pyeongchang, en 2018. L'an dernier, il avait subi une opération à une hanche, ce qui l'avait tenu à l'écart de la compétition.

Forts d’une récolte de 316,66 points, les Russes ont décroché la médaille d’or en devançant les deux équipes de la Chine (312,12 points et 286,86 points).

Même s’ils quitteront le continent asiatique sans avoir de médaille au cou, les trois Québécois retiennent du positif de cette première sortie. « J’ai bien aimé l’esprit d’équipe qu’on a eu à travers la journée », a souligné Félix Cormier-Boucher, qui a profité de la fin de semaine pour tenter un nouveau saut, un triple saut arrière avec quadruple vrille. « Ça ne s’est pas passé comme prévu, mais c’était la première Coupe du monde de l’année alors je vois ça comme un échauffement. Il reste du peaufinage à faire et je dois l’essayer en compétition pour voir où j’en suis. »

De son côté, Lewis Irving voit d’un bon œil les prochaines Coupes du monde. « C’était ma première présence en Coupe du monde depuis les Jeux et voir que je suis encore capable de performer avec la pression à ce niveau-là, c’est un point positif. Je dois maintenant rester constant et le reste devrait suivre. »

De l’amélioration à l’individuel

Un peu plus tôt, Catrine Lavallée a réussi à améliorer son 13e rang acquis la veille à l’épreuve individuelle. Cette fois, la Montréalaise a obtenu 82,84 points, un cumulatif bon pour le huitième échelon au classement.

« J'ai fait un très bon landing, ce qui était mon objectif d'ailleurs après la compétition de samedi. Je me sentais de plus en plus à l'aise sur le site et j'ai également beaucoup appris en ce qui concerne la gestion de mon stress en Coupe du monde », a analysé l’athlète de 25 ans. Tout comme elle le soulignait samedi, son parcours jusqu’aux Jeux olympiques de Pékin se fera plus à l’image d’un marathon qu’un sprint. « Monter les échelons est sur quoi je me concentre et je le ferai un pas à la fois. Je repars de la Chine en confiance et avec deux nouvelles expériences de Coupe du monde dans la poche. Je suis très contente et très fière de mes performances. »

La Chinoise Mengtao Xu (110,77 points) a de nouveau remporté l’or devant la Biélorusse Aliaksandra Ramanouskaya (97,07 points). La Chinoise Fanyu Kong (92,35 points) a raflé le bronze.

Chez les hommes, Lewis Irving pointe au 12e rang grâce à ses 88,50 points, lui qui n’a pas été en mesure d’atterrir son saut pour une deuxième journée consécutive. « C’est dommage, parce que j’avais tout atterri à l’entraînement. Ça faisait longtemps que je n’avais pas sauté en compétition et il est encore tôt. Ce sont de petites prises de décisions qui devraient s’estomper plus la saison va avancer. »

Pour sa part, Félix Cormier-Boucher s’est classé 17e avec 54,42 points. Les deux Québécois avaient respectivement pris les 16e et 14e échelon samedi. Le Chinois Guangpu Qi a mis la main sur sa deuxième médaille d’or de la fin de semaine avec 128,05 points. Le Russe Maxim Burov (126,70 points) et le Chinois Zongyang Jia (123,90 points) ont quant à eux fini deuxième et troisième.

L’équipe canadienne reviendra maintenant à la maison pour le temps des fêtes. Elle prendra part à un camp d’entraînement à Québec au début du mois de janvier avant de se diriger vers Moscou, en Russie, pour la prochaine Coupe du monde.

Vous pourriez aussi aimer...

18 Avr - 2021 | par Mathieu Laberge

Hugo Houle et Guillaume Boivin posent pied

Montréal, 18 avril 2021 (Sportcom) – Dans une course d’usure, les deux Québécois au départ de l’Amstel Gold Race, Hugo Houle (Astana-Premier…

8 Mai - 2021 | par Mathieu Fontaine

Marianne Théberge 31e en lever de rideau

Montréal, 8 mai 2021 (Sportcom) – La Québécoise Marianne Théberge a amorcé la saison des Coupes du monde de vélo de montagne en prenant…

Nos partenaires