14 Mai - 2017 | par Audrey Clement-Robert

Escrime en fauteuil roulant – Coupe du monde

Matthieu Hébert satisfait de son week-end aux Pays-Bas

Montréal, 14 mai 2017 (Sportcom) – Matthieu Hébert a conclu en 16e place de l’épreuve du sabre classe A, dimanche, à la Coupe du monde d’escrime en fauteuil roulant à Stadskanaal, aux Pays-Bas.

Hébert a signé une fiche d’une victoire et cinq défaites dans les poules. « C’était une compétition correcte. Je n’ai pas eu d’aussi bon résultat qu’hier, mais le sabre est ma deuxième arme. J’ai fait des touches à tous mes adversaires. »

Au tableau éliminatoire, l’escrimeur de Beauharnois s’est retrouvé face au Canadien Ryan Rousell dès le tableau des 32. C’est le Québécois qui est sorti vainqueur de ce combat par la marque de 15-8.

« Pauvre lui, c’était sa première compétition. Parfois, le hasard fait mal les choses. C’était un peu crève-cœur. Nous avons tous les deux faits qu’une seule victoire dans les poules, mais à cause du différentiel de points, j’étais 16e et lui 17e. Nous étions les deux derniers sélectionnés pour le tableau d’élimination directe. Ç’a bien été, j’ai bien tiré et je comprenais bien son jeu », a fait savoir le sabreur.

En seizièmes de finale, Matthieu Hébert a vu son parcours prendre fin lorsqu’il s’est avoué vaincu 15-4 contre l’Ukrainien Andrii Demchuk, éventuel médaillé d’argent. « C’était un super bon combat, celui que j’ai le mieux maîtrisé dans ma journée. Il était nettement plus fort que moi, mais j’ai réussi à lui faire faire des actions que je voulais », a-t-il ajouté.

Le Hongrois Richard Osvath a gagné la finale. Le Grecque Vasileios Ntounis et l’Ukrainien Artem Manko ont terminé aux troisièmes rangs.

Une journée à oublier pour Camille Chai

La Montréalaise Camille Chai était aussi en piste à l’épreuve du sabre dans la catégorie A. L’escrimeuse a perdu ses quatre combats dans les poules.

« Comme je suis encore dans mes débuts, je n’ai pas encore le timing du combat. Ça ne s’est pas passé pour le mieux. Je faisais toujours le même mauvais réflexe. J’allais toujours dans la parade de l’adversaire. Ce n’était pas fructueux », a fait savoir la para-athlète.

Elle s’est ensuite inclinée à son premier affrontement dans le tableau des 16 face à la Hongroise Amarilla Veres par la marque de 15-2. Camille Chai a terminé 14e.

« J’ai fait de mon mieux, mais ça n’a pas marché. J’ai fait une bonne touche, mais j’avais trop de choses en tête. Comme je savais que je n’allais pas gagner, j’en ai profité pour essayer de nouvelles choses. J’ai beaucoup de travail encore devant moi », a-t-elle conclu.

L’Ukrainienne Yevheniia Breus a remporté l’or devant la Hongroise Eva Andrea Hajmasi. L’Italienne Andrea Mogos et l’Ukrainienne Nataliia Morkvych ont toutes deux fini en troisième place.

Vous pourriez aussi aimer...

9 Oct - 2021 | par Sportcom Services

Adversité, combativité et expérience

Montréal, 9 octobre 2021 – Après avoir vu leurs compatriotes Isabelle Harris, Justin Lemire et Joel DeMaere combattre mercredi et jeudi aux…

18 Sep - 2021 | par Louis-Michel Lelièvre

Charles Paquet poursuit sur sa lancée

Montréal, 18 septembre 2021 (Sportcom) – Après une belle performance la fin de semaine dernière à Karlovy Vary en République tchèque, Charles…

27 Sep - 2021 | par Mathieu Fontaine

La fatigue rattrape Samuel Murray

Montréal, 27 septembre 2021 – Samuel Murray disputait son deuxième tournoi de la saison ce week-end, du côté de Lombard, en Illinois, où avait…

Nos partenaires