8 Nov - 2015 | par Audrey Clement-Robert

Hockey – Coupe des quatre nations

Médaille d’argent à saveur de défaite pour le Canada

Montréal, 8 novembre 2015 (Sportcom) –  L’équipe de hockey du Canada a perdu 3-2 dimanche contre les États-Unis en finale de la Coupe des quatre nations, à Sundsvall, en Suède. Les Québécoises Sarah Lefort (Ormstown), Marie-Philip Poulin (Beauceville) et Lauriane Rougeau (Beaconsfield) reviendront au pays avec cette défaite sur le cœur. Avec une victoire, l’équipe représentant l’unifolié aurait mis la main sur une 15e médaille d’or à cette compétition.

« C’est sûr que c’est très décevant, chaque fois qu’on joue, c’est pour gagner. Les gens voient ça comme une médaille d’argent, mais nous on veut se rendre au top. Ça fait deux fois qu’on perd contre elles dans ce tournoi », a commenté avec déception Marie-Philip Poulin quelques minutes après être sortie de la patinoire.

Les spectateurs ont eu droit à tout un match de la part des deux équipes. Les Américaines n’ont pas remporté facilement la rencontre contre les Canadiennes. À la moitié de la première période, le pointage était de 0-0 et les joueuses du pays ont réussi à empêcher leurs adversaires de marquer en avantage numérique. À la fin du premier tiers, les deux formations sont retournées au vestiaire sans avoir trouvé le fond du filet.

Toutefois, le vent a tourné en début de deuxième période. Avec seulement 1 min 4 s d’écoulé, l’attaquante Natalie Spooner (Scarborough) a marqué le premier but des Canadiennes en avantage numérique avec l’aide de la capitaine Marie-Philip Poulin.

Malgré cela, les Américaines ont redoublé d’ardeur au travail. Brianna Decker a à son tour égalisé la marque à 1 à 1 en avantage numérique. Loin d’avoir dit leur dernier mot, les Canadiennes ont continué de talonner leurs adversaires. Meghan Agosta (Ruthven) a redonné l'avance à son équipe en marquant le second but sur un tir frappé en recevant une passe de Renata Fast (Burlington) pour porter la marque à 2-1.

En deuxième période, les punitions se sont accumulées de part et d’autre de la glace, mais ce sont les Canadiennes qui ont terminé ces 20 minutes avec une joueuse sur le banc. Elles ont donc commencé la dernière période en désavantage numérique. De retour à forces égales, l’Américaine Brianna Decker en a profité pour compter son deuxième but de la rencontre avec l’aide d’Hilary Knight pour égaliser une fois de plus la marque à 2-2. Après une autre période très serrée entre les deux formations, cette dernière s’est terminée à égalité 2-2, amenant le match en prolongation de dix minutes.

Malheureusement pour les Canadiennes, Hilary Knight, avec l’aide de Kelli Stack, a donné la victoire à son équipe en échappée. La marque finale de ce match a été de 3-2 en faveur des États-Unis.

« On a tenu bon jusqu’à la fin du match en prolongation. On a eu sept pénalités, mais je crois qu’on a fait un très bon travail sur la défensive depuis la dernière partie contre elles. On avait une bonne attaque à cinq lors des punitions, mais on l’a échappé en prolongation. On a beaucoup appris dans le tournoi, on est une jeune équipe, mais c’est à nous maintenant de travailler fort et d’aller de l’avant », a ajouté Poulin, âgée de 24 ans.

La gardienne des Canadiennes, Emerance Maschmeyer (Bruderheim), a arrêté 30 des 33 tirs des Américaines. Elle a d’ailleurs remporté le titre de gardienne de but par excellence du tournoi. Pour sa part, Jessie Vetter a bloqué 28 des 30 lancés provenant des Canadiennes. Les joueuses du match ont été Briana Decker pour les États-Unis et Laura Fortino pour le Canada.

Vous pourriez aussi aimer...

18 Sep - 2021 | par Louis-Michel Lelièvre

Charles Paquet poursuit sur sa lancée

Montréal, 18 septembre 2021 (Sportcom) – Après une belle performance la fin de semaine dernière à Karlovy Vary en République tchèque, Charles…

5 Oct - 2021 | par Sportcom

De Marchi vainqueur sous la pluie

Montréal, 5 octobre 2021 (Sportcom) – Après avoir réussi à classer deux coureurs dans le Top-10 de Paris-Roubaix dimanche, dont le Québécois…

Nos partenaires