7 Oct - 2021 | par Mathieu Laberge

Cyclisme sur route – Gran Piemonte (1.Pro)

Nickolas Zukowsky évite le pire à sa dernière course de la saison

Nouvelle

Rally Cycling

Montréal, 7 octobre 2021 (Sportcom) – C’est en pleine santé que le cycliste Nickolas Zukowsky (Rally) pourra commencer ses vacances. Jeudi, à l’épreuve Gran Piemonte disputée entre Rocca Canavese et Borgosesia (Italie), le Québécois préparait le sprint de son coéquipier Arvid de Kleijn lorsqu’il a évité la catastrophe de justesse.

Le cycliste de Sainte-Lucie-des-Laurentides était l’avant-dernier coureur dans le train de son équipe, côte à côte avec celui des Jumbo-Visma, lorsque l’incident est survenu.

« Nous étions bien placés, tout allait relativement bien jusqu’à la flamme rouge (NDLR : la marque du dernier kilomètre) où il y avait un rétrécissement à un rond-point un peu dangereux. Un coureur de l’équipe Gazprom est arrivé tout juste à ma gauche au dernier moment et il n’y avait pas de place. Je pensais qu’on allait ramasser le poteau (de signalisation). C’est un miracle que nous ne soyons pas tombés. »

Arvid de Kleijn a dû remonter seul sur la tête de course et a conclu au huitième rang, dans le même temps que le gagnant, le Britannique Matthew Walls (BORA – hansgrohe).

« Pour être honnête, c’est un petit peu décevant, on voulait vraiment faire un gros résultat, car nous savions que nous étions capables », a reconnu Zukowsky, 50e du jour (+22 secondes).

L’autre Québécois présent, James Piccoli (Israel Start-Up Nation), a conclu ce parcours de 168 kilomètres en 91e place (+31 secondes).

Malgré la tournure des événements, Zukowsky constate que son équipe était une fois de plus dans le coup contre des formations de niveau World Tour.

« C’est motivant de voir que nous sommes là et c’est motivant pour la saison prochaine. »

L’heure est maintenant aux vacances pour le cycliste de 23 ans et la contraction de la COVID-19 en début de saison n’est plus qu’un mauvais souvenir pour lui.

« J’ai eu l’occasion de faire plusieurs superbes courses dans plein de pays et de participer à des victoires de l’équipe. L’équipe s’est fait un nom et nous avons gagné du respect dans le peloton. C’était vraiment le fun de participer à ce cheminement-là », a ajouté celui qui a eu l’occasion de vivre ses premiers Championnats du monde dans la catégorie élite en compagnie de son coéquipier Pier-André Côté.

Zukowsky a d’ailleurs confirmé que Côté et lui seront à nouveau coéquipiers dans la même formation professionnelle l’an prochain tout en restant vague sur le nom de celle-ci.

-30-

Vous pourriez aussi aimer...

10 Oct - 2021 | par Louis-Michel Lelièvre

Une finale en double pour Samuel Murray

Montréal, 10 octobre 2021 (Sportcom) – Le Québécois Samuel Murray et son coéquipier mexicain Alejandro Landa se sont inclinés en grande finale…

Nos partenaires