16 Août - 2021 | par Mathieu Fontaine

Cyclisme sur route – Tour d’Espagne

Plus de peur que de mal pour James Piccoli

Nouvelle

James Piccoli avec son uniforme de l'équipe Israel Start-Up Nation

Toni Vilches / ISUN

Montréal, 16 août 2021 – James Piccoli (Israel Start-Up Nation) a été victime d’une chute, lundi, lors de la troisième étape du Tour d’Espagne. Malgré l’impact et les quelques éraflures, le Québécois a été en mesure de poursuivre sa route pour terminer cette course remportée par l’Estonien Rein Taaramäe (Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux).

L’incident a eu lieu à une quinzaine de kilomètres de l’arrivée, alors que le peloton se préparait à attaquer l’ascension du Picon Blanco. Piccoli est alors entré en collision avec trois autres coureurs. Il a mis plusieurs secondes avant de se relever et se remettre en selle.

Plus de peur que de mal pour le Montréalais qui s’estime chanceux, dans les circonstances. « Je m’en sors quand même sans trop de dommages. C’est sûr que j’étais un peu frustré de la situation, mais nous aurons d’autres opportunités pendant la compétition. Ce n’était qu’une malchance, mais ça aurait pu être bien pire », a-t-il indiqué à Sportcom à l’issue de la course.

Au final, Piccoli a conclu le parcours montagneux de 203 km au 151e rang, à un peu plus de 16 minutes de Taaramäe, qui a fait coup double lors de cette troisième journée d’activités sur les routes espagnoles.

En plus de prendre la victoire d’étape en solo, la deuxième de sa carrière à la Vuelta après celle de 2011, le vétéran de 34 ans s’est emparé du maillot rouge de meneur.

Il a réussi ce tour de force en distançant l’Américain Joe Dombrowski (UEA-Emirates) et le Français Kenny Elissonde (Trek-Segafredo), seuls autres survivants de l’échappée fleuve, dans les trois derniers kilomètres de l’épreuve.

Dombrowski a rallié l’arrivée avec 21 secondes de retard sur le vainqueur, alors qu’Elissonde (+36 secondes) a complété le top-3.

Le trio de tête avait pris la fuite dans la première heure de course en compagnie de cinq autres cyclistes. Le groupe a travaillé de concert tout au long de l’épreuve et s’est forgé une avance de plus de 8 minutes sur ses poursuivants.

Derrière, le peloton a augmenté la cadence avec 25 km à faire, mais n’a jamais été en mesure de revenir jusqu’aux meneurs.

Au classement général provisoire, Rein Taaramäe détient une priorité de 25 secondes sur Kenny Elissonde.

Premier à l’aube de cette étape, le Slovène et double champion en titre de l’événement Primoz Roglic a glissé de deux échelons et se retrouve troisième (+30 secondes).

Du côté d’Israel Start-Up Nation, Guy Niv a obtenu le meilleur résultat du jour avec une 67e place (+5 min 4 s). Notons que la formation devra se débrouiller sans les services du Canadien Alexander Cataford pour le reste de la compétition. Ce dernier a dû abandonner en raison des conséquences d’une chute survenue dimanche.

La quatrième étape du Tour d’Espagne aura lieu mardi. Un parcours plat de 164 km entre El Burgo de Osma et Molina De Aragon attend les participants pour l’occasion.

Vous pourriez aussi aimer...

29 Août - 2021 | par Louis-Michel Lelièvre

Ciobanu demeure invaincu

Iulian Ciobanu est demeuré invaincu dans le tableau préliminaire individuel de la catégorie BC4. Dimanche, le Montréalais est revenu de l’arrière pour…

1 Sep - 2021 | par Mathieu Fontaine

Primoz Roglic se lève, Christian Odd Eiking casse

Montréal, 1er septembre 2021 (Sportcom) – Le Slovène Primoz Roglic (Jumbo-Visma) est de retour au sommet du classement général provisoire du Tour d’Espagne….

Nos partenaires