18 Sep - 2021 | par Louis-Michel Lelièvre

Canoë-kayak de vitesse – Championnats du monde

Plusieurs finales pour les Québécois à Copenhague

Nouvelle

Montréal, 18 septembre 2021 (Sportcom) – Les Québécoises Sophia Jensen et Anna Roy-Cyr ont conclu l’épreuve finale du C2 500 m chez femmes au sixième rang. Leur chrono de 1 minute 58,92 secondes n’a pas été suffisant pour repartir des Championnats du monde de canoë-kayak de vitesse de Copenhague avec une médaille. Les deux femmes se disent satisfaites de leur performance, elles qui en étaient à une première expérience aux Championnats du monde chez les seniors.

« On est très contentes, les conditions étaient assez difficiles sur l’eau. Je pense qu’on s’en est bien tirées. Nous avons terminé premières de notre catégorie d’âge, c’était un des objectifs que nous avions. Tous les gros noms étaient là, c’était la première fois qu’on se mesurait aux « grandes filles » et on est fière de ce qu’on a fait », a mentionné Anna Roy-Cyr en entrevue à Sportcom.

Les médaillées d’argent de la discipline aux Jeux olympiques de Tokyo, les Ukrainiennes Liudmyla Luzan et Anastasiia Chetverikova se sont imposées en montant cette fois sur la plus haute marche du podium. Les gagnantes ont devancé à l’arrivée les Biélorusses Alena Nazdrova et Nadzeya Makarchanka (+1,26 seconde) ainsi que les Cubaines Yarisleidis Duboys et Katherin Segura (+1,85 seconde).

Après avoir remporté la médaille de bronze au C2 500 m aux Championnats du monde juniors et des moins de 23 ans la semaine dernière, Jensen et Roy-Cyr arrivaient à Copenhague avec une bonne préparation, mais également avec un peu de fatigue dans le corps.

« Ça nous a donné une belle préparation grâce à l’expérience acquise, cependant on est arrivée au Danemark très fatiguées. Après les essais nationaux et les Championnats au Portugal, ça faisait beaucoup de compétitions en peu de temps », a commenté Roy-Cyr.

Jensen et Roy-Cyr, qui célébraient toutes les deux leur anniversaire samedi, ont été les plus rapides de leur vague du C2 200 m vendredi, ce qui les classe pour la finale de cet épreuve dimanche.

« On vise une médaille! Nos départs sont excellents et on veut capitaliser là-dessus demain (dimanche). On ne se met pas de pression, mais ça finirait l’été en beauté », a conclu Roy-Cyr.

Une cinquième position pour Plomteux et Varga

Lors de la finale A en C2 1000 m chez les hommes, le Québécois Alix Plomteux et son coéquipier Roland Varga ont pris la cinquième place en arrêtant le chrono à 3 min 42,18 s.

« Ç’a été vraiment plaisant comme course, il manquait quelques gros pays, mais il y avait plusieurs olympiens qui étaient présents. Tout s’est bien passé avec mon coéquipier, on n’a pas eu l’occasion de s’entraîner énormément ensemble, mais j’adore faire équipe avec lui », a commenté Plomteux après sa performance.

Plomteux et Varga ont terminé à plus de 9 secondes des vainqueurs, les représentants de la Fédération russe de canoë Kirill Shamshurin et Vladislav Chebotar. Les Polonais Wiktor Glazunow et Tomasz Barniak (+1,55 seconde) terminent deuxièmes avec la médaille d’argent pendant que les Cubains Serguey Madrigal et Fernando Enriquez (+2,38 secondes) complètent le podium.

Le duo canadien avait terminé deuxième de sa vague de qualification jeudi. Au C2 500 m, Plomteux et Tyler Laidlaw n’ont pas été en mesure de se classer pour la finale après une septième place en demi-finale.

« C’était ma dernière compétition de la saison, je suis content de ce que j’ai accompli cette année et ça augure bien pour le futur. Je vais en profiter pour prendre beaucoup de repos dans les prochaines semaines afin de revenir en force l’été prochain », a indiqué Plomteux.

Une finale âprement disputée au K4 500 m chez les hommes

Pierre-Luc Poulin et Laurent Lavigne étaient également en action samedi en compagnie de Nicholas Matveev et Simon McTavish à l’occasion de la finale en K4 500 m chez les hommes. Le quatuor canadien a finalement pris le sixième rang dans une course âprement disputée alors que 0,77 seconde séparaient les Canadiens des Ukrainiens, champions de l’épreuve.

Les Slovaques et les Tchèques ont mis la main sur les médailles d’argent et de bronze.

Poulin, Lavigne, Matveev et McTavish avaient pris le deuxième rang de la demi-finale la veille, ce qui leur assurait une place lors de cette finale.

Pierre-Luc Poulin sera de retour en action dimanche à l’occasion de la finale B au K1 200 m. Quant à Vincent Jourdenais et Brian Malfesi, ils ont terminé au sixième rang de leur demi-finale du K2 1000 m et sont exclus de la finale.

La conclusion des Championnats du monde aura lieu dimanche.

Vous pourriez aussi aimer...

20 Nov - 2021 | par Luc Turgeon

Laurent Dubreuil est de retour au sommet

Montréal, 20 novembre 2021 (Sportcom) – Il se disait fatigué la veille et espérait retrouver la forme rapidement. Samedi, le patineur de…

Nos partenaires