29 Juil - 2019 | par Luc Turgeon

Haltérophilie – Jeux panaméricains

Record et contre-performance pour Tali Darsigny

Nouvelle

Montréal, 28 juillet 2019 – Tali Darsigny (-59 kg) a connu une journée en deux temps, dimanche, aux Jeux panaméricains de Lima, au Pérou. Après avoir établi un record personnel à l’arraché, l’haltérophile a offert « une de ses pires performances en compétition depuis longtemps à l’épaulé-jeté » pour prendre le 7e rang de sa catégorie.

Tout a bien commencé à l’arraché, où Darsigny a établi une nouvelle marque personnelle à son troisième essai avec une charge de 94 kg, soit 2 kg de plus que ce qu’elle avait déjà levé. « J’ai vraiment eu un super bel arraché. C’est exactement ce que je voulais, même qu’il y avait encore de la place pour un peu plus », a déclaré l’athlète de 22 ans.

La Québécoise a toutefois eu plus de difficulté à l’épaulé-jeté. Elle a d’abord réussi 109 kg avec aisance, puis elle a testé sa force à 112 kg et s’est finalement évanouie après avoir monté la barre sur ses épaules. « L’Américaine qui est passée avant moi a raté ses deux premiers essais et ç’a fait en sorte que j’ai eu beaucoup de temps de repos. Le poids m’a semblé plus lourd, j’ai essayé le jeté même si c’était difficile et j’ai blackout pour une première fois en compétition », a dit Darsigny, expliquant que la barre est venue couper l’oxygène au cerveau lorsqu’elle l’avait sur les épaules.

Malgré tout, Tali Darsigny a fait preuve de beaucoup de ténacité et a tenu à retenter le coup avec le même 112 kg à son troisième et ultime essai, mais sans succès.

Darsigny aurait aimé percer le top-5 chez les moins de 59 kg, mais sa septième place et son cumulatif de 203 kg ne sont pas ce qui la déçoit le plus. « Le niveau est très élevé aux Jeux panaméricains, alors je n’avais pas d’objectif de classement. De réussir à l’arraché, mais d’avoir autant de difficulté à l’épaulé-jeté, ça donne un gros mélange de fierté et de déception. »

Elle soupçonne sa perte de poids d’être à l’origine de cette fâcheuse situation où elle parvient à monter la barre au premier mouvement de l’épaulé-jeté, mais s’évanouit au second. Le même problème est survenu à l’entraînement avant les Jeux panaméricains. « J’ai quand même perdu 3,5 kg, ce qui représente un bon pourcentage de mon poids. Je vais analyser le tout avec ma nutritionniste pour voir si des ajustements peuvent être faits afin d’être plus efficace. »

La Colombienne Maria Camila Lobon a été la plus forte avec 221 kg, dépassant de peu l’Équatorienne Maria Escobar (220 kg). La Vénézuélienne Yusleidy Mariana Figueroa (215 kg) a terminé troisième.

Un top-5 pour Rachel Leblanc-Bazinet

Également en action dimanche, Rachel Leblanc-Bazinet (-55 kg) a terminé au 5e rang grâce à un total de 193 kg.

À son premier essai à l’arraché, Leblanc-Bazinet a soulevé 85 kg. Elle a ensuite tenté d’écrire son nom dans le livre des records canadiens, mais les choses ne se sont pas déroulées comme elles étaient prévues. « J’aurais aimé briser le record canadien à l’arraché qui est actuellement de 88 kg, j’ai essayé 89kg deux fois aujourd’hui, mais je n’ai pas été en mesure de le réussir. »

À l’épaulé-jeté, l’haltérophile de Saint-Bruno-de-Montarville a raté son premier essai à 107 kg, mais s’est rattrapée en faisant 108 kg à son deuxième. Elle n’a pu soulever 110 kg pour conclure la compétition.

« Ce n’est pas aussi bien que je l’aurais voulu. Je me sentais en forme, ma diète a bien été, j’avais bien dormi, mais c’est une de ces journées ou ça ne fonctionne simplement pas », a analysé Leblanc-Bazinet, qui a réussi deux de ses six tentatives.

Cette dernière a tenté une approche différente aux Jeux panaméricains. « La compétition n’était pas une grosse qualification pour les Jeux olympiques, donc je m’en suis aussi servi pour commencer avec des barres un peu plus lourdes qu’à l’habitude », a-t-elle expliqué.

C’est la Vénézuelienne Gensis Rodriguez qui a remporté l’or avec un total de 212 kg. La Colombienne Yenny Sinisterra (204 kg) a pris le deuxième rang, tout juste devant la Mexicaine Ana Lopez Ferreet ses 202 kg.

Rachel Leblanc-Bazinet va maintenant profiter d’une semaine de congé pour reprendre des forces. Elle retournera à l’entraînement par la suite en vue des Championnats du monde qui auront lieu en septembre, en Thaïlande.

Vous pourriez aussi aimer...

25 Juil - 2021 | par Louis-Michel Lelièvre

Marc-Antoine Blais-Bélanger, fier dans la défaite

Montréal, 25 juillet 2021 (Sportcom) – Le Québécois Marc-Antoine Blais-Bélanger a perdu son premier combat d’épée individuelle en escrime face au Chinois…

10 Juil - 2021 | par Mathieu Fontaine

Michael Woods s’empare du maillot à pois

Montréal, 10 juillet 2021 (Sportcom) – Michael Woods s’est démarqué dans les montagnes, samedi, à l’occasion de la 14e étape du Tour de…

Nos partenaires