27 Août - 2021 | par Sportcom

Jeux paralympiques

En rafale, 27 août

Nouvelle

Photo: Scott Grant / Comité paralympique canadien

Basketball en fauteuil roulant – Les Canadiens défaits en prolongation

La Turquie a eu besoin de la prolongation pour venir à bout de l’équipe masculine canadienne au compte de 77-73, vendredi. La troupe de Matteo Feriani encaisse ainsi une deuxième défaite en autant de sorties au tournoi de basketball en fauteuil roulant des Jeux paralympiques de Tokyo. 

Forts d’un bon début de match, les représentants de l’unifolié étaient en voie d’obtenir leur premier gain avant le début du quatrième quart. Leur avance de neuf points n’a cependant pas été suffisante pour résister à l’attaque turque qui s’est réveillée dans les dernières minutes du match pour forcer la tenue d’une prolongation.

À égalité 67-67 après 40 minutes de jeu, les deux équipes se sont livré une chaude lutte en temps supplémentaire. L’Albertain Patrick Anderson a raté un lancer de trois points qui aurait créé l’égalité avec quelques secondes à faire et les Turcs se sont sauvés avec la victoire.

Nikola Goncin a encore une fois été le meilleur atout offensif du Canada avec 33 points. Patrick Anderson a quant à lui obtenu 24 points dans la défaite. Les deux joueurs ont respectivement récupéré 15 et 22 rebonds.

Vincent Dallaire (Québec) n’a pas vu d’action lors de cette rencontre. De son côté, le Sherbrookois Jonathan Vermette a joué pendant un peu plus de 14 minutes et en a profité pour marquer deux points et récupérer un rebond.

Ozgur Gurbulak a été dominant pour la Turquie avec ses 28 points, 13 passes décisives et 8 rebonds.

Les Canadiens tenteront de signer une première victoire samedi, alors qu’ils feront face aux Japonais, invaincus en deux matchs depuis le début du tournoi paralympique.

Rugby en fauteuil roulant – L’équipe canadienne jouera pour la cinquième place

Le Canada a pris la mesure de la Nouvelle-Zélande au compte de 51-36, vendredi, pour récolter une première victoire au tournoi paralympique de rugby en fauteuil roulant.

L’équipe canadienne a pris les devants dès le premier quart et s’est retrouvée avec une priorité de 27-19 à la demie. La troupe dirigée par Patrick Côté a poursuivi sur sa lancée dès la reprise pour accentuer son avance, en route vers son premier triomphe de la compétition.

Les Québécois Fabien Lavoie, Patrice Simard et Anthony Létourneau ont tous connu une bonne rencontre et ont respectivement conclu avec 6, 1 et 3 essais.

L’Albertain Zak Maddel a été fidèle à ses habitudes et a été le meilleur joueur de l’unifolié avec 12 essais.

La formation du Canada termine ainsi la ronde préliminaire au troisième rang du groupe B avec une fiche d’une victoire et deux revers. Elle disputera son dernier match samedi, contre l’équipe française, dans un duel où la cinquième place du classement final sera à l’enjeu.

Paranatation – Camille Bérubé se distingue à la piscine

Camille Bérubé (SM7) a récolté le meilleur résultat de sa carrière aux Jeux paralympiques, vendredi, lors d’une finale enlevante au 200 m quatre nages individuel (SM7).

La Gatinoise qui avait aussi représenté le Canada à Londres et à Rio a été dans le coup jusqu’au bout, mais a finalement terminé cinquième avec un temps de 3 min 3,91 s.

Également de cette course, sa compatriote néo-brunswickoise Danielle Dorris (3 min 3,16 s) a pris le quatrième rang, concluant à 0,05 seconde de l’Australienne Tiffany Kane, médaillée de bronze. L’Américaine Mallory Weggeman a quant à elle signé un chrono de 2 min 55,48 s pour être sacrée championne paralympique devant sa compatriote Ahalya Lettenberger (+7,34 secondes).

Plus tôt dans la journée, Camille Bérubé s’était classée troisième de sa vague de qualifications marquée d’un record paralympique réalisé par Weggemann (2 min 54,25 s).

La Québécoise participera à quatre autres épreuves à Tokyo, à commencer par le 100 m brasse (SB6) prévu samedi.

Para-athlétisme – Brent Lakatos se qualifie pour la finale du 5000 m

Dernier Canadien en action lors de cette troisième journée d’activités à Tokyo, Brent Lakatos (T53) n’a eu aucune difficulté à obtenir son billet pour la finale du 5000 m.

L’athlète de 41 ans a amorcé ses cinquièmes Jeux paralympiques en prenant le deuxième rang de sa vague de qualifications avec un temps de 10 min 15,15 s. Seul Prawat Wahoram, champion paralympique en titre sur cette distance, a devancé le Québécois lors de cette course. Il a signé un chrono de 10 min 14,91 s.

Brent Lakatos tentera d’ajouter une huitième médaille paralympique à sa collection dans moins de 24 heures, à l’occasion de la finale de cette épreuve.

Vous pourriez aussi aimer...

26 Août - 2021 | par Louis-Michel Lelièvre

Un premier match qui fait du bien

Montréal, 26 août 2021 (Sportcom) – Les Canadiens ont subi la défaite à leur première sortie au tournoi de basketball en fauteuil…

3 Sep - 2021 | par Mathieu Laberge

Olivia Baril vise encore plus haut

Montréal, 3 septembre 2021 (Sportcom) – La cycliste Olivia Baril (Massi-Tactic) est désormais la mieux placée de son équipe au classement général…

Nos partenaires