30 Juin - 2016 | par Alexandra Piche

Gymnastique artistique – Sélection olympique

Rose Woo à Rio… sans sa soeur !

Montréal, 30 juin 2016 (Sportcom) – Mercredi a été une journée riche en émotions pour la jeune gymnaste québécoise Rose Woo. Elle a appris en soirée qu’elle avait été sélectionnée parmi les cinq athlètes canadiennes qui représenteront le pays aux Jeux olympiques de Rio de Janeiro au mois d’août prochain.

« J’étais très contente! Je suis allée donner un câlin à mon coach quand je l’ai su. J’étais heureuse », s’est exclamée la gymnaste de 16 ans qui sera en action à Rio aux côtés d’Ellie Black, Brittany Roger, Isabela Onyshko et Shallon Olsen.

Les quelques heures d’attente entre la fin des compétitions de la Sélection finale olympique et le moment où la Brossardoise a eu la confirmation de sa présence à Rio n’ont pas été de tout repos pour ses proches qui attendaient la nouvelle avec impatience. De son côté, elle faisait comme toujours preuve d’un calme légendaire.

« Selon nos calculs, elle devait normalement être dans l’équipe, mais il y a toujours des critères que nous ne connaissons pas ou des éléments qui peuvent changer la décision. Nous étions très, très nerveux en attendant la nouvelle. Nous n’étions pas certains du tout », a raconté Michel Charron, son entraîneur au club Gym-Richelieu.

Lorsque la sélection a enfin été dévoilée aux membres, tout l’entourage de Rose s’est permis de souffler un peu. « Nous étions très, très soulagés. Toute la pression est tombée, enfin, ç’a fait du bien! » a confié Charron.

Une déception est cependant venue ternir ce moment de réjouissance. En apprenant sa qualification, Rose a aussi su que ce sera sans sa complice de toujours, sa sœur aînée Victoria, qu’elle entrera dans l’Arène olympique de Rio le 6 août prochain, jour du début des épreuves de gymnastique artistique. La plus âgée de la famille Woo n’a malheureusement pas réussi à se faufiler parmi les cinq athlètes qui composeront l’équipe canadienne féminine.

« C’est sûr que c’est difficile, car ma sœur et moi avons toujours été ensemble durant notre carrière. Je m’imaginais aux Jeux olympiques avec elle. Ç’a aurait été un sentiment inexplicable », a confié Rose.

L’annonce de l’équipe a aussi été un moment très émotif pour Victoria Woo. « Elle pleurait de joie pour moi et elle était déçue en même temps », a raconté la plus jeune des deux sœurs.

Malgré la déception, Victoria peut être fière de sa remontée durant la dernière journée de la Sélection finale olympique.

« Elle a offert une très bonne performance durant la deuxième journée et a su démontrer qu’elle est une super gymnaste. Elle a fini de façon positive, en pleurant de joie. Disons que c’était quand même une belle sélection et nous sommes super contents des résultats, malgré le fait que Victoria ne s’est pas classée. C’était très serré entre les 11 filles », a indiqué Michel Charron.

Vous pourriez aussi aimer...

26 Sep - 2021 | par Mathieu Fontaine

Une 17e place et une leçon pour Guillaume Boivin

Montréal, 26 septembre 2021 – Guillaume Boivin était habité par des sentiments partagés à l’issue de la course en ligne élite masculine présentée dimanche,…

19 Sep - 2021 | par Louis-Michel Lelièvre

Neuvième place pour les Canadiens au relais

Montréal, 19 septembre 2021 (Sportcom) – Le quatuor canadien formé des Québécois Emy Legault, Charles Paquet et Jérémy Briand ainsi que de…

21 Sep - 2021 | par Mathieu Laberge

Coup de foudre pour les pavés !

Montréal, 21 septembre 2021 (Sportcom) – Nickolas Zukowsky (Rally) était au Grand Prix cycliste de Denain pour aider ses coéquipiers, mais c’est…

Nos partenaires