21 Avr - 2021 | par Mathieu Dauphinais

Cyclisme sur route – La Flèche wallonne (1.WWT et 1.UWT) et Tour des Alpes (2.pro)

« Sept victoires de suite, c’est quand même impressionnant ! » – Karol-Ann Canuel

Nouvelle

SD Worx / Getty Sport

Montréal, 21 avril 2021 (Sportcom) – Les champions du monde se sont imposés aux épreuves féminine et masculine de la Flèche wallonne mercredi. La Néerlandaise Anna van der Breggen, coéquipière de Karol-Ann Canuel dans la formation SD Worx, s’est imposée une septième fois consécutive sur le Mur de Huy. Celle qui a annoncé qu’il s’agissait de sa dernière saison a terminé la course devant la Polonaise Katarzyna Niewiadoma (Canyon SRAM Racing) dans le sprint final.

« Sept de suite, c’est quand même impressionnant ! Ils devraient changer le nom du mur », a lancé à la blague la cycliste originaire d’Amos. « C’était vraiment une course difficile. Anna était vraiment heureuse de pouvoir gagner pour tous les efforts que l’équipe a faits. »

La formation SD Worx a dû s’adapter et a combiné ses forces après avoir été exclue de l’échappée.

« Il a fallu que l’on chasse. Ç’a réduit mes chances d’avoir un beau résultat aujourd’hui, car il a fallu que je me sacrifie un peu pour l’équipe. J’étais contente de le faire, mais ç’aurait été mieux si on n’avait pas eu à le faire », a expliqué Karol-Ann Canuel, qui a pris la 41e place, à 5 minutes 17 secondes de sa coéquipière.

« On a eu plusieurs victoires cette année. Chacune est unique et j’espère qu’il y en aura encore plus. J’ai l’impression que la saison vient juste de commencer », a conclu la championne canadienne en titre.

Troisième triomphe pour Alaphilippe

Le Français Julian Alaphilippe (Deceuninck – Quick Step) a battu le Slovène Primoz Roglic (Jumbo-Visma) dans les derniers mètres de la Flèche wallonne. Le champion du monde a eu le meilleur dans un final qui réunissait plusieurs favoris, dont le leader de la formation Israel Start-Up Nation Michael Woods. Le Canadien, troisième l’an dernier, est demeuré bien positionné et a conclu en quatrième place.

Alaphilippe mérite les grands honneurs une troisième fois après les triomphes de 2018 et de 2019. L’Espagnol Alejandro Valverde (Movistar), quintuple vainqueur de cette classique ardennaise, a terminé troisième, à six secondes du gagnant. Woods a suivi, à huit secondes du vainqueur. Au moment où Woods a finalement pu sortir du peloton dans les derniers mètres, les trois premiers étaient déjà loin devant.

Après son podium de 2020 avec EF Pro Cycling, Woods prenait le départ cette fois-ci avec sa nouvelle formation. Pour la première fois cette saison, il faisait équipe avec les Montréalais Guillaume Boivin et James Piccoli.

« Il (Woods) était clairement très fort, mais il n’a pas pu faire le final qu’il espérait. Je pense que l’équipe a fait un gros boulot toute la journée. Quatrième à la Flèche, c’est un super bon résultat », a dit Guillaume Boivin, ajoutant qu’il s’agit d’un résultat encourageant en vue de Liège-Bastogne-Liège, dernière course des Ardennaises, dimanche.

Boivin a subi une crevaison avec environ 40 kilomètres à faire. Il a pu revenir dans le groupe, mais a conclu la journée au 137e rang, à 13 min 52 s du gagnant. Pour sa part, Piccoli a terminé 133e, à 12 min 26 s. Il soignait une blessure à une main et a été prêt à temps pour prendre le départ à Charleroi.

« C’est toujours plaisant de courir avec des compatriotes, surtout avec un gars qui visait vraiment la victoire. Et c’est encore plus le fun quand c’est un ami et un gars de chez nous », a souligné Boivin.

Hugo Houle (Astana – Premier Tech) a terminé 127e dans un groupe à 12 min 17 s du gagnant. L’Espagnol Alex Aranburu et le Danois Jakob Fuglsang ont été les mieux classés de la formation, terminant 13e et 17e respectivement.

Le champion 2020 de la Flèche wallonne, le Suisse Marc Hirschi, et le champion du Tour de France, le Slovène Tadej Pogacar, n’ont pas pris part à la course. Leur équipe UAE Team Emirates s’est retirée avant le départ en raison de deux tests positifs à la COVID-19. De nouveaux tests détermineront si l’équipe pourra participer au Liège-Bastogne-Liège.

Antoine Duchesne dans les Alpes

L’Italien Gianni Moscon (INEOS Grenadiers) a gagné une deuxième étape au Tour des Alpes après s’être imposé lors de la première. Dans cette troisième course, le Québécois Antoine Duchesne (Groupama – FDJ) a pris le 100e rang dans un groupe à 11 minutes 54 secondes du gagnant du jour.

Cette étape de 162 km entre Imst (Autriche) et Naturno (Italie) était marquée par d’importantes montées, dont deux cols catégorisés. Vainqueur la veille, le Britannique Simon Yates (BikeExchange) demeure en tête au classement général provisoire avec deux étapes à compléter jeudi et vendredi.

Vous pourriez aussi aimer...

16 Avr - 2021 | par Mathieu Fontaine

Les patineurs canadiens en queue de peloton

Montréal, 16 avril 2021 (Sportcom) – Les Canadiens en action au deuxième jour du Trophée mondial par équipe de patinage artistique ont…

Nos partenaires